Vénus aurait pu être habitable il y a trois milliards d'années (mais ça, c'était avant)

24 septembre 2019 à 16h43
15
havoc_slider-nasa-venus.png

Si aujourd'hui, la planète Vénus présente des caractéristiques qui la rendent particulièrement inhabitable, il n'en aurait pas toujours été de même. En s'appuyant sur des modèles scientifiques, des chercheurs estiment que l'astre a pu abriter des températures proches de celles de la Terre, il y a plusieurs milliards d'années. Mais tout ça, c'était avant le drame.

Si vous comptez passer des vacances sur Vénus, vous avez intérêt à aimer la chaleur. De fait, la température sur la deuxième planète la plus proche du Soleil dépasse facilement les 260 °C... Si on ajoute à cela l'épaisse couche nuageuse remplie d'acide sulfurique, on comprend rapidement que l'astre ne constitue pas tout à fait une terre promise pour les humains.

Températures favorisant l'apparition de la vie

Mais la situation a sans doute été bien différente auparavant. C'est en tout cas ce dont sont convaincus des chercheurs du Goddard Institute for Space Studies de la NASA. Ces derniers ont exploité de récents modèles d'étude de la planète, plus précis, pour réaliser de nouvelles simulations.
En s'appuyant sur de précédentes observations, qui révélaient la possible présence d'un océan à la surface autrefois, les scientifiques ont imaginé plusieurs scénarios différents, correspondant à divers volumes d'eau possibles. L'idée était de tester l'évolution de la planète en fonction de ces quantités et de la température.



D'après leurs résultats et dans les cinq scénarios envisagés, Vénus aurait pu afficher des températures adaptées à la vie, pendant des milliards d'années. Ces résultats ont donc amené les chercheurs à conclure que Vénus a probablement été habitable, avec une surface semblable à celle de la Terre, il y a deux à trois milliards d'années.

Le réchauffement climatique, façon Vénus

Mais alors, que s'est-il passé ensuite ? La planète aurait été confrontée à un mystérieux événement, qui aurait considérablement modifié sa structure. C'est cette péripétie majeure qui aurait transformé ce qui était alors une « Terre bis » en une sorte d'enfer pour les êtres vivants.
Sans que l'on sache totalement ce qui s'est produit, on pense que cet événement, survenu il y a environ 700 millions d'années, aurait provoqué la libération d'une énorme quantité de gaz, qui n'aurait pu être absorbé par la matière rocheuse. La couche ainsi formée aurait alors entraîné un réchauffement brutal de l'environnement vénusien, dont la planète ne se serait jamais remise.

Source : BGR
Modifié le 24/09/2019 à 17h10
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
15
13
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

🔥 Enceinte intelligente Onearz Connect Pack Google Mini + ampoule ONEARZ à 59,99€
Le OnePlus 7T disposera d'Android 10 dès sa sortie
L'Inde travaille sur un programme XXL de reconnaissance faciale, similaire à celui de la Chine
Honda va progressivement arrêter le diesel en Europe d'ici 2021
🔥 Découvrez la nouvelle offre RED 40 Go sans engagement à 10€/mois et à vie !
Twitter supprime des milliers de comptes accusés de diffuser des fake news
OnePlus 7T et 7T Pro : la marque laisse fuiter les variantes de mémoire vive
Les Radeon RX 5500 d'AMD s'illustrent au sein d'un benchmark
La 8K standardisée par la CTA alors que la 4K manque encore cruellement de contenus
Un ex-ingénieur de Valve lance un projet de jeu de société augmenté en Kickstarter
Haut de page