La gamme Renault électrique se vend toujours aussi bien

Arnaud Marchal
Spécialiste automobile
21 décembre 2020 à 19h00
21
Renault Twingo ZE © Renault
© Renault

Renault signe un mois de novembre réussi, avec plus de 12 000 voitures électriques commercialisées sur la période. Si la Renault ZOE représente encore 80 % des ventes, elle est secondée par la Kangoo ZE qui s’est écoulée à près de 1 200 exemplaires.

La gamme Renault ZE représente à présent 13,2 % des ventes de véhicules pour le constructeur français et s’articule maintenant autour de quatre modèles principaux que sont les Twingo, ZOE, Kangoo et Master.

La ZOE toujours en tête

La Renault ZOE est toujours en tête des ventes avec 80 % de parts de marché dans les ventes de véhicules électriques chez Renault. Elle est suivie au loin par le Kangoo ZE avec près de 10 % des ventes, puis juste derrière par la nouvelle Twingo ZE qui frôle maintenant les 8%.

La diffusion du Renault Master ZE est encore confidentielle avec seulement 46 unités vendues sur cette période. Au total, ce sont donc 12 388 véhicules électriques ZE que la marque a commercialisés au cours du mois de novembre 2020.

Une progression continue

La démocratisation des véhicules électriques en Europe permet au constructeur français d’écouler de nombreux véhicules.

La Renault ZOE, renouvelée en début d’année avec un facelift léger, mais bienvenu, voit ses ventes augmenter de 98 % sur l’année. Le Kangoo ZE, lui, progresse de 43% sur le mois de novembre, mais accuse un léger recul de 5% sur l’année. Les ventes du Renault Master ZE ont doublé sur ce mois et enregistrent une petite hausse de 2% sur l’année 2020.

La nouvelle Renault Twingo ZE voit ses ventes progresser pour son deuxième mois de commercialisation. Avec 990 exemplaires écoulés en novembre, c’est une progression de 28% sur octobre 2020 où déjà 760 exemplaires avaient trouvé preneur lors du lancement du modèle.

Source : InsideEVs

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
21
15
Blackalf
On reste dans le sujet, et il ne concerne pas la propagande habituelle ni le spam forcené de certains.
zoup01
La citadine électrique, c’est quasiment la seule utilisation rationnelle d’une boîte à roues électrique sur batterie.<br /> Et ça, Renault l’a bien compris, ils ont été les premiers avec la zoe.<br /> Et la twingo en ville, c’est top maniabilité.
Nmut
Comment tu arrives à conclure que la pollution globale est inférieure?<br /> Même les pétroliers s’en sont aperçus et intensifient leurs investissements pour s’éloigner de la mono-ressource pétrolière…
Bombing_Basta
Lisant le premier commentaire, je m’attendais à la réponse qui allait suivre.<br /> Bravo, construire des choses coûte en ressources et tout le processus pollue, et si remplacer la complexité d’un système moteur explosion + transmission + dépollution toujours plus poussée (et gourmande en ressources rares) par la simplicité du moteur électrique mais le coût et la pollution concentrés dans la batterie fait qu’au final la balance n’est pas franchement en faveur de l’électrique à première vue, c’est le fonctionnement qui compte.<br /> Entre une thermique et une électrique c’est le jour et la nuit en terme de coût économique et en ressources à ce niveau.<br /> Un système moteur explosion/transmission c’est complexe, des milliers de pièces mécaniques.<br /> Ça s’use des soupapes aux plaquettes, le moteur à 300 000 bornes il est «&nbsp;mort&nbsp;» faut le changer on ne répare plus, et plus ça va plus il consomme, et tout ce temps l’entretient est complexe (embrayage ou distrib par ex), polluant (ma bagnole c’est vidange tous les 10000km/ans préconisée, sur la base de 5 litres d’huile et 300K Km parcourus, ça fait 150 litres d’huiles pour un moteur, sans causer des 30 filtres à huile, 30 filtres à air moteur, les bougies…), et donc couteux.<br /> Sur une électrique, hormis l’électronique et le câblage électrique, qui existent aussi sur thermique (moteur thermique à sonder en temps réel pour ajuster la carto moteur en plus), pas de risque de grosse pannes et l’entretien est simple et peu couteux.<br /> Les seules parties mécaniques c’est en gros des roulements et des rotules.<br /> Finis l’entretien complexe, un (bon) moteur électrique peut avec un entretien simple (graissage ou changement des roulement par ex) faire des millions de km.<br /> La batterie et le «&nbsp;point faible&nbsp;» et a déjà prouvé pouvoir faire 500k Km et plus…<br /> Et même avec 80% de capacité à 500k, ça reste mieux que les performances d’une voiture thermique à entretien et kilométrage identique.<br /> Un moteur thermique donné pour 5l/100km en sortie d’usine (pour 6 ou 7l en réel lol), arrivé à 500k consommera bien plus que 20% en plus c’est fatal…<br /> Sans parler du fait que ce qui ne peut plus être stocké dans une batterie car elle a perdu en capacité n’est pas perdu juste pas stocké, le carburant consommé en plus, lui oui.<br /> Bref, pour finir un mot sur le diesel vs essence, là encore c’est pas aussi simple que tu veux bien le dire, aucun des deux moteurs n’est sain, les deux produisent des saloperies qu’on essai tant bien que mal d’éliminer alors que c’est peine perdue, le thermique doit être réservé à l’avenir pour des cas spécifiques.
zeebix
Une petite twingo elec je serai pas contre pour les déplacements en IDF… Le seul problème c’est son prix par rapport à sa taille… Mais j’y pense de plus en plus.<br /> J’ai une diesel dont je suis très content, mais il faut se rendre à l’évidence, dans un avenir proche le thermique c’est fini.
toug19
Moi je n’ai pas de Wallbox, et je m’en sors bien. 400km pour 9€ max à la maison. Sur les bornes publiques, les prix varient beaucoup. Ça peut être gratuit ou coûter 50€. Tu as complètement tord sur le coût d’utilisation. La voiture électrique c’est moins d’entretien et de pannes.
rexxie
Qu’est-ce qu’une Wallbox? Et pourquoi un abonnement? Ici on charge à 0,08 $ le kWh à la maison, l’essence est à environ 1,10 $ / L . Rouler électrique coûte de 6 à 8 fois moins cher.
zoup01
Un moteur électrique ne tient pas des millions de kms, c’est archi faux…il y a un composant ( en plus des roulements) dans un moteur qui ne permet pas cela : le vernis isolant utilisé pour les bobinages, ce n’est pas vraiment une question de kms mais de temps.<br /> C’est plus simple et plus fiable qu’un moteur thermique, mais ce n’est pas éternel non plus.<br /> Quand aux risques de panne d’un Ve, le risque principal est le même que sur les véhicules thermiques , à savoir, la principale cause d’emmerdement aujourd’hui : l’electronique !
zoup01
Facile, une voiture essence revient à environ 10€/100.<br /> Un ve ( sous réserve de charge à domicile) à environ 2,5€/100.
Keorl
Tu es carrément tombé dans le panneau !<br /> Le commentaire auquel tu répond parle directement des maladies liées à la pollution, donc la pollution urbaine, locale, directement liée aux voitures à combustibles. Un domaine dans lequel les voitures électriques sont indéniablement bien meilleures (certes, il reste les particules liées au freinage par exemple).<br /> Il ne parle PAS de l’impact environnemental global du véhicule (fabrication incluse) où, c’est vrai, l’électrique a le handicap lourd de la batterie … Mais il me semble que des études ont montré que ce handicap ne suffit pas à rendre les électriques pires que les thermiques, à moins de les recharger avec des centrales à charbon (ce qui n’est pas le cas en France) … flemme de les chercher maintenant, d’autant que vu ta dernière phrase, tu n’es sans doute pas ici pour avoir une discussion sérieuse.
philouze
tu n’as besoin que d’une prise greenUp, pas d’une wallBox, et c’est négligeable (le cout de quoi, 3 pleins ? pour toute ta vie ?<br /> quand au cout de l’électricité : un plein de 400 bornes c’est quelques euros. l’équivalent de 3 ou 4 litres d’essence.<br /> y’a tellement pas photo !<br /> Là dessus fini les vidanges, les filtres, les plaquettes, les courroies … heureusement que les constructeurs ne s’alignent pas encore sur le prix d’acquisition, car le cout d’usage est sans aucune commune mesure.
Palou
Moa_Toa:<br /> Combien coûte réellement le prix d’un « plein » en électricité si on ajoute le coût d’une wallbox, de l’abonnement et de la consommation, quand on voit qu’au niveau de l’essence le prix du SP95 est à 1,29€/litre… j’ai l’impression qu’à modèle comparable une voiture essence est pour l’instant plus économe.<br /> Par exemple …<br /> La recharge des voitures électriques pour les nuls (msn.com)
cpicchio
La wallbox est une prise à ‘haute’ puissance (jusqu’à 22 kw) directement connectée au disjoncteur principal de la maison.<br /> C’est effectivement un investissement (1000 à 2000 euros avec la pause) mais cela permet de garantir que la maison ne va pas prendre feu <br /> Par abonnement, il faut savoir qu’en France, on paye tous les mois un montant fixe qui dépend de la puissance max (en plus de l’électrique consommée). Donc plus de puissance max (pour recharger sa voiture en plus du reste) = abonnement plus cher.<br /> Mais même avec ces deux dépenses, à l’usage, le VE est largement moins cher.
befa508
Attention, faut prendre en compte le coût d’acquisition qui lui est nettement plus chères. Un conducteur comme moi qui peine à faire 7000km/an a tout intérêt à garder son thermique plutôt que de foncer sur une electrique car il me faudrait bien 10 ans pour rentabiliser le surcoût d’acquisition et comme je change de voiture avant la 10ème année, c’est raté. Donc dire que la VE revient moins chère c’est faux, ca dépend de la place de la voiture dans le foyer
cpicchio
Avec aussi peu de km, précipiter un renouvellement n’a aucun sens (d’ailleurs pas plus que de revendre un véhicule d’un peu moins de 10 ans avec moins de 70 000 km, la valeur résiduelle est ridicule et le véhicule peut encore faire plus du double en km).<br /> Le coût d’acquisition du VE est effectivement plus élevé que les thermiques mais cela devrait vite changer :<br /> Le kWh de batterie baisse continuellement depuis des années et la démocratisation des VE va permettre des gains d’échelle et donc, de permettre la poursuite de la baisse.<br /> Les normes de plus en plus draconiennes sur les thermiques amènent l’augmentation du coût des moteurs (ainsi que leur coût de maintenance)<br /> Pour une petite voiture (type Twingo ou Zoé), je pense que votre calcul de rentabilité va rapidement s’améliorer, surtout si l’on ne cherche pas à augmenter l’autonomie (qui a besoin de 500 km d’autonomie quand l’on ne fait que 7 000 km par an ?, une autonomie de 250 km et quelques locations de voitures par an pour les grands trajets sera économiquement plus intéressant).
Nmut
Il n’y a pas d’électronique «&nbsp;qui tombe en panne&nbsp;» en plus dans un VE que dans un thermique :-P. Le calculateur moteur est du même ordre de complexité et l’électronique de puissance reste simple et sa dégradation temporelle est bien maitrisée. Le reste est exactement le même (GPS, infotainement, tous les gadgets électriques de confort, …)<br /> Pour la dégradation de l’isolation, il y a des solutions depuis longtemps pour remplacer le bête vernis à l’ancienne (qui d’ailleurs n’est pas adapté au fortes puissances et la chaleur associée), mais je ne sais pas ce qui est utilisé sur les moteurs de VE, il faudrait que je demande à mes collègues…
zoup01
Les vernis pas adaptés ? C’est pourtant ce qui sert comme isolant dans des moteurs qui encaissent 2500A !!!
Nmut
Les couches isolantes actuelles sont bien plus performantes maintenant, d’où ma comparaison avec du «&nbsp;vernis à l’ancienne&nbsp;». J’ai pensé que tu t’y référerais quand tu disais que cela ne tenait pas, car à ma connaissance ce n’est plus la cas dans les applications lourdes, entre autre automobile ou aéronautique, en tout cas on n’en tient pas compte dans la conception, l’attention se porte plus sur les roulements des moteurs et des réducteurs (différentiels de température, vibrations, vitesse de rotation et couple qui peuvent poser des problèmes de fiabilité sur une petite dizaine d’années d’utilisation).
Bombing_Basta
zoup01:<br /> Un moteur électrique ne tient pas des millions de kms, c’est archi faux…<br /> Je travaille toute l’année dans le domaine et c’est absolument possible.<br /> Le «&nbsp;vernis&nbsp;» d’isolation électrique, ça bouge pas tant que ça prend pas une surintensité.
philouze
effectivement beaucoup des zoé «&nbsp;moteur continental&nbsp;» Q210 qui cramaient l’étaient du fait des paliers, pas du bobinage ou de l’électronique.<br /> On doit pouvoir faire un moteur électrique a aimant permanent (donc sans contacts) à peu près éternel, mais est-ce l’intérêt du constructeur ? pas sûr
zoup01
C’est pour cela que des moteurs defrettent alors que l’électronique est sensée les protéger des surintensités comme des survitesses. ( avec des rotors bobinés, en voie de disparition, c’est vrai)<br /> Et même les vernis modernes arrivent à brûler ( moteur de pompe de piscine, pourtant peu puissant, 2,5 an et grillé)<br /> C’est fiable ( ce que je ne conteste pas) mais pas éternel.
Nmut
La puissance en soi ne compte pas, c’est l’adaptation aux conditions d’usage qui ne devait pas être bonne, ce qui est souvent le cas sur des moteurs trouvés dans l’outillage premier prix.<br /> Après, tout le monde est d’accord que rien n’est éternel! Et il peut toujours y a voir des erreurs comme les paliers des moteurs Conti comme le disait @philouze.
Bombing_Basta
J’ai jamais dit que c’était éternel.<br /> Mais comparé à un moteur thermique qui même avec un bon entretien ne dépassera jamais les 500K Km, tout en étant toujours plus gourmand au cours du temps, un moteur électrique avec un entretien basique (roulements) ou un peu plus complet (enroulements si panne que tu décris), dépassera allègrement le million de Km tout en gardant quasiment le même rendement.<br /> Et cet entretien est très peu cher, une centaine d’euros pour des roulements, à la louche un millier pour une remise en état des enroulement (des entreprises spécialisées existent, j’en ai une près de chez moi qui bosse avec ma boite).<br /> Puis c’est facile à vérifier le bon état d’un enroulement moteur lors d’une visite d’entretien, avec un simple mégohmmètre.<br /> Bref, rien à voir avec la masse d’interventions coûteuses et gourmandes en ressources pour garder le rendement d’un thermique potable sur la même période.<br /> Bien conçue et entretenue une voiture électrique peu avoir une longévité énorme avec très peu de matière première et d’argent pour la garder fonctionnelle de manière optimale.<br /> Le seul point faible de la VE c’est la batterie, mais ça ne durera pas.<br /> EDIT : au fait pour ton lien, la Tesla dont il est question roule donc encore actuellement avec un moteur et une batterie qui ont tous deux 700000 Km sans panne ^^
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Coyote : une nouvelle fonction
Nuraloop : vous n'allez pas en croire vos oreilles !
Profitez d'une belle promotion sur l'antivirus Bitdefender Total Security avant Noël
La Commission européenne donne son feu vert à la fusion de Fiat Chrysler et PSA
L'Union européenne a publié sa stratégie de décarbonation des transports
Apple retire discrètement le serveur web Zoom caché via une mise à jour sur Mac
Mini critique Truth Seekers (S01)
Mini critique The Mandalorian (S02E01)
Mini critique Moonbase 8 (S01E01)
Les meilleures séries d'anthologie
Haut de page