Vénus aurait pu être habitable il y a trois milliards d'années (mais ça, c'était avant)

24 septembre 2019 à 17h10
15
havoc_slider-nasa-venus.png

Si aujourd'hui, la planète Vénus présente des caractéristiques qui la rendent particulièrement inhabitable, il n'en aurait pas toujours été de même. En s'appuyant sur des modèles scientifiques, des chercheurs estiment que l'astre a pu abriter des températures proches de celles de la Terre, il y a plusieurs milliards d'années. Mais tout ça, c'était avant le drame.

Si vous comptez passer des vacances sur Vénus, vous avez intérêt à aimer la chaleur. De fait, la température sur la deuxième planète la plus proche du Soleil dépasse facilement les 260 °C... Si on ajoute à cela l'épaisse couche nuageuse remplie d'acide sulfurique, on comprend rapidement que l'astre ne constitue pas tout à fait une terre promise pour les humains.

Températures favorisant l'apparition de la vie

Mais la situation a sans doute été bien différente auparavant. C'est en tout cas ce dont sont convaincus des chercheurs du Goddard Institute for Space Studies de la NASA. Ces derniers ont exploité de récents modèles d'étude de la planète, plus précis, pour réaliser de nouvelles simulations.
En s'appuyant sur de précédentes observations, qui révélaient la possible présence d'un océan à la surface autrefois, les scientifiques ont imaginé plusieurs scénarios différents, correspondant à divers volumes d'eau possibles. L'idée était de tester l'évolution de la planète en fonction de ces quantités et de la température.



D'après leurs résultats et dans les cinq scénarios envisagés, Vénus aurait pu afficher des températures adaptées à la vie, pendant des milliards d'années. Ces résultats ont donc amené les chercheurs à conclure que Vénus a probablement été habitable, avec une surface semblable à celle de la Terre, il y a deux à trois milliards d'années.

Le réchauffement climatique, façon Vénus

Mais alors, que s'est-il passé ensuite ? La planète aurait été confrontée à un mystérieux événement, qui aurait considérablement modifié sa structure. C'est cette péripétie majeure qui aurait transformé ce qui était alors une « Terre bis » en une sorte d'enfer pour les êtres vivants.
Sans que l'on sache totalement ce qui s'est produit, on pense que cet événement, survenu il y a environ 700 millions d'années, aurait provoqué la libération d'une énorme quantité de gaz, qui n'aurait pu être absorbé par la matière rocheuse. La couche ainsi formée aurait alors entraîné un réchauffement brutal de l'environnement vénusien, dont la planète ne se serait jamais remise.

Source : BGR
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
15
13
GRITI
Petite erreur: les scientifiques ont imaginé***s*** plusieurs scénarios<br /> Pour être aussi près du soleil, il faisait quelle température à l’époque? Le soleil était moins chaud ou plus chaud?<br /> Et donc en gros, cela fait 700 millions d’années que Vénus ne serait plus habitable? Depuis cet évènement majeur. C’est bien cela?
jeanlucesi
Mince je suis né trop tard !!
Guibsou
@GRTI : non l’accord est correct.
GRITI
@Guibsou<br /> Non, non. On n’écrit pas “les scientifiques ont imaginés”. Il y avait un s en trop mais il a été enlevé.
oudiny
" … Vénus aurait pu être habitable il y a trois milliards d’années (mais ça, c’était avant) … " : alors pourquoi en parler maintenant ?
SlashDot2k19
Pour faire penser que c’est ce qui va arriver à la Terre si on laisse faire le changement climatique, un emballement climatique jusqu’à ce que cela devienne une fournaise.
utada_hikaru
Vous êtes payé à chaque fois que vous écrivez réchauffement climatique? Avant même de cliquer sur le lien j’ai senti que j’allais lire les fameux mots, bim pas manqué.<br /> C’est n’importe quoi, la planète est plus proche du soleil que nous et nous on a -80° à 50°(et un peu au dessus par moment) donc en étant plus proche avec les mêmes caractéristiques que la Terre sa température max serait de combien? Donc quoi ça voulait dire que le soleil chauffait moins fort avant, dans ce cas si la planète est devenue une fournaise c’est parce que le soleil a grossi ou c’est mit à chauffer beaucoup plus et pas du coup à cause d’un événement que vous essayé d’insinuer.<br /> De plus il a y a 700 millions d’années les températures étaient vivable sur terre, plus élevé que de nos jours donc sur venus ça devait déjà transpirer du fion à coup de 3 chiffres.<br /> Je crois qu’ils ont embauchés des scénaristes du GIEC à la nasa.
utada_hikaru
Tu as tout à fait compris ce qu’ils essayent de faire croire, ils essayent de faire subtile et ça doit marcher sur les esprits les plus faible, les autres comprennent la manipulation derrière ce fameux scénario.
SamDesBois
Les conditions propices à la vie étaient présentes plus longtemps que sur Mars.<br /> Plus compliqué d’y atterrir néanmoins pour le vérifier.<br /> venus_surface.jpg700×293<br />
Nmut
@oudiny<br /> Pourquoi faire de la recherche fondamentale, pourquoi essayer d’affiner les modèles, pourquoi la physique , pourquoi les maths, …?<br /> Peut-être juste pour comprendre l’univers dans lequel nous sommes, tout simplement!<br /> @utada_hikaru<br /> C’est marrant comme tu vois le mal partout! <br /> Connais-tu le principe de la température de l’atmosphère d’une planète? Renseigne toi, c’est super simple. C’est juste 2 équations: albedo et rayonnement thermique (l’énergie apportée par le Soleil), émissivité et absorptivité (eg l’effet de serre de la vulgarisation).<br /> On sait très bien expliquer la température de Mercure et de Vénus, bien plus élevée sur Vénus (460°C) que sur Mercure (165°C) pourtant bien plus proche du Soleil. C’est juste que l’on ne sait pas encore exactement comment c’est arrivé.<br /> Les climatosceptiques, à part quelques énergumènes pas très scientifiques sont tout à fait d’accord qu’il y a réchauffement extrêmement rapide. Les 3 points d’affrontement, ce sont sur les causes humaines ou pas, sur la prévision de l’avenir et sur les conséquences.
mcbenny
J’ai peut-être faux mais il me semble que le système solaire a environ 5 milliards d’années, c’est ça ? Si oui, il y a 3M d’années, ça ne faisait donc que 2M d’années que le système était là. Donc comment Vénus aurait pu abriter la vie pendant “des” milliards d’années ?<br /> Oui, je chipote.
chabgyver
J’ai une question pour les astronogeek :<br /> La distance d’une planète par rapport à son soleil est-il le seul élément déterminant la température de la planète ?<br /> Il me semble qu’entre Vénus et le soleil il y a quelques millions de km et qu’il fait très très froid dans l’espace, même à une distance proche du soleil.<br /> Donc, à mon avis et je dis ça avec ce que je pense être vrai, la température d’une planète est davantage due à son atmosphère et au comportement de celui-ci par rapport aux rayonnements solaires, ainsi, on peu imaginer qu’une planète nettement plus éloignée du soleil que la Terre serait plus chaude qu’une autre plus proche.<br /> Vous en pensez quoi ?
Cach
Si Venus était habitable à cet époque, le seul moyen de vérifier, c’est de rechercher des fossiles =D<br /> Concernant le soleil, il grossit et ses rayonnements solaires varient, ce n’est pas nouveau. D’où le réchauffement climatique, on va quand même pas nous mettre totalement la faute dessus xD plus on a de chaleur, plus on a de l’effet de serre, plus on a de l’effet de serre, plus on a de chaleur. C’est un tout, l’être humain n’aide pas certes.
Nmut
Voir ma réponse précédente.<br /> La température dépend essentiellement de la quantité d’énergie reçue du Soleil et de la quantité d’énergie renvoyée dans l’espace (les planètes telluriques du système solaire n’ont plus beaucoup d’énergie propre), c’est une bête soustraction. Comme l’énergie reçue dépend du carré de la distance, ça diminue très vite, cependant les différentes atmosphères ont un pouvoir de “garder” cette énergie complètement différent et ce facteur est prépondérant, d’ou les différences de températures fortes: Mars plus froide que la Terre si elles étaient à la même distance du Soleil, Vénus beaucoup plus chaude que Mercure qui est pourtant plus proche du Soleil.
jleheurteur
En effet Chabgyver il faut différencier les différents facteurs qui influes sur la température. La température induit qu’il y’a de la matière pour que cette température soit appliquée. Vu que dans l’espace il n’y a pratiquement rien, alors en effet la température est très basse, entre -300 et -150°c selon les endroits et conditions.<br /> Ces conditions sont en effet dû principalement aux rayons solaire qui émanent du soleil.<br /> Ensuite il y’a la condition atmosphérique de la planète, plus ou moins chargée en chargée en ozone, cette couche d’ozone filtrera plus ou moins les rayonnement solaires, influant donc sur la température à la surface de cette planète.<br /> Du coup vu la proximité de Venus avec le soleil elle recoit donc des rayonnements solaires plus puissants que vers la Terre. Et le cycle d’une étoile étant de s’éteindre, logiquement il y’a quelques millions/milliards d’années le soleil était une étoile plus jeune et donc plus puissante. il aurait fallut que le bouclier atmosphérique de Venus soit très puissant et très chargé en Ozone pour qu’il puisse atténuer à ce point ces rayons solaires puissants tout en proposant du coup une température permettant la vie.<br /> Après il y’a la vie et la vie… certains organismes peuvent vivre à des températures pouvant atteindre les -50/100°c comme dans les abysses par exemple, mais de la à pouvoir accueillir une espèce aussi complexe et sensible que l’être humain, impossible.<br /> Je ne suis pas un expert mais selon moi cette étude à été résumée et traduite a la va vite du coup le peu d’éléments fournis ne me semblent pas logiques racontés comme ca.
jleheurteur
En effet Chabgyver il faut différencier les différents facteurs qui influes sur la température. La température induit qu’il y’a de la matière pour que cette température soit appliquée. Vu que dans l’espace il n’y a pratiquement rien, alors en effet la température est très basse, entre -300 et -150°c selon les endroits et conditions.<br /> Ces conditions sont en effet dû principalement aux rayons solaire qui émanent du soleil.<br /> Ensuite il y’a la condition atmosphérique de la planète, plus ou moins chargée en chargée en ozone, cette couche d’ozone filtrera plus ou moins les rayonnement solaires, influant donc sur la température à la surface de cette planète.<br /> Du coup vu la proximité de Venus avec le soleil elle recoit donc des rayonnements solaires plus puissants que vers la Terre. Et le cycle d’une étoile étant de s’éteindre, logiquement il y’a quelques millions/milliards d’années le soleil était une étoile plus jeune et donc plus puissante. il aurait fallut que le bouclier atmosphérique de Venus soit très puissant et très chargé en Ozone pour qu’il puisse atténuer à ce point ces rayons solaires puissants tout en proposant du coup une température permettant la vie.<br /> Après il y’a la vie et la vie… certains organismes peuvent vivre à des températures pouvant atteindre les -50/100°c comme dans les abysses par exemple, mais de la à pouvoir accueillir une espèce aussi complexe et sensible que l’être humain, impossible.<br /> Je ne suis pas un expert mais selon moi cette étude à été résumée et traduite a la va vite du coup le peu d’éléments fournis ne me semblent pas logiques racontés comme ca.
Krypton_80
chabgyver:<br /> La distance d’une planète par rapport à son soleil est-il le seul élément déterminant la température de la planète ?<br /> Non, il y a aussi sa capacité à conserver ou non les effets des rayons infrarouges émis par une étoile (donc le soleil). Une planète avec un effet de serre exacerbé comme Vénus sera donc plus chaude que Mercure pourtant plus près du soleil. Sur Mercure 1 jour correspond à environ 58 jours sur Terre. Mais ce n’est rien en comparaison de Vénus. Elle met 243 jours (terrestres) pour faire une rotation autour de son axe ! C’est même plus que le temps qu’il lui faut pour faire une fois le tour du Soleil, soit 225 jours .<br /> Le champ gravitationnel d’une étoile peut aussi influencer la température de certaines planètes lorsque celles-ci subissent une attraction importante par rapport à leur vitesse de rotation pour pouvoir rester en orbite. L’exemple des gaz autour des trous noirs est très significatif : la gravitation étant si extrême, les gaz et poussières sont accélérés à des vitesses proches de celle de la lumière. Le gaz chauffe et donc il rayonne. Un corps chauffé à 800~1 000 °C rayonne dans le jaune/rouge/infrarouge. Un corps chauffé à plusieurs milliards de degrés rayonne dans les rayons X et Gamma. Ce sont ces rayons qu’on détecte autour des trous noirs, ces derniers étant par définition invisibles.
utada_hikaru
Nmut:<br /> Mercure<br /> Avec la propagande actuelle excuses moi d’y voir des sous entendu.
Krypton_80
jleheurteur:<br /> Ensuite il y’a la condition atmosphérique de la planète, plus ou moins chargée en chargée en ozone, cette couche d’ozone filtrera plus ou moins les rayonnement solaires, influant donc sur la température à la surface de cette planète.<br /> Les rayons du soleil les plus dangereux sont filtrés par la couche d’ozone : les rayons à ondes courtes qui comprennent notamment les rayons X, rayons Bêta, rayons UVC et les rayons Gamma. Ces rayons sont extrêmement dangereux, mais heureusement ils sont arrêtés par l’atmosphère et la couche d’ozone de la Terre. Les rayons infrarouges qui sont source de chaleur ne sont quasiment pas filtrés par la couche d’ozone, sinon la Terre serait dans une période glacière permanente. Tout comme le champ magnétique, la couche d’ozone permet la vie sur Terre mais nous protège surtout des rayons ultraviolets C.
Nmut
T’excuser te quoi? <br /> J’ai mis un smiley après ma première pharse, justement car le battage tout azimuth a plutôt l’effet inverse à celui recherché: cela déclenche le dégout ou le rejet des problèmes plutôt que la compréhension et la prise de conscience…<br /> Le forum est là pour échanger et apprendre! Je m’y connais un peu alors je partage ce que je connais, mais je suis aussi conscient que je ne sais pas grand chose… Je me demande d’ailleurs si le fait d’apprendre n’est pas surtout de permettre d’appréhender l’immensité de tout ce que l’on ne connait pas!
utada_hikaru
ah ça c’est l’overdose, sans parler de la folle de 16 ans.
chabgyver
Merci pour tes explications claires et instructives.
chabgyver
Merci, j’ai appris des choses aujourd’hui
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Au Nebraska, Facebook transmet à la police les messages privés d'une jeune fille suspectée d’avortement illégal
Avec ce code promo ce PC portable devient encore moins cher
Voilà un prix plus qu'intéressant pour ce SSD Crucial de 1To
Le clavier sans fil Logitech POP Keys profite d'une belle promotion en ce moment
L'offre de RED sur son forfait mobile 80Go est toujours disponible !
Xiaomi présente lui aussi son robot humanoïde, mais dans quel but ?
Cet antivirus constitue une belle opportunité de protéger votre Mac !
Pour fêter le lancement de ses nouveaux produits, Samsung sort le grand jeu !
En 2023, la voiture la plus vendue au monde pourrait être une électrique !
Reddit débarque (vraiment) en France
Haut de page