Rivian prévoit de produire des batteries à semi-conducteurs quand Fisker abandonne

© Fisker

Alors que Fisker déclare abandonner les batteries à semi-conducteurs après avoir annoncé précédemment réaliser une percée dans les recherches, Rivian se lance à son tour dans le domaine.

Les précédentes annonces de Fisker étaient alléchantes. L’entreprise affirmait avoir réalisé une percée lui permettant de mettre au point une batterie capable d’offrir une grande d’autonomie avec un temps de charge record.

Trop beau pour être réaliste ?

Fisker avait d’abord parlé d’une batterie offrant plus de 600 km d’autonomie avec un temps de charge de seulement neuf minutes, ce qui était très prometteur. Cette batterie reposait, d’après les annonces, sur un supercondensateur hybride à base de graphène. Puis l’entreprise a annoncé avoir réalisé une percée extraordinaire dans les batteries à semi-conducteurs qui permettrait d’offrir près de 800 km d’autonomie avec un temps de charge record d'une minute seulement.

Mais dans une récente interview accordée à The Verge, le P.-D.G. de Fisker annonce avoir renoncé il y a près d’un an, après de longues années de recherche sur ces batteries. Il a ainsi déclaré : « Nous avons donc passé beaucoup de temps, plusieurs années, à faire des recherches sur les batteries à semi-conducteurs. Et c'est une sorte de technologie où lorsque vous vous sentez arriver à 90% du développement, vous y êtes presque, jusqu'à ce que vous vous rendiez compte que les 10 derniers pourcents sont beaucoup plus difficiles à atteindre que les 90 premiers ». Puis d’ajouter : « Nous avons donc complètement abandonné les batteries à semi-conducteurs à ce stade parce que nous ne les voyons tout simplement pas se matérialiser ».

Aux yeux de Fisker, il reste encore de nombreuses années pour atteindre le stade de la production de ce type de batterie et l'entreprise préfère jeter l’éponge pour le moment.

Pendant ce temps, Rivian forme une équipe

Cette annonce arrive au moment où Rivian commence à diffuser des offres d’emploi pour former une équipe d’ingénieurs en charge du développement de ce type de batterie. Fait intéressant, la page carrière de Rivian sur laquelle ces annonces ont été découvertes par un internaute, mentionne que les postes sont à pourvoir à Palo Alto en Californie alors que le siège de Rivian est à Irvine, pratiquement à l’autre bout du pays.

Rivian espère certainement trouver des talents capables de mettre au point cette technologie dans la Silicon Valley, berceau des nouvelles technologies aux États-Unis. Reste à réussir la mise au point de ces batteries sans électrolyte liquide, remplacé par de l’électrolyte solide qui est, pour le moment moins performant. Cette évolution des batteries des voitures électriques est certes prometteuse sur le papier, mais encore loin d’être au point.

Connue principalement pour son utilisation avec un smartphone, la technologie est investie — depuis quelques années maintenant — par le secteur automobile, qui souhaite en faire une alternative aux solutions de recharge actuelles des véhicules électriques. Lire la suite

Source : Electrek

Modifié le 04/03/2021 à 18h08
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
20
12
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

AMD : les spécifications des Radeon 6600 et 6000 XT ont fuité !
Revolut partenaire d’Elliptic pour proposer le retrait et le transfert de Bitcoin (BTC)
Call of Duty: Warzone : plus de 500 000 joueurs ont été bannis depuis le lancement du jeu
Google I/O 2021 : qu'attendre de la conférence de ce mardi 18 mai ?
Poco X3 Pro : chute de prix impressionnante sur l'excellent smartphone Xiaomi
Twitch annonce une baisse mondiale des prix sur les abonnements aux chaînes
Amazon attaque en justice les SMS d'arnaques transmis en son nom
Essai DS9 E-Tense 225 : la plus luxueuse des françaises, future star des ministères
Le gouvernement dévoile sa stratégie nationale pour le cloud avec un label de confiance
Si vous cherchez un VPN rapide, NordVPN affiche une réduction de 65%
Haut de page