Des scientifiques ont découvert un immense trou noir d'environ 70 masses solaires

06 décembre 2019 à 12h07
0
Trou noir

Des astronomes ont révélé, dans un document publié dans la revue Nature, avoir trouvé un trou noir stellaire dont la masse est équivalente à 68 masses solaires. Un chiffre étonnant faisant dire à l'équipe qu'un tel phénomène « ne devrait même pas exister selon la plupart des modèles actuels ».

En comparaison, les chercheurs estiment que la plupart des trous noirs pèsent moins de 30 masses solaires.

Un trou noir inattendu pour notre galaxie

Le terme est intuitif à juste titre : une masse solaire correspond à la masse du Soleil. Un trou noir de 30 masses solaires est donc 30 fois plus massif que le Soleil. Lorsqu'un trou noir pèse de cinq à quelques dizaines de masses solaires, on parle alors de trou noir stellaire.

Le trou noir fraîchement découvert en fait partie. Correspondant à 68 masses solaires, il n'est pas le plus massif jamais découvert (les trous noirs dits « supermassifs » peuvent peser plusieurs millions, voire plusieurs milliards de masses solaires), mais reste extraordinaire pour un trou noir stellaire présent dans notre galaxie. Jifeng Liu, qui a dirigé l'équipe d'astronomie à l'Observatoire astronomique national de Chine, a déclaré que « les trous noirs d'une telle masse ne devraient même pas exister dans notre galaxie, selon la plupart des modèles actuels de l'évolution stellaire ».

Il ajoute : « Nous pensions que les étoiles très massives, avec une composition chimique typique de notre galaxie, rejetaient la majeure partie de leur gaz dans des vents stellaires puissants à l'approche de la fin de leur vie. Par conséquent, elles ne devraient pas laisser derrière elles un trou noir aussi massif ».


Hypothèse confirmée

Les trous noirs n'émettant pas de lumière, les astronomes disposent d'autres techniques pour les repérer. L'une d'elle consiste à repérer les rayons-X produits lorsque le gaz d'une étoile est aspiré par un trou noir à proximité.

C'est la méthode partiellement utilisée par l'équipe de chercheurs chinois. Ils ont utilisé le télescope LAMOST, situé en Chine pour repérer un trou noir faisant partie d'un système binaire (constitué de deux étoiles gravitant autour d'un centre de gravité commun). Celui-ci est situé à 15 000 années-lumières de la Terre, dans un système baptisé LB-1. Les scientifiques ont également déduit la présence d'un trou noir par les accélérations périodiques qu'effectuent l'autre étoile du système.

Cette découverte confirme des hypothèses émises il y a quelques années. Depuis 2015, le détecteur d'ondes gravitationnelles LIGO repère la fusion de trous noirs stellaires, laissant supposer que des trous noirs d'au moins 70 à 80 masses solaires existent depuis longtemps dans des galaxies éloignées.

Source : Physics World
Modifié le 06/12/2019 à 19h37
12
8
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Voitures électriques : le réseau de chargeurs Ionity facturera désormais au kWh
Taxation du numérique : après une discussion Macron/Trump, la taxe provisoirement suspendue
HP désactive vos cartouches d’encre à distance en cas de résiliation à son service d’abonnement
Réforme de l'audiovisuel : du cinéma chaque jour de la semaine sur les chaînes gratuites ?
Démarchage téléphonique : plusieurs associations lancent une pétition pour y mettre fin
La police va pouvoir extraire toutes les données de vos smartphones en 10 minutes chrono
La baisse de prix sur les cartes graphiques Nvidia GeForce RTX 2060 est officielle !
Kaamelott : un premier teaser et une date de sortie avancée pour le film
Lucid Air : la berline électrique concurrente de la Model S ouvre ses précommandes en France
Netflix se bat contre Disney+ à coup de Google Trends : The Witcher y exploserait The Mandalorian

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top