Comment regarder la NASA écraser DART sur l'astéroïde Dimorphos ce soir ?

Eric Bottlaender
Spécialiste espace
26 septembre 2022 à 12h56
6
dart vue d'artiste
(En réalité il cherchera plutôt à s'écraser sur celui de droite, le petit Dimorphos) © NASA

À 1 h 14, l'impacteur DART de la NASA va percuter la petite lune Dimorphos, qui tourne autour de son astéroïde Didymos. La sonde a encore toute la journée pour effectuer les derniers changements de trajectoire, pendant que les stations au sol se préparent à une intense campagne d'observation.

Et cela inclut le petit véhicule LICIACube largué il y a quelques jours !

Le direct ici.

C'est pas le moment de passer à côté

160 mètres. C'est le diamètre approximatif de l'astéroïde Dimorphos. La sonde DART (Double Asteroid Redirection Test) de la NASA fonce à présent vers lui à la vitesse phénoménale de 23 760 km/h… Autant dire qu'il ne faudra pas le rater ! Pour cela, la sonde se repose sur son système optique DRACO, capable depuis plus d'un mois de voir l'astéroïde principal du duo visé, Didymos (environ 800 m de diamètre), et sur ses propulseurs extrêmement précis pour ajuster sa trajectoire.

Jusqu'à ce 26 septembre au soir, ce sont les équipes de la mission qui dirigent l'impacteur, en fonction de la position estimée de l'astéroïde et de sa petite lune Dimorphos… Mais dans les quatre dernières heures, c'est DART elle-même qui va gérer ses déplacements et se guider vers son objectif. Tout ira très vite ! Quatre minutes avant impact, elle sera encore à 1600 km de la surface rocheuse de sa cible. La NASA a d'ores et déjà prévu un direct et les images de la sonde promettent d'être spectaculaires.

En avant toute !

Jusqu'à l'impact, la mission DART et ses 550 kg relèvent essentiellement de la démonstration technologique : depuis son décollage le 24 novembre 2021 la sonde a accéléré puis ajusté sa trajectoire pour être au rendez-vous au bon endroit et au bon moment. Mais cette nuit, il ne s'agira pas tant de frapper la lune d'un astéroïde que d'en observer les effets. Il s'agit en effet d'une première ébauche de « défense planétaire », terme pompeux mais néanmoins correct, au cas où l'on découvrirait un jour (ce n'est pas le cas jusqu'ici) un astéroïde menaçant notre planète.

NASA DART Didymos objectif © NASA JPL DART Navigation Team
Cela fait plus d'un mois que DART "voit" son objectif. © NASA JPL DART Navigation Team

La déviation d'un astéroïde par impact est la piste la plus simple pour le faire changer de trajectoire, l'énergie de la collision modifiant le mouvement orbital de l'astéroïde. Et dans le grand schéma orbital quelques fractions de m/s peuvent suffire pour éviter un futur gros ennui planétaire. De très nombreux télescopes observeront donc la petite lune Dimorphos avant, pendant et surtout après l'impact avec DART.

Cherche images d'astéroïde !

Le premier spectateur sera le CubeSat 6U (10 x 20 x 30 cm) LICIACube, qui s'est séparé de DART le 11 septembre dernier et a manœuvré pour se placer à environ 50 km de l'impacteur. Ce dernier utilisera ses deux appareils optiques LUKE (couleur, 1M Pixel) et LEIA (N&B, 4M Pixel) pour photographier la scène en temps réel et transmettre ses photos vers la Terre. C'est d'ailleurs sans doute le CubeSat avec la mission la plus importante jusqu'ici, à l'exception peut-être de la mission CAPSTONE.

Bien d'autres missions observeront Didymos et Dimorphos : la sonde Lucy qui s'approche de la Terre pour son assistance gravitationnelle en octobre, Hubble et même le télescope Webb. Mais sur Terre aussi, tout un réseau de télescopes est mobilisé pour obtenir les images les plus précises et les meilleures informations sur le (petit) changement de trajectoire attendu de Dimorphos (et éventuellement la colonne de matériel éjecté, si cette dernière est large).

Rappel utile, l'impact avec Dimorphos n'a absolument aucun risque d'envoyer l'astéroïde, sa petite lune ou les débris vers la Terre.

Source : CNET

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
6
5
vbond007
Si on ne peut pas y assister en direct ce soir, on compte sur vous pour faire un bilan demain
ebottlaender
On sera effectivement sans doute sur le créneau pour vous montrer quelques images cette semaine ^^
Space_Boy
le machin va percuter la petite lune, qui va dévier de sa trajectoire, taper contre le gros à côté, qui va se diriger tout droit vers la terre…Vite, appelez Bruce Willis pour une mission de sauvetage… Du billard cosmique…
Felaz
1h14… ben ce sera en replay pour moi
cid1
Le seul problème, avec cette méthode, pour détourner un Astéroïde, venant à la collision avec la terre, il faut que le repérage de l’Astéroïde, collisionneur de la terre, se fasse très tôt avant la collision, c’est de l’ordre de quelques années. J’ai raison où je confonds avec une autre méthode ?
cid1
Faire sauter un grand astéroïde venant frapper la Terre serait encore pire que tout, car celui-ci se transformerait en pluie d’astéroïdes, qui viendrait s’étendre sur la Terre, bref la destruction en serait décuplée, voire plus.
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Voilà à quoi devrait ressembler le Pixel 7a, nouvelle version accessible du smartphone signé Google
Véhicules électriques : pourquoi Tesla perd des parts de marché aux États-Unis ?
Fnac vous offre une manette à l'achat d'une Xbox Series S bardée de bonus
OnePlus et mises à jour : le fabricant aurait-il enfin entendu ses clients ?
Galaxy S23 : ça y est, on sait quand Samsung va dégainer !
Enfin un site pour obtenir plus rapidement votre nouveau passeport ou carte d'identité !
Promo folle sur le SSD 2,5
Un iPhone XR neuf à moins de 10€ ? C'est possible avec ce forfait 100 Go
Avec cette ODR, l'OPPO Reno 8 Lite est à moins de 370€ !
Retour du meilleur prix sur le SSD Samsung 980 PRO compatible PS5
Haut de page