Les vents solaires à la surface de la Lune pour produire... de l'eau ?

Matthieu Legouge
Spécialiste Hardware
26 février 2019 à 10h22
0
Lune

Une nouvelle étude de la NASA tend à prouver que les vents solaires sévissant sur la Lune pourraient apporter à sa surface certains éléments indispensables à l'apparition d'une molécule au pouvoir magique : l'eau !

Il y a plusieurs dizaines d'années, la mission soviétique Luna 24 mettait en évidence la présence d'eau sur la Lune.

La fin d'une quête sans fin ?

Plus récemment, les sondes Chandrayaan-1 et LCROSS ont détecté des particules d'eau dans la fine atmosphère de la Lune ainsi que la présence de glace d'eau aux pôles. Néanmoins, on ne connait toujours pas le processus grâce auquel l'eau a pu s'installer sur notre unique satellite naturel. Mais les scientifiques de la NASA ont peut-être une piste : les vents solaires pourraient apporter certains des ingrédients nécessaires à son apparition.

Les scientifiques de la NASA sont parvenus à mettre au point une complexe simulation informatique afin de comprendre les interactions du vent solaire avec la chimie des roches qui composent la surface de la Lune. Les résultats sont étonnants et pourraient venir identifier un phénomène encore incompris, celui de la formation d'eau sur notre petit satellite.

Deux des trois ingrédients de l'eau

Les chercheurs ont en effet constaté que l'intense flux de particules composant le vent solaire, balayant parfois la surface de la Lune à 450 km/s, pourrait apporter deux des trois ingrédients nécessaires à l'apparition de l'eau. Les protons diffusés par le vent solaire seraient susceptibles d'interagir avec des électrons présents à la surface de la Lune, créant ainsi des atomes d'hydrogène (H). Ces atomes migreraient pour ensuite se fixer aux abondants atomes d'oxygène contenus dans le dioxyde de silicium (SiO2) ainsi que d'autres molécules constituant le régolithe et renfermant de l'oxygène. Ces deux éléments liés forment la molécule hydroxyle (OH) dont la structure moléculaire contient deux des trois ingrédients de l'eau.

Bien que le processus complet de l'apparition de l'eau sur la Lune ne soit pas encore compris, c'est une belle étape que vient de franchir la NASA à l'aide de cette nouvelle étude. William M. Farrell, physicien des plasmas au Goddard Space Center, a par ailleurs déclaré : « Nous pensons à l'eau comme un composé spécial et magique. Mais voilà ce qui est incroyable : chaque rocher a le potentiel de faire de l'eau, surtout après avoir été irradié par le vent solaire ».



Retrouvez tous nos actus, dossiers et diaporamas sur l'astronomie et la conquête spatiale !

13
0
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture électrique : combien coûte la recharge à domicile ? (MàJ Juillet 2020)
Tesla : le niveau 5 d'autonomie des véhicules, le plus élevé, serait bientôt atteint, d'après Elon Musk
En réponse à des accusations de harcèlement des têtes tombent chez Ubisoft
L'administration Trump va bientôt se passer des entreprises qui utilisent des appareils Huawei
Démarchage téléphonique : le parlement donne son feu vert contre les appels abusifs... ce qu'il faut retenir
Bosch dévoile son vélo concept électrique et tout suspendu
L'Union européenne mise sur le développement d'un hydrogène propre
Le réalisateur de God of War en faveur d'une hausse du prix des jeux sur PS5 et Xbox Series X
Far Cry 6 confirmé par Ubisoft, la présentation programmée au 12 juillet
Cupra el-Born : la sportive électrique officiellement présentée, lancement en 2021
scroll top