La NASA annonce en direct avoir découvert de l'eau liquide sur Mars

La NASA a annoncé lundi, en direct sur le Web, avoir découvert les preuves de l'existence d'eau liquide à la surface de Mars.

Il y a de l'eau dans les entrailles de Mars... mais de l'eau liquide, salée, est aussi susceptible de se manifester à la surface de la planète au fil des saisons. Cette découverte « majeure » a été rendue officielle lundi par la NASA par l'intermédiaire d'une conférence de presse diffusée en direct (via Ustream) et suivie par près de 100 000 internautes.

L'agence spatiale américaine faisait monter la pression depuis deux jours autour de cet événement, annonçant avoir résolu l'un des plus importants mystères liés à la planète rouge. Le suspense a finalement été éventé quelques dizaines de minutes avant le début de la retransmission, via la publication d'un article de Nature Geoscience.

Une équipe d'une dizaine de chercheurs y explique comment après trois ans de travaux, elle estime avoir démontré que de l'eau liquide pouvait se former à la surface de Mars. Les différentes sondes envoyées autour de Mars observent depuis des années des ravines à la surface des reliefs, similaires à ceux que l'eau aurait pu laisser en s'écoulant il y a des millions d'années.

Après analyse de ses ravines depuis les équipements du Mars Reconnaissance Orbiter, les chercheurs ont découvert que leur état fluctuait au fil de l'année martienne, laissant apparaître de « mystérieuses stries sombres » au printemps, quand la température remonte aux alentours de -23°C. Étudiées au spectromètre, ces traces correspondent selon l'équipe à l'action de sels (perchlorates) ayant piégé de l'eau liquide au sol avant que celle-ci ne s'évapore.

0258000008184992-photo-nasa-eau-mars.jpg

« Quand les gens parlent d'eau sur Mars, ils évoquent généralement une eau ancienne ou de la glace. Maintenant nous savons qu'il y a quelque chose de plus. Cette première détection par spectre soutient sans ambiguïté notre hypothèse de formation d'eau liquide » (pour ces ravines), se félicite Lujendra Ojha, l'un des huit auteurs de l'étude.

S'ils parlent de preuve, tous soulignent cependant que bien d'autres travaux seront nécessaires afin de comprendre où, comment et dans quelles circonstances peut se former naturellement de l'eau liquide sur Mars. De nouveaux projets que la NASA pourrait avoir du mal à financer sans un large soutien, ce qui explique, sans doute, l'accent mis sur la communication autour de cette découverte.

A lire également :

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

FLoC, de Google, le traçage sans cookies : cohortes et protection des utilisateurs, nos explications
Détruire un satellite : l'art de la dissuasion militaire en orbite
Test Xgimi Horizon Pro : un vidéoprojecteur 4K polyvalent offrant une belle image
Airbnb et néo-nomadisme : 24% des réservations sont maintenant de plus de 4 semaines
Android 12 : la nouvelle interface se dévoile avant la Google I/O
Ethereum : tour d'horizon et chiffres clés sur l'écosystème de la deuxième cryptomonnaie mondiale
L'Italie condamne Google à une amende de 102 millions d'euros pour abus de position dominante
Netflix, Disney+, Apple TV+ et Prime video : quelles sont les nouveautés de la SVoD en mai 2021 ?
Chute de prix sur les Apple AirPods Pro chez Amazon 🔥
La Nuit des temps : le mythe du traducteur universel automatique
Haut de page