Volkswagen veut créer ses propres puces destinées aux véhicules autonomes

Arnaud Marchal
Spécialiste automobile
03 mai 2021 à 16h15
6
VW ID.Buzz AI ARGO © Volkswagen Commercial Vehicles
© Volkswagen

Le P.-D.G. du groupe Volkswagen, Herbert Diess, a déclaré lors d’une récente interview que les futures voitures autonomes de la marque ne se contenteront pas d’une puissance de calcul standard.

Et pour atteindre ce but, Diess ambitionne de faire développer ses puces en interne afin de réfléchir aux meilleures technologies à utiliser pour offrir des performances de haut niveau à ses futurs véhicules autonomes.

Volkswagen s’inspire des plus performants…

Pour obtenir les meilleurs résultats et les performances les plus élevées pour les futures voitures autonomes que le groupe allemand est en train de développer, Herbert Diess a déclaré lors d’une récente interview à Handelsblatt que la firme allait développer elle-même ses puces.

L’objectif étant de ne pas se contenter de ce qui existe sur le marché, mais de chercher à aller plus loin, comme le fait Tesla depuis plusieurs années déjà. Comme Apple avec son nouveau processeur M1 et ses puces dédiées à ses appareils mobiles, Volkswagen ne veut pas se contenter d’un matériel basique utilisé par beaucoup.

… pour devenir l’un des leaders sur le terrain de la voiture autonome

Avec un tel projet, le groupe Volkswagen, qui souhaite rapidement s’imposer avec ses voitures électriques de la gamme ID, veut également devenir l’un des leaders dans le domaine de la conduite autonome et va se donner les moyens de ses ambitions conférant à la marque le côté high-tech qui lui manque encore actuellement.

En développant ses propres puces hautes performances, VW souhaite pouvoir choisir les orientations et les technologies qu’il utilisera à l’avenir et planifier son évolution, chose quasiment impossible en se contentant d’un matériel commun à de nombreuses marques.

Cependant, le chemin sera encore long avant de voir les premières applications des technologies propres à Volkswagen. La marque ne prévoit pas de proposer de véhicules dotés de conduite autonome avant 2025 au plus tôt.

Source : Engadget

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
6
7
SlashDot2k19
C’est le seul moyen qu’ils ont pour se démarquer des autres fabricants d’électriques et qu’ils soient plus difficiles à copier…
Elinyhs
Et il y aura peut-être un jour des cartes graphiques Volkswagen
Vivien_Thiebaut
Et quand Apple va claquer son M1 dans une voiture ça va être énorme. Puissance de calcul, écosystème Apple …
Nmut
Le M1 n’a absolument pas les capacités de calcul suffisantes, et de très loin! <br /> Ca reste un proc généraliste relativement rapide en bureautique et multimédia léger, mais pas pour ce genre de travail. Il faudra qu’Apple fasse autre chose si ils veulent que leurs puces soient utilisées dans des véhicules sur autre chose que l’infotainement.
Blackalf
Il s’agit certainement en effet de créer des puces spécialisées. ^^
Remoss
J’imagine bien les conversations de bagnolards:<br /> 2015: t’as combien de chevaux sous le capot ?<br /> 2025: t’as combien de gigas de ram sous le capot?
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Véhicules électriques : la France seulement 8e des prédictions à 2035
Tesla : le prototype de Cybertruck se montre comme jamais en vidéo
Volkswagen et Bosch deviennent partenaires pour le développement d'un logiciel de conduite autonome
ID. Buzz : le van électrique de Volkswagen se montre en photo, en vidéo et tout en couleur
Honda tacle la voiture à hydrogène de Toyota
Mais, pourquoi Tesla se lance-t-il dans l'audio ?
Opibus annonce le premier bus électrique conçu et fabriqué en Afrique
Stellantis accélère sa stratégie autour du marché de la voiture d'occasion
Yamaha dévoile EMF, un scooter électrique futuriste à batterie interchangeable signée Gogoro
L'Autopilot de Tesla sera au coeur d'un procès crucial en février
Haut de page