Des scientifiques ont découvert un immense trou noir d'environ 70 masses solaires

06 décembre 2019 à 19h37
12
Trou noir

Des astronomes ont révélé, dans un document publié dans la revue Nature, avoir trouvé un trou noir stellaire dont la masse est équivalente à 68 masses solaires. Un chiffre étonnant faisant dire à l'équipe qu'un tel phénomène « ne devrait même pas exister selon la plupart des modèles actuels ».

En comparaison, les chercheurs estiment que la plupart des trous noirs pèsent moins de 30 masses solaires.

Un trou noir inattendu pour notre galaxie

Le terme est intuitif à juste titre : une masse solaire correspond à la masse du Soleil. Un trou noir de 30 masses solaires est donc 30 fois plus massif que le Soleil. Lorsqu'un trou noir pèse de cinq à quelques dizaines de masses solaires, on parle alors de trou noir stellaire.

Le trou noir fraîchement découvert en fait partie. Correspondant à 68 masses solaires, il n'est pas le plus massif jamais découvert (les trous noirs dits « supermassifs » peuvent peser plusieurs millions, voire plusieurs milliards de masses solaires), mais reste extraordinaire pour un trou noir stellaire présent dans notre galaxie. Jifeng Liu, qui a dirigé l'équipe d'astronomie à l'Observatoire astronomique national de Chine, a déclaré que « les trous noirs d'une telle masse ne devraient même pas exister dans notre galaxie, selon la plupart des modèles actuels de l'évolution stellaire ».

Il ajoute : « Nous pensions que les étoiles très massives, avec une composition chimique typique de notre galaxie, rejetaient la majeure partie de leur gaz dans des vents stellaires puissants à l'approche de la fin de leur vie. Par conséquent, elles ne devraient pas laisser derrière elles un trou noir aussi massif ».


Hypothèse confirmée

Les trous noirs n'émettant pas de lumière, les astronomes disposent d'autres techniques pour les repérer. L'une d'elle consiste à repérer les rayons-X produits lorsque le gaz d'une étoile est aspiré par un trou noir à proximité.

C'est la méthode partiellement utilisée par l'équipe de chercheurs chinois. Ils ont utilisé le télescope LAMOST, situé en Chine pour repérer un trou noir faisant partie d'un système binaire (constitué de deux étoiles gravitant autour d'un centre de gravité commun). Celui-ci est situé à 15 000 années-lumières de la Terre, dans un système baptisé LB-1. Les scientifiques ont également déduit la présence d'un trou noir par les accélérations périodiques qu'effectuent l'autre étoile du système.

Cette découverte confirme des hypothèses émises il y a quelques années. Depuis 2015, le détecteur d'ondes gravitationnelles LIGO repère la fusion de trous noirs stellaires, laissant supposer que des trous noirs d'au moins 70 à 80 masses solaires existent depuis longtemps dans des galaxies éloignées.

Source : Physics World
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
12
8
i5i5
Les trous noirs sont une vue de l’esprit …<br /> C’est un amas de matière négative, mettez-vous à jour les gars !<br /> Modèle Cosmologique Janus de Jean-Pierre Petit … oh combien dénigré, mais toujours pas réfuté !
PierreKaiL
« Des astronautes ont révélé »<br /> Des astronautes ? Cela ne serait pas plutôt des astronomes ?<br /> A priori c’est confirmé plus tard dans l’article :<br /> « Les trous noirs n’émettant pas de lumière, les astronomes disposent d’autres techniques pour les repérer »<br /> Donc surement une étourderie ^^.
Sinic
Toutafey, je corrige ! Merci de l’avoir remarqué !
Nmut
Si mes souvenirs sont bons, cette théorie ne résout pas plus de questions qu’elle n’en soulève. Elle ne fait pas partie de la théorie communément admise, donc je en vois pas en quoi le rédacteur « devrait se mettre à jour »…
Phlip_Planque
un immense trou noir de 68 masses solaires … il doit donc avoir un diamètre approximatif de 200 Kms…
i5i5
Du coup, c’est une redite de la réponse en dessous … hyper réactif cet interface, 10 minutes pour afficher un message !
i5i5
Vos souvenirs ne sont pas bons, mais vous pouvez facilement vous rafraichir la mémoire en regardant la trentaine de vidéos d’environ une heure qui détaillent le modèle.<br /> YouTube<br /> Jean-Pierre PETIT<br /> Bienvenue sur la chaine Youtube Officielle de Jean-Pierre PETIT. Ancien directeur de recherche au CNRS.<br /> Un article publié dans une revue scientifique à comité de lecture est donc par définition « communément admis » puisque vérifié et validé par des pairs (anonymes donc désintéressés).<br /> C’est sûr que pour certains pseudos scientifiques, ce doit être dur d’admettre qu’on bosse depuis plus de trente ans sur une théorie caduque
Nmut
Ok, tu aimes jouer sur les mots. Cette théorie n’est pas réfutée, elle est probablement valide (je n’en sais rien, je n’ai pas les connaissances suffisantes dans ce domaine). N’empêche qu’elle fait partie des théories alternatives pour le moment, non? Je n’ai pas trouvé d’articles allant dans les sens de l’approbation complète de celle-ci.<br /> i5i5:<br /> C’est sûr que pour certains pseudos scientifiques, ce doit être dur d’admettre qu’on bosse depuis plus de trente ans sur une théorie caduque<br /> Les scientifiques qui n’admettent pas cela ne sont pas des bons scientifiques. Soit la théorie est complète et démontrée, il faut étudier toutes les idées mêmes farfelues pour continuer à avancer. Si elle n’est pas complète et pose des questions comme celle des trous noirs, il faut s’attendre à des « retournements » possibles, voir probables!
srochain
Cet article est une supercherie un trou noir de cette taille n’a rien d’exceptionnel, celui au centre de notre voie lactée est bien plus massif. Il y a même des étoiles qui dépassent 300 masse solaires :<br /> NOM DE L’ÉTOILE MASSE SOLAIRE (M#X2609;)<br /> R136a1 ………………………………… 315<br /> R136c ……………………………………. 230<br /> BAT99-98 ……………………………………… 226<br /> R136a2 …………………………………………… 195<br /> et bien d’autres encore. C’est totalement ridicule<br /> Serge Rochain
Sinic
Bonjour Serge,<br /> Le trou noir supermassif au centre de notre galaxie fait 4 millions de masses solaires, et n’a donc rien à voir avec les trous noirs stellaires dont il est question.<br /> Quant à votre liste, elle mentionne des étoiles, pas des trous noirs.<br /> Bonne journée.
gwlegion
je connaissait pas la matiere negative…<br /> mais si c’est un amas de matiere negative, ne devrais t’il pas repousser la matiere positive ?<br /> Et donc comment se forment les disques d’acretions ?<br /> tu peux me donner des liens et des sources que je me documente plus ?
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Qualcomm annonce ses processeurs ARM 7c et 8c pour ordinateurs portables grand public
La Jaguar I-Pace s'offre une meilleure autonomie via une mise à jour logicielle
Le succès de l'année 2019 : Huawei P30 à moins de 500€ et 20€ de bon d'achat offert sur Amazon
En novembre, la Tesla Model 3 a cartonné aux Pays-Bas
Le nombre de P.-D.G de la tech quittant leur poste explose aux US cette année
Un simulateur du MIT pour résoudre soi-même la crise climatique !
Adoptez un aspirateur robot iRobot Roomba E5158 en promo chez Darty à 349,99€
Le Galaxy S11 aurait un appareil photo 108 MP et un téléobjectif 5x
Selon l'analyste Kuo, l'iPhone de 2021 n'aurait plus de port lightning
Haut de page