Hulk, Godzilla, Tardis... La NASA a baptisé 21 nouvelles constellations gamma

Matthieu Legouge
Spécialiste Hardware
22 octobre 2018 à 19h29
0
Constellation Godzilla

À l'occasion de l'anniversaire de télescope Fermi (10 ans déjà), les chercheurs de la NASA ont baptisé 21 nouvelles constellations à partir de sources de rayons gammas. Bien qu'elles soient invisibles à l'œil nu, la NASA a mis en ligne un site ou l'on peut les découvrir.

Le Fermi Gamma-ray Space Telescope a déjà atteint le double de son espérance de vie initiale, puisqu'il fête cette année ses 10 ans. Lancé en 2008 et placé sur une orbite basse, Fermi a pour mission, comme son nom l'indique, d'étudier les rayons gamma de haute énergie.


Les rayons gamma, l'univers invisible

Les phénomènes qu'il observe sont parmi les plus violents et les plus puissants de l'univers. Parmi eux on trouve par exemple les sursauts gamma, dont l'origine pourrait être expliquée par l'effondrement gravitationnel d'une étoile géante, ou encore les blazars, de puissants jets de plasma provenant d'un trou noir supermassif situé au centre d'un noyau actif de galaxie, dont la puissance lumineuse équivaudrait à 1000 milliards de fois celle du soleil.

Il n'est donc pas étonnant de retrouver dans ces constellations gamma des personnages comme le Dr. Bruce Banner qui, exposé à une trop forte concentration de rayons gamma, se métamorphose en un monstre vert que l'on connait tous : Hulk !

La culture populaire à l'honneur dans cette vague de baptêmes

Créées à partir des données de télescope Fermi, ces constellations sont invisibles à l'œil nu. La NASA a d'ailleurs précisé qu'elles n'étaient pas officielles, mais que les chercheurs ont juste voulu « mettre à l'honneur une décennie d'accomplissement » du projet Fermi de façon originale et amusante.

On retrouve ainsi la Tour Eiffel, le vaisseau Enterprise de Star Trek, le Tardis de Doctor Who, le mont Fuji, ou encore le visage d'Albert Einstein ! Pour découvrir ces 21 nouveaux noms, rendez-vous sur le site officiel dédié !

Néanmoins, si vous souhaitez observer un phénomène qui lui est bel et bien visible à l'œil nu, vous pouvez toujours lever les yeux vers la voûte céleste afin de contempler les Orionides, une pluie de météores annuelle qui se poursuit jusqu'au 7 novembre.
0
0
Partager l'article :

Actualités récentes

Abus de position dominante : la justice américaine ouvre une procédure contre Google
Control Ultimate Edition nécessite une connexion internet pour son installation sur Xbox
PAC-MAN est de retour pour ses 40 ans, avec 64 joueurs en simultané et en exclu Stadia
Salto : interface, contenus, fonctionnalités... promesses tenues ? Nos premières impressions en vidéo !
Coinbase publie son premier rapport sur la transparence
Forfait mobile : tout savoir des offres sur les forfaits 4G sans engagement
Halo The Master Chief Collection : un patch Xbox Series X | S dès novembre
Porsche fait évoluer la gamme Panamera, la Turbo S E-Hybrid frôle les 700 chevaux
Un forfait 4G avec 100 Go à moins de 10€, c'est possible !
Le lancement d’Ethereum 2.0 pourrait avoir lieu dans les 6 à 8 prochaines semaines
scroll top