L'Etat suspend temporairement la prime à la conversion électrique

09 juillet 2020 à 17h00
0

Suspendue, la prime ! Mais pourquoi donc ? Depuis début juillet, il est impossible de déposer un dossier pour profiter de la prime à la conversion ou du bonus écologique. Une situation qui prête à confusion, inquiétant associations et automobilistes.

En effet, le site dédié à la prime propose aux automobilistes de se reconnecter à partir du 17 juillet pour le bonus et à partir du 31 juillet pour la prime, « des évolutions » ayant actuellement lieu sur le site en raison de la nouvelle réforme réglementaire. L'association 40 Millions d'Automobilistes affirme qu'il s'agit d'un problème de comptage, les dispositions nécessaires n'ayant pas été prises par le gouvernement.

Une simple « mise à jour » du site, selon le gouvernement

Le gouvernement évoque une « mise à jour de la plateforme », nous apprend Europe 1, nécessaire dans le cadre du nouveau soutien apporté par l'Etat. Pour rappel, cette prime à la conversion a été lancée le 1er juin dernier pour relancer le marché de l'automobile, et s'élève à 5 000 euros pour un véhicule électrique ou hybride, et à 3 000 euros pour une voiture thermique, sous conditions de revenues, avec un quota de 200 000 dossiers maximum pour la prime.

Or, de nombreux internautes qui souhaitent effectuer ces démarches depuis le 1er juillet se sont vu refusés l'accès au dossier de candidature.
« Nous vous invitons à renouveler votre demande à compter du 31 juillet », affiche le site.

Le processus de demande-t-il été suspendu ? Le Ministère de la transition écologique assure qu'il s'agit d'une simple mise à jour et que les primes ne sont pas suspendues. La date de facturation du véhicule, et non la date de dépôt de la demande, fera foi pour bénéficier de la prime à la reconversion.

Un couac dans les comptages ?

Dans une interview accorée au site Capital, Pierre Chasseray, délégué général de l'association 40 Millions d'automobilistes, évoque surtout un manque d'anticipation de la part du gouvernement.

« Les constructeurs, le Comité des Constructeurs Français d'Automobiles (CCFA), tout le monde disait que cette super prime allait rencontrer un vif succès, mais le gouvernement semble complètement dépassé par les événements. Ils n’ont pas pris les mesures adéquates », affirme-t-il.

Le système de comptage des dossiers déposés ne seraient pas suffisamment précis. D'ailleurs, des données contradictoires ont été publiés par le Ministère de la transition écologique et le Conseil national des professions de l’automobile à la fin du mois de juin – 100 000 dossiers déposés pour l'un et 60 000 pour l'autre.

Source : Capital

Modifié le 09/07/2020 à 17h00
19
20
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Découvrez la 2CV R-Fit 100% électrique, conçue en rétrofit
La Lucid Air surpasse la Tesla Model S avec une autonomie annoncée supérieure à 800 km
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
Des experts en sécurité inquiets à l'approche de la présentation du premier prototype Neuralink d'Elon Musk
Microsoft lancera son smartphone Surface Duo le 10 septembre à 1 399 $
Hyperion dévoile une supercar à hydrogène dotée d'une autonomie de 1 600 km
Le processeur Kunpeng 920 d'Huawei rattraperait le Core i9-9900K d'Intel
En Allemagne, les ventes de véhicules électriques ont explosé en juillet
Horizon Zero Dawn : le portage PC critiqué pour ses nombreux bugs
Xiaomi Mi 10 Ultra : une édition anniversaire qui veut
scroll top