Pour Luc Julia, "pape de l'intelligence artificielle", la voiture autonome de niveau 5 n'existera jamais

Arnaud Marchal
Spécialiste automobile
07 mai 2021 à 18h16
83
Renaut Waymo voiture autonome
© Renault

Luc Julia, ingénieur franco-américain, affirme qu’il est tout bonnement impossible que le niveau 5 de la conduite autonome soit atteint un jour, mais il croit fermement au niveau 4 à l’avenir.

L’ingénieur Luc Julia, en poste chez Renault depuis peu, est un grand spécialiste de l’intelligence artificielle. Et il explique dans une courte vidéo diffusée par BFM Business pourquoi il est tout bonnement impossible d’atteindre le niveau 5, d’après lui.

Le « pape de l’intelligence artificielle »

Ce surnom donné à Luc Julia est dû à son parcours dans le monde de l’intelligence artificielle. Cet ingénieur toulousain, qui travaille maintenant pour Renault, maîtrise parfaitement son sujet.

Il a participé à de nombreux projets dans la Silicon Valley chez HP, Samsung et Apple. Il est l’un des concepteurs de l’assistant vocal Siri chez la marque à la Pomme. Il est également auteur et membre titulaire de l’Académie des technologies, fondée en 2000.

Pour ce spécialiste de l’intelligence artificielle, la voiture autonome de niveau 5 est tout bonnement impossible à réaliser. Il n’est pas raisonnable de penser qu’une voiture autonome puisse l’être en permanence en s’adaptant à toutes les situations possibles et imaginables.

Une intelligence artificielle est capable de réagir à des situations prédéfinies ou à ce qui s’en rapproche le plus, alors que l’être humain peut s’adapter et réagir rapidement à des situations encore jamais vues.

Le niveau 5 : la quête du Graal ?

Si de nombreuses entreprises comme Google ou Tesla travaillent d’arrache-pied sur la question de la conduite autonome, il reste une quantité de paramètres encore impossible à gérer malgré les avancées spectaculaires dans le domaine de ces dernières années. Si le niveau 4 semble être atteignable au cours des prochaines années, le niveau 5 reste encore une chimère inatteignable pour le moment.

Il pense que le niveau 4 sera atteint, ce qui permettra une conduite totalement autonome dans de nombreuses situations, mais pas le dernier palier. Et pour étayer sa thèse, Luc Julia cite un exemple qui s’est produit à Mountain View avec les véhicules autonomes de Google qui sillonnent les routes depuis une dizaine d’années maintenant. Si elles ont accumulé déjà près de 16 millions de kilomètres depuis, dans certains cas, elles n’ont toujours pas la capacité de réagir correctement.

Ainsi, dans l’une des vidéos que Google a mises en ligne, Luc Julia a pu voir une voiture autonome de Google s’arrêter au milieu de la route, puis redémarrer quelques secondes après et s’arrêter à nouveau plusieurs secondes, et ainsi de suite… La raison ? Un piéton qui marche sur le bord de la route en tenant un panneau stop sur l’épaule.

Ce genre de panneau est utilisé pour arrêter la circulation afin de laisser traverser les enfants devant une école, par exemple. Bien entendu, c’est un cas isolé, une situation quasi improbable, mais justement, c’est ce genre d’exemple qui lui permet d’affirmer que le niveau 5 est tout simplement impossible à atteindre.

Les différents niveaux de conduite autonome

La conduite autonome est classifiée en 5 niveaux allant de 1 à 5 suivant le niveau d’autonomie atteint :

  • Le niveau 1 : il s’agit d’une assistance à la conduite simple comme le régulateur de vitesse adaptatif ou le freinage automatique d’urgence.
  • Le niveau 2 : la voiture va être capable de gérer en plus la trajectoire avec le maintien dans la voie ou l’assistance à la conduite dans les embouteillages.
  • Le niveau 3 : le véhicule est ici capable de conduire seul dans certaines conditions spécifiques et dans un environnement adapté comme se garer seul sur un parking ou suivre sa trajectoire sur autoroute, en tenant compte des autres usages (vitesse, distance…), telle une Tesla équipée de la fonction AutoPilot. La voiture a besoin d’un contrôle de son conducteur, il doit rester vigilant pour prendre les commandes de lui-même dès qu’il le juge nécessaire ou si la voiture lui demande.
  • Le niveau 4 : ici, le véhicule va pouvoir gérer la conduite seul dans un environnement particulier comme en niveau 3, mais en se passant de la supervision du conducteur qui peut lire ses e-mails, le journal ou visionner un film. Si le véhicule demande l’aide du conducteur et que celui-ci ne répond pas à cette requête, le véhicule doit être capable de se gérer seul pour aller se garer en zone sécurisée, comme sur une aire de repos.
  • Le niveau 5 : la voiture est capable de tout faire sans l’aide du conducteur. Il n’y a plus besoin de volant ou de pédales pour conduire le véhicule, il est 100 % autonome en toute circonstance. Il pourrait d’ailleurs se conduire sans personne à bord, comme le voudrait Elon Musk avec sa future flotte de robot taxi.

Source : Twitter

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
83
39
Yves64250
L’électronique ne peut pas improviser les millions de combinaisons d’accidents comme un humain.Sans compter les nombreux bugs qui sont bien présents dans l’autopilot Tesla où tout se plante en autopilot.
clockover
C’est sans doute pour ça qu’il est chez Renault une société qui n’a aucun produit qui propose un semblant d’IA. <br /> Son exemple est un cas de «&nbsp;hacking&nbsp;» (donc particulier) qui peut bien sûr être pris en compte.<br /> Un panneau qui se déplace sans qu’il n’y ai de piéton qui traverse c’est quand même pas une exception compliquée à prendre en compte.
MqcdupouletBasquez
C’est une affirmation fantaisiste pour une chaine d’info fantaisiste.<br /> Dans la vie, tout est progressif.<br /> Qui aurait imaginé y’a 100 ans payer avec une carte bleue.<br /> Le chèque est un mode paiement récent et en perte de vitesse.<br /> Dans la vie, tout bouge, tout est en mouvement et il est impossible de prédire l’avenir de façon péremptoire.<br /> La voiture de Niveau 5 suppose des voies de circulation adaptées comme on en voit pour les taxis et les bus.<br /> y’a 30 ou 20 ans, qui aurait imaginé des gens faisant des blagues avec des jetpacks ?<br /> qui aurait imaginé y’a 40 ans des drones pour le grand public?
MqcdupouletBasquez
pfffff, dans ma ville, sur Facebook, ils en sont à discuter de la dangerosité de traverser à un passage pieton dans une rue en sortie de rond point, avec une gendarmerie à côté, un radar d’affichage de vitesse dans une petite rue en double sens 1x1 voie où il apparait hasardeux de dépasser le 35-40 km/h<br /> et ça chouine car les arbres gènent la vue, et ça chouine parce qu’ils voudraient un feu rouge…<br /> les mecs, à 50m, ils ne sont pas foutus de comprendre qu’un passage pieton, il faut envisager le passage d’un pieton…<br /> Tu parles qu’un robot ferait mieux, c’est évident. honnêtement je pense que même pas 60% des automobilistes ont intégrés qu’à l’approche d’un passage pieton, il faut avoir le pied au dessus du frein et non sur l’accélérateur.
Yves64250
MqcdupouletBasquez:<br /> qui aurait imaginé y’a 40 ans des drones pour le grand public?<br /> L’aéromodélisme existe depuis trés longtemps ,c’est plus facile de faire voler un drone qu’un avion ou hélico RC
Yves64250
Ici regarde l’autopilot Tesla qui voit mème pas l’énorme camion renversé.<br /> https://www.youtube.com/watch?v=LfmAG4dk-rU
zeebix
Ah ? un drone sans sa partie autonome c’est quoi ?
flonc
A propos du panneau stop ce n’est pas «&nbsp;un cas isolé, une situation quasi improbable&nbsp;».<br /> Aux US, les eleves font la circulation devant leur ecole tous les matins. Cela fait partie de l’apprentissage des responsabilites.<br /> Un enfant de 10 ou 12 ans se baladant avec un panneau stop sur l’epaule est quelque chose que l’on voit tous les matins a chaque coin de rue. Si une voiture autonome ne sait pas gerer ca, il y a un gros defaut.
flonc
Dans l’ordre de facilite: avion, helico, drone.<br /> L’avion ne demande aucune electronique a part la liaison radio. Un helico demande un gyroscope de queue 1 axe. Le drone demande minimum un gyroscope 3 axes, et pour l’equivalent d’un mavic des camera, un GPS, des capteurs ultra sonic, de l’intelligence embarquee.<br /> Il y a 40 ans, c’etait inenvisageable.
SlashDot2k19
Zut, moi qui rêvait d’avoir K2000 comme voiture…
Nmut
J’interprète ça différemment.<br /> L’humain est capable de transgresser des règles fondamentales (dans l’exemple ne pas s’arrêter lorsqu’il y a un panneau stop) quand il «&nbsp;estime&nbsp;» que ce n’est pas correct, c’est l’imperfection et les choix arbitraires de l’esprit humain (il ne faut pas se leurrer on ne fait pas de calcul de proba dans ce cas, on se dit "c’est quoi se bazar et on fonce ) face à la rigueur de la machine. Une IA a quelques règles de sécurité immuables au cas ou les biais de sélection de l’entrainement seraient trop importants ou si il y a une possible incohérence dans les données. Le type n’a pas parlé de sécurité mais d’impossibilité de conduite!
Nmut
Pour piloter toute sortes d’engin, je peux te dire qu’un drone sans son gyro, ça n’est ABSOLUMENT pas possible. On pouvait piloter les hélicos avec un gyroscope mécanique il y a 30 ans, mais un petit hélico ne volait pas bien, le gyro étant trop secoué et imprécis et l’hélico sans inertie, alors que maintenant, un quad ou un hélico de 50gr vole très bien, même avec du vent dans la limitez de la puissance de l’engin.<br /> Il y a effectivement une différence énormissime entre la RC d’il y a 40, et même d’il y a 15 ans.<br /> Et pour en revenir plus au sujet, on fait même maintenant des drones autonomes plus réactifs et rapides que de vrais pilotes, même (et surtout) dans des conditions difficiles (visibilité, chute d’objet, aérologie catastrophique, …).
sandalfo
Mais peut-être que Skynet pense que Luc Julia se trompe ?
sebzuki
Bas si, grace à l’IA… on le fait déjà dans la reconnaissance…<br /> En lui donnant pleins de situations elle apprendra !<br /> Il ne faut pas voir ça comme une question dans l’absolue car elle est mal posée !<br /> Mais est ce que la voiture fera mieux que 95% des humains au volant ? la réponse est un grand OUI :)
Peter_Vilmen
En bref, Luc Julia ne sait pas de quoi il parle malgré tant d’années passées dans le domaine. Il faut le voir pour y croire…!
Peter_Vilmen
L’électronique peut improviser bien mieux que n’importe quel être humain, il faut juste lui en donner les moyens (qui sont en cours d’élaboration).
Yves64250
L’IA fait 1,0 tout ou rien ,l’humain sait faire plus ou moins,l’humain modère pas l’IA.
toast
«&nbsp;Ainsi, dans l’une des vidéos que Google a mises en ligne, Luc Julia a pu voir une voiture autonome de Google s’arrêter au milieu de la route, puis redémarrer quelques secondes après et s’arrêter à nouveau plusieurs secondes, et ainsi de suite… La raison ? Un piéton qui marche sur le bord de la route en tenant un panneau stop sur l’épaule.&nbsp;»<br /> Mettez un flic en carton sur le bord de la nationale et la circulation va se retrouver bien ralentie…<br /> Humain, comme machine, tout le monde peut se faire berner. Si j’ai des doutes sur le L5, cette démonstration, par contre, n’a aucun intérêt à mon sens.<br /> Pour moi, le facteur limitant c’est le bon sens. Parfois on laisse passer une bagnole pour fluidifier dans des embouteillages. Parfois on monte sur le trottoir parce que le camion de déménagement gène. Pas sûr que la voiture autonome sorte du cadre légal lorsque c’est nécessaire.
Yves64250
La voiture autonome est le début du déplacement prison.
Peter_Vilmen
Ça c’était pendant la guerre froide mon bon Yves, depuis l’URSS c’est fini !<br /> Déplacement prison, vas dire ça à tous ceux qui ont perdu la vie injustement sur la route, toutes ces familles brisées parce que justement on laisse des irresponsables conduire des tonnes de ferailles lancées à 120 km/h alors que si on les connaissait on ne leur donnerai même pas un couteau à beurre.
Yves64250
On en parle de ceux qui perdent la vie avec le tabac et l’alcool ?alcool 50000, tabac 70000 ,par an.<br /> Tu vas pas me faire pleurer pour vendre ta technologie.
wackyseb
Mais c’est quoi ce charlot de l’IA. En même temps je valide le fait que s’il travaille chez Renault c’est qu’il n’est pas assez bon pour bosser chez Tesla ou un gros groupe automobile. Dans son intervention on a l’impression qu’il ne connaît pas bien son sujet.<br /> Au moins on est conscient que c’est pas Renault ni ce monsieur qui vont révolutionner l’industrie automobile. Lol .<br /> Allez ferme les yeux et regarde de vrais spécialistes réaliser cesur tu trouves infaisable.<br /> Et colle on dit : impossible, pas Français
sifujedi
Tu occultes tout ce qu il a fait avant car il est chez Renault maintenant ? C est vraiment petit.Il est connait bien plus que le commun des mortelles sur l IA.
KlingonBrain
Peut être devrait t’il un jour se rendre dans une auto école.<br /> Il comprendrait que l’être humain n’est justement pas très fort répondre à des situations inhabituelles. Surtout quand il a très peu de temps pour réagir.<br /> C’est la raison pour laquelle les professionnels de la plupart des métiers d’action(militaire, pompiers) multiplient les entraînements pour conditionner leurs réflexes et que les instructeurs réfléchissent énormément aux situations inhabituelles qui pourraient se produire afin de les faire figurer dans les entrainements.
malak
C’est vrai, tu as plus d’expérience… Il faut surtout ne pas déformer ses propos… le niveau 5 ultime requiert une IA élevée, une réelle IA… ce qui est impossible pour les décennies à venir, et il n’est pas le seul spécialiste à le dire.<br /> Tesla, c’est encore du niveau 2…<br /> Le niveau 4 qui est atteignable, sera certainement suffisant pour que bcp de constructeurs clament avoir une voiture autonome et suffira certainement à légaliser les voitures «&nbsp;autonomes&nbsp;» sur nos routes (dans certaines conditions). Cela n’en restera pas moins du niveau 4… le niveau 5 n’existera pas de notre vivant, ça c’est certain.
Yves64250
Une voiture qui fonce a 130 km/h guidée par l’IA sans bug possible…l’humain apprend a improviser pas l’IA<br /> Si un pneu éclate l’IA va continuer a rouler,elle ressentira pas le bruit du pneu éclaté dans l’habitacle.
tfpsly
Yves64250:<br /> Si un pneu éclate l’IA va continuer a rouler,elle ressentira pas le bruit du pneu éclaté dans l’habitacle.<br /> Ou alors… Si un pneu éclate, le détecteur de pression informe l’IA avant que quiconque ait pu entendre le bruit de l’explosion, et l’IA réagit 10x plus rapidement…
toast
Mais ça ne te fatigue pas de tout le temps dire n’importe quoi sérieusement ?
wackyseb
Oui et donc c’est « impossible » qu’il dit le monsieur.<br /> Si j’avais eu 1€ à chaque fois que j’ai entendu c’est impossible, je serais milliardaire.<br /> Et pourtant que de chemin parcouru jusqu’à maintenant par l’homme.<br /> Pour moi, tout est possible et réalisable (même allez vivre sur une autre planète ).<br /> Il suffit d’y croire, de se bouger le popotin.<br /> Mais là on parle d’un gars qui a quitté la silicon valley pour bosser chez Renault. Bon déjà là ça se passe de commentaire
Bombing_Basta
Une intelligence artificielle est capable de réagir à des situations prédéfinies ou à ce qui s’en rapproche le plus<br /> Quand on vous dit que «&nbsp;l’intelligence artificielle&nbsp;» n’a d’intelligence que le nom marketing…<br /> De toute façon le jour où Skynet nait, l’humanité se fait écraser, et non conduire, par les voitures.
Pierro787
Sans IA, on voit quand même les catastrophes que peuvent faire les défauts d’un système logiciel mal conçu comme sur le Boeing 737 Max. Plus de 370 morts à cause d une logiciel mal fichu dont les pilotes ignoraient l’existence dans leurs avions. Et on parle ici d une machine qui se vend 100 millions de dollars.<br /> Je pense qu à terme les voitures sauront conduire seules mais qu il faudra toujours avoir son permis pour intervenir le cas échéant. Une panne matérielle interviendra forcément un jour ou l’autre, et dans ce cas, les choses risquent de devenir compliquées.<br /> Ce qui est hallucinant c est que des utilisateurs de TESLA roulent dans leurs voitures en lisant un journal sans regarder ce qui se passe dehors alors qu on est même pas au niveau 5. Cf les accidents mortels qu il y a a pu y avoir ces dernières années à ce sujet avec des capteurs éblouis par le soleil par exemple.
malak
Impossible en l’état actuel de nos connaissances… c’est surtout pour contredire les lunatiques qui la promettent pour demain (et la promettaient déjà pour hier…)<br /> Et si un jour cette IA existe vraiment, la voiture autonome ne sera vraiment pas la première cible…
pjc
Et ce niveau 5 porte un nom, c’est l’intuition !
Voigt-Kampf
En fait, il a choisi un exemple qui était parlant. Il y a tous les cas, des centaines, des milliers, qu’on n’y pense pas forcément mais qui peuvent arriver régulièrement. Exemple : comment va réagir le véhicule en cas d’un accident qui se produit juste devant, comment réagit quand une personne (gendarme, employé de chantier etc.) fait la circulation provisoire etc. En fait, il y en a beaucoup plus qu’on ne le pense. Du coup je rejoins forcément Luc Julia. Et il a raison du fait que, même malgré toutes les publications et les expériences sur les réseaux de neurones, on ne sait toujours pas expliquer pourquoi ni comment certains résultats émergent (sans aller jusqu’à l’exemple de la conscience humaine), et souvent les résultats sont produits par pur tâtonnement. Jadis, quand une personne se livrait à des expériences un peu au hasard, on appelait ça un sorcier.
rexxie
Regardez ici à 3 min: 38 , les nombreuses possibilités de panneaux d’arrêts sont pris en compte, puis intégrés dans la matrice, et le NPU apprend à les reconnaître tous et à extrapoler. ¨ca 'est de l’an dernier. Ils sont rendus bien plus loin.<br /> https://www.youtube.com/watch?v=_9f9r0l3mrg<br /> toast:<br /> Pas sûr que la voiture autonome sorte du cadre légal lorsque c’est nécessaire.<br /> Elle le fait déjà.
Blackalf
@rexxie message supprimé pour le motif message non-constructif/hors-sujet.
Blackalf
@zeebix idem. Il n’y a aucune argumentation et seulement une volonté de moquerie.
Blackalf
@rexxie il ne t’est pas conseillé de continuer longtemps sur ce ton…info : pas plus tard qu’aujourd’hui, un membre qui faisait dans le même style est venu à bout de la patience de la modération et s’est vu définitivement banni (et non, ce n’est pas moi qui ait pris la décision).
wackyseb
Ah ça c’est sûr que c’est pas pour demain mais après-demain pourquoi pas.<br /> C’est le fait de dire impossible qui me gêne.<br /> Si on s’avoue vaincu avant même de démarrer on ne fait rien
toast
Développe ton «&nbsp;Elle le fait déjà&nbsp;», parce que ça n’a pas grand intérêt comme ça.
Blackalf
Tu n’auras pas de réponse avant deux semaines…insulter un modo s’est toujours payé cash.
toast
Ah ah, merci pour l’info.
remy9991
plus tard les voitures seront des drones volants et oui elle seront vraiment autonomes car dans les air ce n’est pas le bordel comme sur terre…<br /> par contre sur terre oui c’est pas demain la veille qu’on laissera la vie des gens dans les main d’une IA. ca viendra, mais on sera du des rails magnetiques sans doute, et les risques eliminés car la ville sera construite de maniere a tenir compte du fait que l’on se deplace differemment.
KlingonBrain
le niveau 5 ultime requiert une IA élevée, une réelle IA… ce qui est impossible pour les décennies à venir, et il n’est pas le seul spécialiste à le dire.<br /> Oui, mais il faut se rappeler que le passé de l’informatique est tellement riche d’exemples de spécialistes qui se sont trompés.<br /> Ce qu’on fait aujourd’hui en informatique, il y a quelques décennies, ça aurait paru tellement fou, même aux yeux des meilleurs spécialistes de l’époque.<br /> On pourrait croire que pour un spécialiste, il est plus facile de prédire l’avenir que pour les autres. Mais un spécialiste à souvent les yeux rivés sur les problèmes techniques et les impossibilités du moment… et puis un jour arrive ou la solution tombe.
Peter_Vilmen
Le mot intuition indique juste que des calculs sont fait hors de notre conscience, vu que notre conscient a un processeur monocoeur cadencé à 0.0001 mhz et 7 octets de mémoire vive. Il est grandement possible qu’une IA générale puisse faire sans division conscient/inconscient.
Peter_Vilmen
«&nbsp;par contre sur terre oui c’est pas demain la veille qu’on laissera la vie des gens dans les main d’une IA.&nbsp;»<br /> Non, c’est hier la veille, ça se fait déjà, et la plupart des constructeurs sont en train de fabriquer leurs propres produits de conduite autonome.
clockover
Le troll était facile j’en conviens.<br /> Mais:<br /> son exemple n’est pas pertinent pour démontrer que le niveau 5 ne peut être atteint<br /> être spécialiste IA et bosser chez Renault qui sauf projet secret ne sont pas vraiment les plus avancés/communicants sur le sujet.<br />
malak
Son exemple est très pertinent, c’est simplement que tu ne comprends pas ce qu’est le réel niveau 5…<br /> A force de se faire embobiner par tous les mensonges (dans un but purement marketing) d’un certain Elon Musk, vous pensez qu’on y est presque.<br /> Tu ne connais pas du tout le groupe Renault… ni l’industrie… évidemment qu’ils travaillent sur de nombreux fronts, et surtout qu’ils ne communiquent pas dessus! Ils ne vendent pas au public tous leurs travaux et n’offrent pas à leurs concurrents les sujets travaillés et leur état d’avancement. Y’a très peu d’entreprises qui le font, et quand elles le font, c’est pour faire du business, du pur marketing, colorer la réalité, attirer des investisseurs…
spacecake
On oubli souvent que 99,9% des conducteurs ne le peuvent pas non plus.
Pierro787
Certes, sauf qu annoncer des briques de base pour le niveau 5 pour cette année, c est un peu mentir. On est très loin du niveau 5 qui permettrait d être homologué officiellement pour la véritable conduite autonome. Les histoires de hardware prêts dans certains véhicules avec un upgrade à faire dans l année me semblent très exagéré.<br /> Je pense que si un constructeur avait atteint ou était sur le point d atteindre le niveau 5 aujourd hui, on aurait droit à pléthore de vidéos de démo.<br /> Or il n y a rien.<br /> C est même dangereux de raconter ce genre de chose car certains naïfs vont croire qu y est vraiment et ne plus être vigilants pendant la conduite. Ceux qui lisent le journal au volant de leur Tesla en sont un exemple. A moins de ne pas tenir à la vie, c est le truc à ne clairement pas faire.
Zozoor
Tient , c’est marrant, il y a peut-être 100 fois plus de vidéos d’humains qui prennent des décisions stupides en voiture…<br /> Le rapport est encore largement en faveur de l’autopilot.
MqcdupouletBasquez
Il m’apparait que tu fais de l’idéologie en parlant de «&nbsp;déplacement-prison&nbsp;», du coup on sort du rationnel et de l’échange raisonnable.<br /> Si un pneu éclate l’IA va continuer a rouler,elle ressentira pas le bruit du pneu éclaté dans l’habitacle.<br /> Pour le coup, ça fait déjà quelques années que les voitures ont des détecteurs de pression.<br /> Sur la mienne, je sais au g prêt la pression de chaque pneu et il y’a bien évidemment une alerte en cas de pression trop basse et en cas de crevaison, ça le sait immédiatement et quelle roue et indique la concession la plus proche.<br /> Et si besoin, appel direct par un simple bouton à une plateforme d’aide.<br /> ça c’est du basique-basique.<br /> Après, tu t’es focalisé sur 1 élément pour ce qui était une généralité. Tout ce qui nous entoure est le fruit d’une modernité que l’on ne pouvait imaginer ni de près ni de loin y’a 40-50-60 ans, trouvons une date commune et rajoutons là à aujourd’hui.<br /> le moyen de paiement, de manger, de vivre, d’échanger, tout. Qui n’a pas eu un parent ayant connu l’arrivée de l’eau courante dans la maison, de l’arrivée des toilettes dans la maison, de l’eau chaude, du téléphone.<br /> Si on lit 1984, le simple PC n’était pas pensé comme de nos jours, c’était ultra rudimentaire.<br /> La voiture K2000 qui est une référence pour beaucoup dont moi, bah… sa montre, c’est déja possible de faire le 3/4 d’indiqué et souvent mieux.<br /> donc imaginer que dans 40-50 ans, il n’y aura pas de niveau 5, bon…<br /> En restant très 2021 dans l’esprit, je répond juste que déja si on envisage des voies réservées en ville ou si on veut jouer la carte de la prudence limiter ça à des autoroutes, bah c’est déja bien.<br /> perso, quand je veux imaginer l’avenir, je regarde les grands projets actuels.<br /> Ordinateurs quantiques, ITER et y’a sans doutes pleins d’autres choses sympa
Zozoor
Et toi tu oublie qu’il n’est pas le seul à travailler dans ce domaine et que tu ne sais pas à qui tu t’adresses.<br /> Je ne connais pas clock-over mais au moins ne fait-il pas de suppositions sur ses détracteurs. Et je suis plutôt d’accord avec lui sur l’argument éculé «&nbsp;d’autorité&nbsp;» et sur la faible pertinence de l’exemple puisque des algorithmes de deep font déjà fait preuve d’innovations dans des situations non rencontré.<br /> Même si je respecte Luc Julia tout ce qu’il a fait, ça reste sa vision et surtout sa définition très restrictive de l’intelligence ( il a déjà a son actif le livre «&nbsp;l’intelligence artificielle n’existe pas&nbsp;».)<br /> Bref, ton commentaire ressemble a un gros dunning-kruger des familles, surtout quand tu commences par «&nbsp;tu ne comprends pas …&nbsp;» → ok next !
Nmut
Pour moi, c’est la lecture de ce qu’il dit qui n’est pas bonne, pas ce qu’il dit. Je ne suis pas un gros spécialiste de l’IA, mais j’ai de bonnes notions en sécurité des systèmes. Je pense que ce qu’il veut dire, c’est que l’on ne sera jamais prêt à laisser un système fiable à 99.9% (chiffre pifométrique) ou prêt à prendre des risques alors que c’est une obligation pour la conduite.<br /> Si on regarde les vidéos de problème des Tesla en auto-pilot, ce sont des problèmes qui peuvent arriver à un conducteur: aveuglement, confusion, réaction tardive, inattention (en fait pour le cas de l’autopilot, c’est une mauvaise estimation de la situation à une instant mais cela revient au même), …
jfachal
Je pense que le problème est essentiellement éthique et non informatique , l’intelligence artificielle dépassera sûrement , et c’est déjà le cas, l’intelligence humaine…. Quand aux machines…
jfachal
Sauf que juste avant que le pneu éclate, le capteur aura informé l’IA qui aura pu répondre avant que quiconque se soit aperçu de quelque chose ! C’est ça le progrès et l’IA … c’est aussi pour ça que c’est l’IA qui dirige les fusées lors de leur lancement et non pas l’homme qui subit à l’intérieur
nordic16
«&nbsp;La voiture de Niveau 5 suppose des voies de circulation adaptées comme on en voit pour les taxis et les bus.&nbsp;»…C’est donc du niveau 4 et non du niveau 5 ou les voitures devraient être capables seules de circuler partout dans tous les environnements en toutes circonstances notamment en zones fortement densifiées des villes parmi le chaos et les situations imprévisibles. Que dire si en plus tombe de la forte pluie ou tempête de neige, glace noire sur la chaussée…Sur les autoroutes et circuits délimités de villes et bien balisés ou les voitures roulent dans le même sens ou il n’y a pas de piétons pas d’animaux domestiques pas d’enfants pouvant à tout moment surgir devant le véhicule pas mal moins de situations imprévisibles et chaotiques que dans les villes densifiées l’automatisation de niveau 4 va rapidement devenir une «&nbsp;normalité&nbsp;». Mais une automatisation complète dans les grandes villes densifiées, pas si sur que cela du moins pas avant longtemps d’ailleurs quelles compagnies d’assurances quels fabricants de voitures ou systèmes de conduite «&nbsp;intelligent&nbsp;» accepteraient un tel risque financier actuellement et dans un avenir prévisible pour leur entreprise!
Nmut
L’IA ne dépasse (encore) pas l’intelligence humaine. Sur les tâches simples, l’électronique est bien plus performant que l’humain (une calculette par exemple). Sur certaines tâches automatiques, même chose (ordinateur ou automate). Au niveau au dessus (reconnaissance de formes ou d’objets par exemple), l’IA commence a dépasser l’homme. Pour les tâches complexes (la conduite), on s’en approche mais ce n’est pas encore ça, et il reste justement des choses complexes à gérer qui posent des problèmes éthiques (qui privilégier quand un accident est inévitable, l’humain ne fait pas ce genre de «&nbsp;calcul&nbsp;», il freine et attend le crash), de responsabilité mais surtout d’acceptation. Peut-on accepter de monter dans un véhicule autonome dont on connait exactement le risque (ou la notion même de risque doit être utilisée pour ne pas être bloqué, voir ce que j’ai dit plus haut) qui est loin d’être nul… L’homme est «&nbsp;programmé&nbsp;» pour avoir confiance dans un autre humain (quoique c’est en train de changer fondamentalement mais c’est une autre histoire…), au moins par habitude.
cpicchio
J’ai écouté l’interview de Luc JULIA et je ne comprends pas bien tous les échanges car il va grosso-modo dans le sens de ce qui lui est reproché à part pour le niveau 5 où je pense que c’est plus une phrase choc pour contrebalancer les propos chocs d’Elon MUSK (qu’il n’apprécie visiblement pas, bien qu’il dit avoir une TESLA).<br /> Je l’ai trouvé très pertinent sur le volet efficience qui n’est jamais mis en avant avec l’exemple du jeu de Go. 20 watts pour le cerveau humain… vs 20 000 watts pour l’ordinateur qui a battu le champion de Go. Transposez ceci à l’automobile (en admettant que cela soit possible aujourd’hui à part dans la tête l’Elon MUSK) pour avoir un ‘vrai’ niveau 5 sur routes ‘normales’, et l’on voit immédiatement le côté irréaliste de ceci dans les 10 prochaines années…
nelectron
On peut perfectionner l’IA à l’infini, elle aura toujours besoin de repères. Avec les voitures actuelles, si les bandes blanches sont mal tracées elles sont perdues, comme le motard de la « Grande vadrouille »
nelectron
Bien vu, et très futuriste, un monde où tout est bien ordonné pareil partout, je reviens en 2500 pour voir ça
jfachal
Il faut être plus pragmatique ! Quand l’IA prouvera qu’elle tue moins que l’homme … idem avec le vaccin Astra Zeneca , une thrombose sur cent mille et un mort sur un million par contre la Covid entre un et deux et demi pour cent de mortalité , un million d’un côté et cent de l’autre .mais heureusement chacun est encore libre d’accepter ou non la conduite autonome quand elle sera proposée ou le vaccin …
MqcdupouletBasquez
mais dans 40 ans voyons, la question ne se posera plus… regardez déja 40 ans en arrière !<br /> y’a 40 ans, tout juste que vous aviez la télé en couleur…<br /> @jfachal les statistiques demandent toujours à être démontrées, décortiquées, contextualisées.<br /> Pour le vaccin Astra Zenecca, il y’a aussi et surtout un risque d’inefficacité face aux variants, ensuite un problème de thrombose. S’il existe des tests cliniques sur 10 ans et plus, ce n’est pas pour rien, c’est justement pour établir quels sont les risques réels à quels taux et sur quelles population.<br /> En attendant, on a arrété des recherches sur des médicaments pour moins que ça et il y’a déja eu des traitements prometteurs contre de nombreuses maladies qui ont stoppés nets pour moins que ça également. Les histoires de bénéfices/risques sont évaluées en ce moment non pas en terme de santé mais d’économie budgétaires et de pragmatisme.<br /> Sur la question de liberté de choix, elle est conditionnée. Pour les voitures, les interdictions aux véhicules polluants se multiplient et il est plus que probable que l’électrique soit imposé que ce soit en hybride ou en 100% dans les années à venir dans les grandes villes.<br /> Pour le vaccin, c’est conditionné ensuite au passport vaccinal qui se profile. Après, je ne suis pas certains, mais si je veux trouve une cassette audio d’un groupe récent, ça devient compliqué. Les choix sont à contextualiser avec ce qui est proposé.
Nmut
Tout à fait d’accord.<br /> Mais je pense justement que l’on est loin d’être prêts pour ce changement et c’est là qu’est le problème.<br /> Pour reprendre le cas des thromboses, on ne réfléchit pas pour prendre l’avion pour 4h de vol alors que la probabilité de thrombose est équivalente à celle d’une vaccination sans contrepartie positive autre que du soleil! Et cela juste parce que la vaccination est le résultat de la science attendue maintenant comme fiable alors que cela ne peut être le cas à 100%.
Peter_Vilmen
@Julien97 Je ne pense pas que la marque pour laquelle il bosse rentre vraiment en compte, il a juste utilisé un mot pour désigner le futur qui est réservé aux prophètes et marabous, il s’attendait forcément à se prendre des claques en retour. Déjà que «&nbsp;on ne voyagera jamais plus vite que la lumière&nbsp;» est très osé alors qu’étayé par des théories parmi les plus validées en Science, quel crédit donner à ses diatribes sur l’IA qui est un domaine en pleine expansion, IA qui dépend du hardware qui est lui aussi en pleine expansion ?<br /> il y a un peu plus d’une décennie seulement les résultats récents du deeplearning étaient impensables. En 10 ans on a fait énormément de progrès. La plupart des experts te diront qu’il est impossible de prédire ce qui arrivera dans les 10 prochaines années. Et là, t’as notre bon vieux Luc Julia qui veut faire le buzz qui nous dit qu’il peut prévoir 100 000 000 000 000 d’années dans le futur. Et le pire c’est que ça passe.
xavz78
Seule une personne (morale ou physique) peut être tenue responsable d’accidents. Sauf qu’il y a un nombre infini de raisons d’avoir un accident avec l’IA de niveau 5 donc de facto, les entreprises seront systématiquement sanctionnées. Deux issues : l’entreprise rétro-pédale au niveau 4 ou disparaît.<br /> L’option de ne pas sanctionner ou trop faiblement, l’entreprise qui a conçu l’IA, est moralement inacceptable et remettrait en cause le fondement de nos sociétés que représente la Justice.
vVDB
Le plus simple c’est un 4+ avec un gars à distance qui prend la main seulement quand il faut.<br /> C’est du 5 mais en trichant un peu…
Maspriborintorg
L’article est conforme à ce qu’en pense Toyota qui est un pionnier dans la recherche de l’A mais selon Toyota, le niveau 5 ne pourra être atteint que dans les 40 ans. C’est pour cela que Toyota ne produit pas de voiture avec «&nbsp;autopilot&nbsp;» comme Tesla. Ce nom «&nbsp;autopilot&nbsp;» est mensonger et aurait du être nommé " Pilot aid". Un peu comme Apple avec ses «&nbsp;Time Capsule&nbsp;» équipée du plus mauvais et moins cher HD du commerce (Hitachi) qui avait une durée de vie moyenne de 17 mois (sur 2500 Time Capsule décédées), ceci à cause du concept Apple de l’ordre de conception d’un produit: les désigners le définissent et ensuite les ingénieurs doivent y loger le matériel, le stress thermique étant le parent pauvre de la conception.
Alby
Je me suis intéressé au fonctionnement actuel du deeplearning. J’en ai parlé à des développeurs qui on étudié le sujet. Ceux qui savent de quoi ils parlent sont d’accord : L’IA actuelle est relativement très stupide. Et ça ne changera pas si on garde le même principe de fonctionnement. Pour qu’elle puisse commencer à faire le travail qu’on attend d’elle, il faudrait changer totalement d’approche. Le deeplearning donne peut-être des résultats impressionnants, mais les limites sont connues et très contraignantes.
Alby
Pour faire une analogie, on découvrira peut-être l’antigravité, mais il faudra alors mettre à jour nos connaissances de la physique en découvrant une technologie de rupture, qui n’aura rien à voir avec ce qu’on fait maintenant. Mettre des des milliards dans la recherche sur les rotors et les moteurs d’avion conventionnels ne servira qu’à améliorer les avions et véhicules actuels. On en connaît très bien certaines limites, et ça n’a rien de présomptueux de dire que ce n’est probablement pas le moyen de découvrir l’antigravité.
carinae
Autant je suis d’accord avec ce que tu dis «&nbsp;il suffit d’y croire&nbsp;» et accessoirement en avoir les moyens autant je ne vois pas ce que ça a de péjoratif de travailler pour Renault, ni pourquoi il a accepté le poste l’IA, surtout appliquée a la conduite, est compliqué et empreint d’etique.<br /> Il travaille certainement sur un sujet qui l’intéresse beaucoup et a certainement des responsabilités. Il a peut-être même les coudées franches. Il y a beaucoup de surfait dans la sillicon vallée. <br /> Quoi qu’il en soit nous n’en sommes qu’au début. l’IA n’est pas une technologie nouvelle et a déjà connue 2 «&nbsp;hivers&nbsp;» avant de revenir sur le devant de la scène. Avant qu’on ait une IA de niveau 5 il va falloir que la technologie évolué encore tant que le matériel que le développement et même l’éthique.<br /> Pour le fun, il y a un cours gratuit sur l’IA donné par l’université d’Helsinki…
wackyseb
Ou sinon, pourquoi pas, peut être, on verra, qui sait, qui vivra verra.<br /> Bon c’est pas très clair et fait de suppositions là.<br /> Renault, sérieusement; Tu me demande pourquoi çà me fait sourire qu’un mec soit content de travailler chez Renault ! Mais c’est une blague là.<br /> J’ai rencontré des gens qui assemblaient des mégane, des scénic. Je leur ai demandé s’ils roulaient en Renault. Ils m’ont dit : NON, on sait comment elles sont fabriqués nos voitures…
carinae
mouais … c’est comme si tu me disais que les gars qui travaillent chez Airbus ne volaient que sur des Boeing justement parce qu’ils savaient comment les avions étaient fabriqués …
shibany69
Ce que vous racontez est un tissu d’âneries, la raison pour laquelle les périodes de test des nouveau médicaments sont habituellement si longues est purement financière.<br /> En effet la première des trois phases coûte souvent déjà plusieurs millions, la deuxième est encore plus coûteuse et la troisième peut se chiffrer en dizaines de millions, voire plus en cas d’urgence.<br /> La conséquence c’est que les laboratoires ne se lancent habituellement dans ces essais que lorsqu’ils sont vraiment sûrs de leur coup, et surtout, ils n’engagent les frais d’une phase II ou d’une phase III qu’une fois que leur produit a passé la phase précédente avec succès. Les trois phases sont donc consécutives et leurs durées se cumulent.<br /> Dans le cas des vaccins contre le coronavirus, les labos étaient tellement abreuvés d’argent public qu’ils ont pu se permettre de lancer les essai de dizaines de projets en parallèle, et toutes les phases des essais en simultané.<br /> Il n’y a donc eu aucune espèce d’économie budgétaire, bien au contraire, et les vaccins qui ont reçu leur autorisation de mise sur le marché ont été aussi rigoureusement testés que n’importe quel médicament en temps normal.<br /> Bien sûr, cela ne garantit pas qu’aucun effet secondaire nouveau ne sera découvert avec le temps, mais ça c’est le cas pour n’importe quel médicament.<br /> Faites-vous vacciner dès que vous le pourrez, que l’on en finisse avec cette épidémie de malheur qui détruit notre économie pour longtemps, et dégrade la santé psychique de nos concitoyens.<br /> Plus nous tardons, plus grandes sont les chances que de nouveaux variants apparaissent que les vaccins existant ne préviendront pas.
tfpsly
clockover:<br /> C’est sans doute pour ça qu’il est chez Renault une société qui n’a aucun produit qui propose un semblant d’IA.<br /> wackyseb:<br /> Mais là on parle d’un gars qui a quitté la silicon valley pour bosser chez Renault. Bon déjà là ça se passe de commentaire<br /> En 2017 Renault avait une des voitures autonomes les plus avancées :<br /> Testing The World’s Smartest Autonomous Car (NOT A Tesla)<br /> Et depuis, Renault travaille avec Waymo (Google X).<br /> Donc dire que c’est de la merde ou pas lié à la conduite autonome parce que c’est Renault, c’est ne pas connaître le domaine.
wackyseb
Oui ça aurait pu mais airbus c’est bien .<br /> Là on parle de Renault !!<br /> Après chacun ses goûts.<br /> Avec une Renault tu sais d’avance qu’il vaux mieux prendre un forfait garage et intervention dépannage dans toute la France.
wackyseb
C’est comme tu veux. Je ne vais pas te contredire.<br /> Tous les constructeurs bossent sur l’IA, de même que sur la voiture électrique ou à pile à combustible ou d’autres technologies que le protocole m’interdît de divulguer .<br /> PS : je bosse pour un gros constructeur automobile.
carinae
Excellent
Blackalf
wackyseb:<br /> PS : je bosse pour un gros constructeur automobile.<br /> Si ce n’est pas Renault, on sait maintenant pourquoi tu les dénigres. <br /> Sinon on serait curieux de savoir quel constructeur, parce qu’il est évident que presque tous traînent des casseroles. ^^
wackyseb
Un gros groupe Français pacsé avec des faux Italiens détenus par une holding hollandaise.<br /> Avant de bosser chez eux j’ai vécu plusieurs années devant un garage Renault. J’en ai vu des belles.<br /> Puis des amis ont eu des soucis avec des Twingo, clio, megane et scenic.<br /> Quand la panne est soldée, on est consterné du diagnostic et de la facture exorbitante pour mettre un domino et un bout de scotch.<br /> Facturation de la valise de diag, de 30 rouleaux de scotch, essai sur route (et sans remettre d’essence bien sûr), et j’en passe… pour un problème connu équivalent à une économie d’1 centime d’euros sur le connecteur de la pedale d’accélérateur.<br /> J’ai vu des tas de scenic brûler à cause d’une mauvaise connexion et étanchéité.<br /> Des exemples j’en ai des milliers… je pourrais en raconter dans des bouquins mais ça finirai comme les encyclopédies de nos parents… <br /> Je ne dis pas que les autres sont forcément mieux. Tous les constructeurs ont des galères en interne et beaucoup avec des pièces de leurs fournisseurs.
Blackalf
@clockover message supprimé pour le motif message non constructif/hors-sujet.
pemmore
le niveau 5 éxistera forcément mais sera limité à aux routes adaptées pour ça signalisation etc, et si ça n’est pas adapté les vitesses autorisées seront plus lentes que maintenant puisque considérées comme dangereuses et tenant compte des crash tests.<br /> 60/70 je pense sur les routes incompatibles à la vitesse.
Guillaume1972
Le niveau 5 pourrait être atteint sur une planète uniquement composée de machines.
pemmore
Déjà ce n’est qu’une question de mois de voir les moissonneuses batteuses avec personne à bord partir moissonner leur champ de blé, normal on ne trouve plus personne pour bosser dans les champs, même au rsa, les robots le feront.<br /> Automatisées les bagnoles? on n’attend que ça, ça fait partie de notre époque.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Dès cet été, il vous sera possible de fermer/ouvrir votre Hyundai avec votre iPhone
Volvo Trucks : la nouvelle génération de camions électriques est VNR
Tesla : le Cybertruck encore repoussé
Subaru a construit une voiture électrique de plus de 1070 chevaux, réservée aux circuits
NIU saute de la trottinette électrique à la voiture avec la NIUTRON
Renault met un coup d’accélérateur à l’électrique
Tesla annonce la nouvelle fiche technique (et l'autonomie) des Model 3 et Model Y 2022
Volkswagen : deux fois plus de véhicules électriques livrés en 2021
Ouaf, ouaf ! Tesla accepte désormais certains paiements en Dogecoin
L'hybride rechargeable, une
Haut de page