Android N : Google détaille les nouveautés

18 mai 2016 à 20h03
0
Après Android L en 2014, Android M en 2015, c'était donc au tour d'Android N de se retrouver au centre d'une Google I/O. Sans surprise donc, le géant de Mountain View a officialisé la dernière version de son OS mobile, et en a détaillé les nouveautés.

Avant d'amener son Android N à cette présentation officielle ce soir, Google en avait auparavant dévoilé une version Preview au mois de mars, et même une seconde mouture un peu plus tard.

Conséquence : avant même la conférence, de très nombreuses nouveautés apportées par Android N étaient d'ores et déjà connues, de la prise en charge de l'API Vulkan aux raccourcis sur le lanceur d'applications, en passant par le mode multi-fenêtre et l'intégration du standard Emoji Unicode 9.

Google gardait toutefois quelques mystères, dont le nom de son nouveau système. Et surprise : c'est à vous de voter, via le site android.com/n.



Pour évoquer les nombreuses nouveautés de son système, Google a découpé sa présentation en trois parties : les performances, la sécurité et la productivité.

Voici par ailleurs, compilés, les principaux changements qu'amène avec lui Android N, qui arrivera plus tard dans l'année, même si les plus curieux peuvent d'ores et déjà tester la release candidate via android.com/beta.

Performances



Vous le savez, Android N supporte l'API Vulkan, ce qui lui autorise des performances en 3D bien meilleures qu'auparavant. Google avance des performances de l'ordre de 30 à 60% supérieures.

Google a également revu la façon dont les applications s'installent, avec un compilateur JIT qui accélère l'opération considérablement, avec un gain annoncé de 75%. Le code compilé gagne en compacité, avec une réduction de l'ordre de 50%.

01F4000007937019-photo-logo-vulkan.jpg

Prolongeant les efforts réalisés sur Lollipop et Marshmallow, Android N introduit un contrôle encore plus intelligent des communications des applications afin de minimiser encore plus la consommation d'énergie.

Enfin, Google a optimisé son ART (pour Android RunTime) qui fonctionne en compilant les applications au boot de l'appareil. Un processus qui ralentit considérablement le démarrage. C'est pourquoi Google a choisi de ne compiler les applications une seule fois, puis de les stocker en mémoire, ce qui devrait améliorer considérablement la vitesse de démarrage, d'après Google.

Sécurité



Concernant la sécurité (problématique qui a récemment agité l'actualité de la concurrence), Google a travaillé sur plusieurs axes pour son système. L'un d'eux concerne le chiffrement, qui est désormais exécuté sur les fichiers plutôt que sur le système entier.
01F4000008446206-photo-android-n.jpg


L'autre avancée majeure concerne ce que Google nomme « Seamless updates », c'est-à-dire le téléchargement automatique et en tâche de fond, de nouvelles images systèmes.

Productivité



La partie productivité est sans doute celle qui recèle le plus de nouveautés, à commencer par le mode multi-fenêtres, qui permet d'afficher deux applications à la fois sur un seul et même écran, afin de pouvoir interagir avec les deux sans le moindre problème.

Google a prévu cette possibilité sur mobile, mais également sur Android TV, avec un mode picture in picture.

0190000008446210-photo-android-n.jpg
0190000008446212-photo-android-n.jpg

Autre nouveauté : une fonctionnalité qui permet de fermer toutes les applications d'un appui. Un double appui sur le bouton de changement d'applications vous permet de naviguer parmi vos dernières applications utilisées, à la manière d'un ALT+TAB sous Windows.

Suivant le chemin tracé sous Lollipop et Marshmallow, Android N améliore encore les notifications, avec la possibilité par exemple de répondre à un message directement dans cette zone. Un appui long sur une notification vous permet de choisir la façon dont s'affiche ce type de messages.

0190000008446214-photo-android-n.jpg
0190000008446216-photo-android-n.jpg


Mais aussi...



En plus de ces nouveautés, quelque 250 autres améliorations parmi lesquelles certaines amènent davantage de personnalisation, tant pour l'utilisateur que pour le développeur. Ce dernier aura, par exemple, la possibilité de définir des raccourcis plus précis vers certaines fonctionnalités de leurs applications.

Pour l'utilisateur, Android N permet de personnaliser la taille des éléments affichés sur l'écran. Utile pour ceux qui souffrent de problèmes de vue. La balance des couleurs de l'écran peut également être revue dans les paramètres, sans pour autant proposer de modes préréglés.

Notez également le retour de la séparation du fond d'écran et de l'écran de verrouillage, qui peuvent de nouveau être gérés de manière dissociée. Enfin, les paramètres rapides, accessibles depuis le panneau de notification, pourront être définis par l'utilisateur.

Parmi les modifications esthétiques apportées à l'interface, les dossiers prennent désormais une forme arrondie. Enfin, Android N introduit l'Unicode 9.0, et avec lui, des émoticônes à l'aspect plus humain et plus réaliste.

08446222-photo-android-n-emojis.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé
La France va créer son commandement militaire de l'espace
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
La NASA détecte un trou noir très inhabituel qui vient contredire nos théories sur l’univers
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Contre-nature ou nécessité absolue ? Un ventirad pour Raspberry Pi fait son apparition
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La Russie veut armer ses mini-drones de terrain... et ça ne fait pas vraiment rêver
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
Pour ou contre : la Nintendo Switch Lite est-elle (vraiment) une bonne idée ?
scroll top