Waymo tâcle Tesla sur la voiture autonome

27 janvier 2021 à 10h35
8
Tesla Model 3 volant chauffant © Tesla

Le P.-D.G. de Waymo, John Krafcik, a récemment lancé une pique à Elon Musk en affirmant que Tesla n'était absolument pas une concurrente sérieuse sur le secteur de la voiture autonome .

Selon Waymo, les travaux de Tesla sur son système AutoPilot ne vont pas dans la direction d'un véhicule entièrement autonome. La filiale de Google estime ainsi qu'il ne s'agit pas d'une concurrente directe à ses activités.

De l'assistant de conduite au véhicule autonome

Les voitures de Tesla sont livrées avec un dispositif optionnel d'assistant à la conduite, capable de freiner, d'accélérer ou de passer les vitesses automatiquement. À l'heure actuelle, cet « AutoPilot » est facturé 7 500 euros.

Les Tesla sont donc équipées de caméras, de radars et de capteurs à ultrasons. Selon Elon Musk, une mise à jour, déployée cette année, devrait permettre de mettre en place un réel dispositif de conduite autonome, outrepassant le simple assistant de conduite.

Or, pour la division Waymo d'Alphabet, Tesla « développe un très bon système d'assistance de conduite », mais, d'après des propos de John Krafcik, ce serait une erreur de penser qu'il est possible de continuer le développement de ce dispositif « jusqu'à retrouver comme par enchantement un jour un système de conduite autonome ».

Elon Musk contre-attaque

En annonçant la mise à jour de l'AutoPilot, Tesla expliquait que grâce aux capteurs les véhicules équipés seraient capables de se garer seuls, de changer de voie de circulation et de reconnaître les stops ainsi que les feux de circulation. Aujourd'hui en option payante, l'AutoPilot sera aussi disponible par abonnement, notamment pour les cas de leasing.

Concernant le marché de la voiture autonome, Elon Musk a répondu aux propos de John Krafcik, sur Twitter, en citant un article de CleanTechnica saluant les efforts de Tesla et notamment ses algorithmes d'intelligence artificielle.

En termes d'autonomie, Tesla vise désormais le niveau 5 , assurant une voiture complètement autonome, et selon George Hotz fondateur de Comm.ai, l'entreprise est bien armée pour y arriver.

Quoi qu'il en soit, aux Etats-Unis comme en France, il reste interdit de circuler sur les voies publiques avec un tel dispositif à moins d'obtenir une dérogation spéciale pour effectuer des tests.

Source : Bloomberg , Twitter

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
8
9
molotofmezcal
Très bien , mais quelle est la vision de John Krafcik dans ce cas sachant qu’il veut aussi aboutir la conduite autonome. Ce n’est pas parce qu’on barde de capteurs qu’on en oublie l’iA et les algorithmes il me semble.
cirdan
Je suppose que ce qui est reproché à Tesla est de ne pas déployer assez de systèmes de reconnaissances et suffisamment sophistiqués pour prétendre à une totale autonomie.<br /> Je ne suis pas compétent pour juger ces propos, par contre j’imagine que pour qu’une voiture soit totalement autonome elle doit être pensé en amont de A à Z pour cette autonomie, ce qui est le cas chez Waymo, alors que Tesla a l’air d’améliorer l’autonomie de conduite de ses véhicules par touches successives en se basant beaucoup sur l’IA.
Bretwa
«&nbsp;passer les vitesses automatiquement&nbsp;» =&gt; on est d’accord que dans les Tesla il n’y a pas de boite de vitesses ?<br /> Je crois aussi que le régulateur adaptatif et le maintien dans la voie sont de série sur les Tesla, ce n’est pas optionnel
sandalfo
Oui les Tesla manquent de Lidar et Musk est opposé à la technologie alors que Waymo les utilise. Peut-être que Tesla y viendra si le coût continue à descendre et s’ils sont indispensables ? Parfois caméra + radar comme sur les Tesla sont insuffisants pour détecter précisément les obstacles.<br /> Waymo et Tesla ont 2 méthodes différentes pour arriver au niveau 5. Tesla compte sur son grand parc de véhicules pour récolter beaucoup de données et améliorer son AI, alors que Waymo n’a pas ce luxe et utilise le geofencing de manière progressive, et aussi les Lidar.
rexxie
En fait c’est 8 caméras, un radar et 12 sonars. Celles fraîchement sorties de l’usine auront bientôt un radar frontal ~5 fois plus puissant.<br /> J’abonde dans le sens de Musk (!) que le géo-fencing ne pourra jamais se débrouiller dans toutes circonstances.<br /> Comme la plupart du temps, Musk s’est attaqué à la physique fondamentale du problème, et même si la solution semblait irréalisable au départ, il est en train d’y arriver grâce au deep learning/selflearning par neural network et Intelligence artificielle.<br /> L’ampleur du problème a dû en rebuter plus d’un chez les concurrents, qui avaient déjà opté pour la solution la plus «&nbsp;faisable&nbsp;», mais qui sont coincés avec maintenant. Alors ils ajoutent des capteurs alors que la solution du niveau 5 autonome en permanence ne peux être atteinte sans une bonne dose d’intelligence artificielle selon moi.
mcbenny
Et puis surtout quel bel homme cet Elon…
MisterGTO
L’histoire jugera qui avait raison.<br /> Il me semble que Waymo a besoin d’une cartographie spatiale ultra détaillée pour bien fonctionner, donc même si leur technologie est meilleure ce sera un énorme frein.<br /> Tesla se base sur un apprentissagepplus général à partir des données envoyées par toutes ses voitures, c’est leur avantage majeur même si leur technologie était moins bonne.<br /> J’ai rien sur Waymo mais ceux qui veulent voir l’évolution en temps réel du fsd Tesla il y a une chaine «&nbsp;Dirty Tesla&nbsp;» où l’auteur compare régulièrement les différentes versions du FSD et il est plutôt objectif.<br /> C’est intéressant de voir l’évolution progressive du system sur des endroits qui pouvaient encore poser des problèmes 1 mois auparavant.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Demain, vous pourrez démarrer votre voiture avec votre smartphone Android
La pénurie de semi-conducteurs frappe durement le marché automobile européen
Un écran directement intégré dans le volant, la (fausse ?) bonne idée de Hyundai
Seres-5 : la voiture électrique en partenariat avec Huawei se dévoile avant son arrivée en France
Vous jurez trop au volant ? Waze veut vous relaxer
Kawasaki suit la tendance et vise le tout électrique
Ford étudie votre activité cérébrale pour éviter les accidents
Opel Astra PHEV : voici la cousine germanique de la Peugeot 308
Pourquoi Elon Musk déplace le siège de Tesla de la Californie au Texas ?
La borne de recharge de voiture électrique la plus rapide au monde existe, et elle est Suisse
Haut de page