Le nouveau barème des bonus/malus automobile se précise

Arnaud Marchal
Spécialiste automobile
29 septembre 2020 à 12h05
28
CO² véhicule © Shutterstock.com
© Shutterstock.com

Chaque nouvelle année, le barème bonus/malus pour les automobiles est revu et corrigé. Et sans surprise, le ton se durcit avec une augmentation du malus, mais le bonus fond comme neige.

L’année 2020 fut une année mouvementée pour le barème qui aura évolué à plusieurs reprises et qui aura connu une envolée du bonus à la sortie du confinement pour inciter la population à acheter des véhicules plus respectueux de l’environnement.

Une année 2020 compliquée

Si le barème du bonus/malus était fondé en début d’année sur les émissions de CO2 issues du NDEC, il a été revu et corrigé dès le mois de mars pour suivre le cycle WLTP, plus proche de la réalité. Mais c’était sans compter la pandémie mondiale qui a touché la France au printemps et qui a bloqué l’économie du pays et du reste du monde.

Voitures électriques

Pour relancer l’industrie automobile qui a été profondément sinistrée pendant le confinement de la population, le gouvernement français a décidé d’ouvrir les vannes en augmentant le bonus pour l’acquisition d’un véhicule hybride ou électrique, mais aussi en facilitant l’accès à la prime à la conversion, ce qui a permis aux constructeurs automobiles de proposer des offres à des prix alléchants.

Le succès de ce plan de relance automobile se voit tous les jours dans la rue, les ventes de certains modèles électriques se sont envolées, à commencer par la Renault Zoé qui a pris la tête des ventes depuis le début de l’été.

Avec une offre à 79 € par mois lancée en juin en location 36 mois associée à un super bonus de 7 000 € et à la prime à la conversion de 5 000 € pour l’envoi à la casse d’un véhicule essence ou diesel ancien, la Zoé a vu ses ventes s’envoler.

2021 : des changements lourds de conséquences

Le projet de loi de finances 2021 laisse entrevoir le nouveau barème qui sera appliqué l’année prochaine et les véhicules les plus polluants vont être sévèrement pénalisés. Le palier maximal actuel avait déjà fait grincer les dents de ceux qui aiment les moteurs puissants et performants.

Durcissement du malus

Le seuil actuel de déclenchement du malus est actuellement à 138 g/km de CO2. En 2021, il sera abaissé à 131 g/km.

À partir de ce seuil, le malus débutera à 50 € pour la première tranche et pourra s’envoler vers le super malus, pour les véhicules les plus polluants, dépassant les 225 g/km de CO2, pour atteindre 40 000 €, soit le double du super malus actuel à 20 000 €.

Pot d'échappement © Pixabay
© Pixabay

Le bonus fond comme neige au soleil en 2021

Le bonus pour l’achat d’un véhicule électrique va baisser de 1 000 € pour revenir au niveau initial du début de l’année 2020, soit 6 000 € pour l’achat d’un véhicule électrique vendu moins de 45 000 €. Pour les véhicules vendus plus de 45 000 €, le gouvernement n’a pas encore tranché.

Pour les véhicules hybrides rechargeables, le gouvernement maintient son bonus, mais en divisant son montant par 2. Il va passer de 2 000 € en 2020 à 1 000 € en 2021 pour l’achat d’un véhicule hybride rechargeable de moins de 50 000 €.

La prime à la conversion sera maintenue pour l’année 2021 dans les mêmes conditions d’attribution qu’actuellement pour la reprise d’un véhicule diesel d’avant 2011 ou d’un véhicule essence d’avant 2006. Cette prime pourra atteindre 5 000 € pour l’achat d’un véhicule électrique ou hybride rechargeable en fonction des justifications apportées (nombre de kilomètres parcourus dans l’année).

Renault ZOE 2 © Camille Pinet
© Camille Pinet

Un malus encore plus sévère en 2022

Si le malus va plafonner à 40 000 € pour un véhicule émettant plus de 225 g/km de CO2 en 2021, il atteindra la coquette somme de 50 000 € en 2022. Le seuil de déclenchement du malus sera de nouveau abaissé, et le premier palier débutera à 123 g/km de CO2.

Et pendant ce temps, le bonus pour l’achat d’un véhicule électrique diminuera encore de 1 000 € en 2022, pour atteindre 5 000 €. La question de la prime à la conversion n’a pas encore été abordée pour 2022.

La bonne nouvelle dans tout cela est l’abandon de l’idée de taxer, en plus, les véhicules au poids, y compris les véhicules électriques et leur lourde batterie.

Si vous voulez changer de voiture, l’achat avant la fin de cette année est une bonne solution pour profiter des aides maximales ou éviter un malus nettement plus élevé.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
28
18
LeToi
Mouais, pas de changement pour les hybrides alors qu’une énorme partie roule en tout essence vu les trajets extra-urbains, et arrivent donc à faire échapper de grosses cylindrées au malus alors qu’elles polluent bien…
Blues_Blanche
En tous cas le prix des voitures devien exorbitant. Les taxes compliquent les choses mais n’y changent rien.
Etre_Libre
Tout dépend de l’usage, mais apparemment sur une hybride rechargeable si jamais on oublie de la recharger en électricité (ce qui arrive, j’en connais personnellement), ça consomme et pollue encore plus qu’un équivalent uniquement thermique.<br /> Je trouve juste un peu légère la valeur de rejets CO2 annoncée pour ce type d’hybride, car pour être honnête on pourrait au moins ajouter une ligne supplémentaire : si batterie déchargée alors xxx de grammes de CO2/Km<br /> Cela permet aussi dans certains cas de faire échapper au malus une grosse cylindrée, il est vrai
LedragonNantais
Taxes de mrde sur Taxes de mrde d’années en années sur les bagnoles. Plus personne n’achètera de neuf au final, tellement le taxe carbone à la c*n coutera X fois le prix du véhicule. J’ai intérêt donc faire durer aussi longtemps que possible ma bagnole, parce que jamais je pourrais changer pour un truc neuf aussi confort que la mienne.
OliverS
C’est la mort d’une certaine catégorie de voitures. Fini les concessions Porsche, Ferrari et autre véhicule hyper sportif en France. Et pas uniquement les sportives haut de gamme, mais c’est tué le marché des Méganes RS, Clio RS, 308 GTi, etc…<br /> La France n’aime pas l’automobile et c’est triste.<br /> Reste plus qu’à trouver un moyen de rouler avec une voiture immatriculée à l’étranger…
tehtwig
L’automobile lourde et qui pue c’est le vieux monde, il est temps d’évoluer messieurs (et on va aider certains récalcitrants avec des taxes )
Oncle_Picsou
Avec 40k de malus, c’est clair que c’est plus rentable de créer une boite bidon a l’étranger (Andorre par ex) et d’immatriculer la voiture au nom de la boite.<br /> Et en plus tu beneficies d’un taux de TVA réduit, elle est pas belle la vie?
clintl
C’est bien, en France on va se spécialiser dans la vente de Clio 1.1 made in Turquie …
clintl
Les ultra GT vont continuer à se vendre, immatriculées ailleurs, et les 308GtI que VOUS auriez pu avoir vont arrêter. Donc les riches se moquent de ces mesures. Ce sont les bidochons franchouillards qui rêvaient d’un peu de fun auto qui vont aller acheter leur Zoé comme tout le monde. En bleu ou blanc. Et comme elle pèse 1T5, ils vont payer la taxe au poids sur la Zoé.<br /> Il fallait voter autrement
ArnaudMarchal
Comme mentionné dans l’article, la taxe au poids est définitivement (comprendre pour le moment) abandonnée ! C’est déjà ça d’économisé… les 308 GTI étaient voué à disparaitre chez PSA, qui l’a déjà annoncé lors de l’annonce de la gamme PSE (508 et 508 SW pour le moment).
zoup01
Dans 3 ans, je devais revendre mes 2 voitures pour en faire une…<br /> Tous comptes faits, je vais peut-être me contenter d’en revendre une et de garder mon poêle à mazout !
clintl
" Pour le moment, le malus au poids est repoussé" … Vous croyez vraiment qu’ils renoncent à des taxes ??
Philou54
J’invite les partisans de la voiture électrique à se renseigner sur les conditions d’extraction des métaux nécessaires à la production des batteries. C’est ça une énergie propre ? Mais il est vrai que cela ne se passe pas chez nous, et donc nos écologistes qui prônent de type de véhicule ont bonne conscience.
jjBEA_smb
Pas besoin d’aller aussi loin, suffit d’acheter un véhicule en carte grise ctte (les particuliers y ont acces) et il n’y a pas de malus écologique sur du neuf. la seule contrainte est un controle pollution intermédiaire entre les controles techniques (mais qui reviens bien bien moins cher sur toute la duree de la vie du véhicule que un malus ecolo à l’achat)<br /> Edit : la boite bidon a andorre (ou en angleterre comme ca se faisait beaucoup), en plus de la TVA, permet d’eviter de perdre des points sur son permis. j’ai connu beaucoup de «&nbsp;jeunes&nbsp;» artisans faire cela pour optimiser leur chiffre d’affaire et eviter de perdre des points)
xterminator1
Je viens de commander un autre poil à mazout tout neuf ! Rien à f**tre de leurs hybrides incompatibles avec mon style de vie (50km/j A/R) pour le travail sur de la route à 80km/h sur la moitié et 110Km/h sur l’autre, je ne passerais jamais en électrique pour une hybride normal, reste l’hybride rechargeable, mais il me faudrait tirer une rallonge dehors pour la recharger… Quant à la Micro-hybridation, même constat que l’hybride normal. Pour les véhicules tout électriques, pour le moment trop cher !<br /> Mon futur poil à mazout m’a coûté 24300€ avec tout plein d’option et de confort, bien loin des prix de l’électrique dans la même gamme (si toute fois elle existe ! Parce qu’à part les SUV et les citadines… On ne voit pas beaucoup de break électriques !)
jidge
Il y a 8 ans, je participais à un EELV local. Ils étaient totalement contre mon vélo à assistance électrique et m’expliquaient pourquoi.<br /> Je n’ai plus de vélo de ce type. Ils avaient raison, et toi aussi.<br /> Maintenant, des batteries propres vont bientôt exister. On en reparlera donc.
notolik
Surtout que les hybrides sont super lourdes. Dans une voiture électique, l’économie de poids obtenue par le moteur et la transmission est annulée (et dépassée) par les batteries. Dans une hybride on rajoute tout (mais moins de batterie) sans rien enlever…<br /> Si encore elle obligeaient les gens à basculer en électrique dans les bouchons/villes.<br /> Encore un pierre à l’hypocrisie collective.
notolik
ArnaudMarchal:<br /> Comme mentionné dans l’article, la taxe au poids est définitivement (comprendre pour le moment) abandonnée !<br /> C’est la seule mauvaise nouvelle!! Un gouvernement sans aucune ambition.<br /> L’autre mauvaise nouvelle est que c’est toujours un malus à l’achat, ouvrant de fait la possibilité à toutes les magouilles imaginables.<br /> Un bonus à l’achat et un malus annuel au poids (et à la motorisation) serait parfait.<br /> Après les élections j’espère…
clintl
Et si on fichait la paix aux gens au lieu de les taxer pour ci ou pur ça pour les forcer à ci ou à ça ?<br /> On pourrait aussi taxer les passagers des avions au poids !
notolik
clintl:<br /> Et si on fichait la paix aux gens au lieu de les taxer pour ci ou pur ça pour les forcer à ci ou à ça ?<br /> On voit ce que cela a donné : des millions de SUV 25% plus polluants qui ont complètement annulés les effets des efforts faits sur la réduction de la pollution (isolation, solaire, éolien, …).<br /> clintl:<br /> On pourrait aussi taxer les passagers des avions au poids !<br /> Ce ne serait pas égalitaire. Par contre on pourrait déjà taxer le kérozène à hauteur des taxes que nous avons sur l’essence et le gazoil…<br /> Pas normal que le transport aérien soit le seul exempt de taxe en effet.
clintl
notolik:<br /> la réduction de la pollution (isolation, solaire, éolien, …).<br /> Chacun sait qu’en fermant Fessenheim et en démarrant les centrales thermiques quand il n’y a ni vent ni soleil on réduit énormément les émissions de CO2 … Et une nouvelle fois les «&nbsp;SUV&nbsp;» ne consomment PAS 25% de plus.
clintl
notolik:<br /> l’économie de poids obtenue par le moteur et la transmission est annulée<br /> Quelle économie de poids sur la partie thermique ? L’hybride rechargeable ne sert qu’à passer des normes débiles défendues par des khmers et éviter des malus délirants. C’est lourd, grosse conso quand la batterie est vide, faible autonomie / petit réservoir, et pour les villes autant rouler en Zoé.
clintl
notolik:<br /> Un gouvernement sans aucune ambition<br /> Ils vont surtout finir par comprendre que si ils continuent ils vont se faire virer et détourner les gens de la vraie écologie à force de les emmerder.<br /> notolik:<br /> Ce ne serait pas égalitaire<br /> Et pourquoi est ce que cela devrait l’être ?? En avion ce qui coute c’est le poids. En bateau ce qui coute c’est le volume. L’égalitarisme n’a rien à voir avec l’écologie.
notolik
Merci de lire avec un peu plus d’attention mes propos…<br /> notolik:<br /> Dans une voiture électique, l’économie de poids obtenue par le moteur et la transmission est annulée (et dépassée) par les batteries. Dans une hybride on rajoute tout (mais moins de batterie) sans rien enlever…<br />
clintl
lesnumeriques.com<br /> En conditions réelles, les voitures hybrides rechargeables consomment deux à...<br /> Une nouvelle étude met en lumière les différences de consommation entre les valeurs d’homologation et les données en usage réel des voitures hybrides rechargeables. Ces dernières sont trop peu souvent rechargées et polluent donc plus.<br />
gerome21
La voiture hybride, c’est l’astuce dans laquelle se sont engouffrés les constructeurs pour fourguer leurs moteurs à essence et à diesel. À force de malus, la source de la vente finira par se tarir, alors, encore plus de chômeurs encore moins de recettes fiscales, que va-t-il rester au final ? Paradoxalement, il ne faut pas oublier que la France est l’un des pays qui pollue le moins, mais qui est toujours très vilipendée pour ses soi-disant excès par les idéologues de la pollution qui devraient plutôt aller prodiguer leurs bonnes paroles vertueuses, dans les pays qui en auraient besoin, mais c’est tellement plus confortable d’aboyer dans sa douillette petite niche…
gerome21
À force de malus à tout va, la source des ventes finira par se tarir, alors plus de chiffre d’affaires, mais, plus de chômeurs. Les constructeurs automobiles se sont engouffrés dans l’astuce de l’hybride pour fourguer leurs moteurs à essence et diesel, jusqu’au moment opportun où il sera remarqué que ce sont des pollueurs déguisés et que par conséquent, ils doivent subir le châtiment du malus, et, tant pis pour ceux qui auront investi dans ces dispositifs. Paradoxalement, la France fait partie des pays qui polluent le moins, mais elle reste très vilipendée, pour sa prétendue participation au réchauffement climatique qui reste très en deçà des grands pollueurs mondiaux. Le tout électrique, quoiqu’il puisse en être dit, est loin d’être abouti tant sur le plan technologique que sur le plan de son infrastructure et encore à moins à la porté de toutes les bourses. Les coups de cravache fiscale ne résoudront rien, si ce n’est que d’accentuer les inégalités.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

L'armateur CMA CGM frappé par une cyberattaque, un ransomware, encore ?
Aux USA, Amazon veut vous permettre de payer en scannant la paume de votre main
L'énergie nucléaire continue de perdre du terrain face au solaire et à l'éolien
Apple dévoile les dessous de Scribble, sa technologie de reconnaissance d'écriture dans iPadOS 14
iPhone 12 : les usines chinoises tournent 24h/24 (et les ouvriers doivent reporter leurs congés)
Apple retire discrètement le serveur web Zoom caché via une mise à jour sur Mac
Les meilleures séries d'anthologie
Les meilleurs series animes
Black Friday Amazon : Microsoft Surface Pro 7 à 799€ au lieu de 1069€
Soldes d'été : l'enceinte Bluetooth Ultimate Ears Boom 2 Lite pour seulement 59€
Haut de page