L'EHT présente la première image de Sagittarius A*, le trou noir au cœur de notre Galaxie

Eric Bottlaender
Spécialiste espace
12 mai 2022 à 16h16
31
Sagittarius A* trou noir supermassif EHT Voie Lactée © EHT Collaboration
La physique le dit, il vaut mieux le voir de loin (et en interférométrie à très longue base). © EHT Collaboration

Ce 12 mai 2022, les scientifiques de l'Event Horizon Telescope ont révélé pour la première fois une image du trou noir supermassif situé au centre de la Voie Lactée, notre galaxie. Un exploit technique et scientifique, qui vient améliorer nos connaissances et vérifier l'astrophysique théorique !

Et en bonus : c'est joli.

Ça va être trou noir

Depuis l'exceptionnelle première image d'un trou noir supermassif (au centre de la galaxie M87), les découvertes de l'Event Horizon Telescope (EHT) sont attendues avec attention. De ce fait, lorsque le groupement a annoncé la semaine dernière une « conférence majeure à propos de notre Voie Lactée », l'excitation est montée d'un cran. Et à raison ! L'image, dévoilée pratiquement à l'ouverture de la conférence, montre pour la toute première fois Sagittarius A*, le trou noir supermassif situé au centre de notre galaxie !

EHT réseau télescopes sagittarius A* trou noir © EHT Collaboration
Le réseau de télescopes EHT, collaboration internationale, fait intervenir des observatoires variés et compile les données pour en faire un "télescope terrestre". © EHT collaboration

Le chef d'œuvre d'observation, car c'en est un, revient à observer un objet de la taille d'un croissant sur la surface de la Lune, vu depuis la Terre… Le tout grâce à ses émissions radio, collectées par un réseau unique au monde. L'image produite est la plus résolue jamais obtenue avec la technique de l'interférométrie à très longue base (Very Long baseline Interferometry).

L'EHT fait encore des étincelles

Cette observation est incroyable, à plusieurs égards. D'abord, parce qu'elle confirme par la mesure, une fois de plus, qu'il y a bien un trou noir supermassif au centre de la Voie Lactée. D'autre part, ses caractéristiques de taille sont telles que prédites par la théorie (et c'est un grand soupir pour la physique !), avec une masse estimée de 4 millions de soleils environ, à 27 000 années-lumière.

Mais ce n'est pas « une » photo, plutôt le résultat de milliers et de milliers de mesures, totalisant 600 téraoctets de données capturées sur cinq sessions, et qu'il a fallu plusieurs années pour exploiter. L'EHT (que certains scientifiques n'hésitent pas à appeler le Giant Earth Telescope) s'appuie aussi sur des supercalculateurs, et sur 25 ans de travaux pour optimiser la technique capable d'associer toutes ces données ensemble. Vertigineux.

Mon trou noir est aussi ton trou noir

Les évolutions sont majeures depuis 2019 et l'image du trou noir de la galaxie M87. Car Sagittarius A* est 1 000 fois moins massif ! Ce qui n'implique pas seulement qu'il est plus petit, mais aussi que les gaz qui entourent ce trou noir (et c'est ce que l'on voit ici, l'émission de lumière des gaz chauds qui entourent Sgr A*) orbitent en quelques poignées de minutes seulement. Impossible, donc, de compiler plusieurs heures d'observation sans tenir compte de cette rotation. C'est aussi pour cela que les équipes ont beaucoup insisté aujourd'hui lors de la conférence sur l'apport incroyable des modèles de simulation et d'outils développés par des jeunes scientifiques pour mieux analyser les données.

Trou noir M87* et Sagittarius A* comparaison © EHT Collaboration
Comparaison entre les deux images de M87* à gauche et Sagittarius A* à droite. Mais attention, l'un est beaucoup plus gros que l'autre, en réalité... © EHT Collaboration

L'Event Horizon Telescope ne va pas s'arrêter là. Ce minuscule point dans notre ciel, invisible pivot de notre galaxie, est aujourd'hui mieux documenté que jamais. Mais les scientifiques ont déjà annoncé pouvoir améliorer leurs techniques de mesures, tout comme les traitements qu'ils pourront apporter pour mieux les comprendre. Il y a donc de grosses améliorations à l'horizon, et de nouvelles images à venir, ainsi que de possibles animations. Oui, on va filmer le trou noir au centre de la Galaxie. Bienvenue au XXIe siècle.

Source : EHT via YouTube

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
31
19
malak
« Oui, on va filmer le trou noir au centre de la Galaxie. Bienvenue au XXIe siècle. »<br /> Non, on ne va rien filmer… ni prendre de « photos ».<br /> Ceux sont des représentations « artistiques » à partir de données… ça serait bien de ne pas l’oublier ce petit détail.
ebottlaender
Ce n’est pas parce que ce n’est pas dans le visible que ce n’est pas réel. Ce n’est pas une représentation artistique, ce que vous voyez est bel et bien une image (reconstruite à partir de milliers de données certes) du centre de notre galaxie.<br /> Ce sont les scientifiques de l’EHT, dans la conférence il y a une petite heure, qui ont expliqué que d’ici quelques années ils seront capables de montrer le mouvement non pas à partir de simulations mais des images produites par le réseau de télescopes. On explique bien qu’il ne s’agit pas d’une photo.
phoenix2
Je trouve tes réflexions pertinentes un peu negatives comme les miennes, mais logiques vu la propagande et le bas niveau de nos jours c’est normal d’être contre pratiquement tout, moi j’aime bien les gens qui on leur propre opinions et qui sont prêt à discuter, « loracle706 » sur gmail, j’ai hate…
phoenix2
Mais ça reste quand meme de l’art puisque c’est pas une photo/vidéo directe du sujet, c’est une representation à partir de données.
crush56
Wtf ??<br /> Mais c’est quoi ce message ultra bizarre ? <br /> « Au plaisir de vous lire …<br /> Gisèle … »
ebottlaender
Donc pour vous un radar qui montre un avion sur un écran circulaire, c’est de l’art ? Pour moi c’est une image issue d’une mesure !<br /> Il n’y a pas de création ici, ni de licence artistique. Non ce n’est pas une photo directe du sujet, mais tout comme on peut avoir une image des anneaux de Jupiter, ou reconstruire sur une carte le relief des Alpes (on ne le voit pas, il est régulièrement mesuré au laser), c’est ici une reconstruction à partir des données.
MattS32
phoenix2:<br /> c’est une representation à partir de données.<br /> Ce n’est donc pas de l’art.<br /> Ce qu’on appelle les « vues d’artiste » en astronomie, c’est une image dessinée par un « artiste », qui va certes se baser en partie sur des données réelles, mais aussi et surtout y ajouter son interprétation personnelle pour faire quelque chose de beaucoup plus détaillé.<br /> Par exemple, ça, c’est une « vue d’artiste » de Sagittarius A* :<br /> 1920×1080 299 KB<br /> L’image présentée par l’EHT par contre, c’est bien d’une représentation des données brutes, sans aucune interprétation « artistique ».
phoenix2
Qui ne peut pas être fidèle a 100%, contours exacts, reliefs, couleurs, forme etc, donc ça reste de l’imagination à partir de données est pas la réalité, meme si ça aide a avoir une idée, donc ça reste une représentation artistique, désolé.
MattS32
phoenix2:<br /> Qui ne peut pas être fidèle a 100%, contours exacts, reliefs, couleurs, forme<br /> Tout comme n’importe quelle photo. Photographie la même chose avec deux appareils photos de modèles différents, tu obtiendras deux photos différentes…
lobo41
Il est situé à 27 000 années lumière… donc peu de chances que nous soyons engloutis avant d’être cramés par l’expansion du soleil en super nova !
ebottlaender
Exactement ! Et c’est d’ailleurs pour ça qu’elle est « floue », les données (qui ne sont pas de l’art, pas crées, pas imaginées, mais bien mesurées) ne permettant pas d’aller plus loin.<br /> L’ESO a publié une très bonne petite vidéo pour montrer le processus de reconstruction :<br />
Asakha1
Aucune photo, aucun outil, aucun œil ne permet d’être fidèle à 100%… Tout est limité par la résolution… Est-ce à dire que c’est imaginaire ? Un daltonien a-t-il une vision imaginaire de la réalité parce que ses couleurs sont erronées ??<br /> En fait, pourquoi je te réponds ? Je ne te vois pas, tu es donc imaginaire !
Doss
Un peu comme tout les photos qui sortent de nos smartphones
malak
Des images générées à partir d’algorithmes… oui ce n’est pas de l’art au sens stricte d’où mes «  ».<br /> Mais ces algo sont faits pour représenter de telle ou telle manière la data, donc non ce ne sont toujours pas des photos.<br /> Ce n’est pas comme les images satellites mis bout à bout pour former une map.
juju251
phoenix2:<br /> Qui ne peut pas être fidèle a 100%, contours exacts, reliefs, couleurs, forme etc, donc ça reste de l’imagination à partir de données est pas la réalité, meme si ça aide a avoir une idée, donc ça reste une représentation artistique, désolé.<br /> Comme toute image que te donnent tes yeux : Cela reste une reconstruction de l’image de la part de ton cerveau.<br /> Bref, quelque soit ce que tu en penses sur le sujet, les scientifiques ont réalisé un exploit (technique, d’ingénierie, etc.) pour réaliser cette image de Sagittarius A*.
Voigt-Kampf
Mon trou noir est aussi ton trou noir<br /> Qu’est-ce que deux trous noirs dans un trou noir
Bombing_Basta
Sans les trous noirs, les galaxies n’existeraient tout simplement pas…<br /> ARTE<br /> Le cosmos et les origines de la vie - Sciences | ARTE<br /> Les trous noirs, mais également les météorites, auraient joué un rôle déterminant dans l’apparition de la vie sur Terre. Et aujourd'hui, des milliers d'exoplanètes sont recensées, qui pourraient pour quelques-unes peut-être abriter les conditions...<br /> ARTE<br /> Mystérieux trous noirs - Sciences | ARTE<br /> Dotés d'une énergie phénoménale, les trous noirs font partie des entités cosmiques les plus énigmatiques. Ce documentaire en deux parties nous entraîne dans un spectaculaire voyage à la découverte de ces monstres voraces qui engloutissent tout sur...<br />
MattS32
malak:<br /> Des images générées à partir d’algorithmes<br /> Exactement comme toute « photo » sortant d’un appareil photo numérique…<br /> malak:<br /> donc non ce ne sont toujours pas des photos<br /> On ne dit pas que ce sont des photos. On dit que ce sont des représentations de la réalité, pas des vues artistiques.<br /> malak:<br /> Ce n’est pas comme les images satellites mis bout à bout pour former une map.<br /> C’est pourtant là aussi le fruit de multiples algorithmes… D’abord pour traiter les données brutes du capteur, ensuite pour équilibrer un minimum les différentes images résultantes, puis pour déformer les images et faire coller au maximum leurs bordures pour rendre l’image finale la plus uniforme possible…
Martin_Penwald
(et c’est un grand soupir pour la physique !)<br /> Ben non, pas forcément. Là, ça confirme que les hypothèses scientifiques et les théories qui en découlent sont solides, et donc que l’on peut s’appuyer dessus pour travailler.<br /> Mais si les données avaient montré quelque chose de différent, ça aurait ouvert de nouvelles possibilités pour affiner voire changer les modèles existants, ce qui est au moins aussi excitant pour les esprits curieux.
malak
MattS32:<br /> On ne dit pas que ce sont des photos. On dit que ce sont des représentations de la réalité, pas des vues artistiques.<br /> Bah si… mais c’est bien, tu finis par rejoindre mon point de vue.<br /> Je n’aurai pas du prendre le mot « artistique » vu que cela vous choque, mais ces données ne sont pas brutes mais manipulées pour leur donner l’aspect souhaité.
MattS32
malak:<br /> Bah si…<br /> Bah non, on a parlé d’images, pas de photo… Dans son premier message, Eric rappelle même bien qu’il ne s’agit pas de photo.<br /> malak:<br /> mais ces données ne sont pas brutes mais manipulées pour leur donner l’aspect souhaité<br /> Oui. Comme une photo numérique, comme une radio numérique, etc… Ça n’en est pas moins réel.
nicgrover
Décoiffant dirais-je si j’avais encore quelques cheveux… Une très belle réussite qui nous en dit plus long sur notre univers proche…<br /> Combien d’années avant d’être aspiré Capitaine Kirk ?
ebottlaender
C’est vrai, néanmoins la physique moderne depuis Einstein repose sur un ensemble de bases très cohérent (dans laquelle il reste encore certains trous), donc découvrir quelque chose de différent, pour aussi excitant que ce soit, aurait méchamment bousculé notre perception de l’univers !<br /> Surtout que jusque là, ça tient quand même vachement bien la route ^^
Martin_Penwald
Nom de nom … Sur Radio-Canada, il y a un journaliste qui a appelé le trou noir ”Stagiaire A”. 2 fois.
MattS32
Ben ouais, c’est un petit trou noir, il a pas encore assez grossit pour être titularisé
Nmut
Je pense surtout que l’on est pas d’accord sur le terme photo.<br /> Je suis plutôt, comme crtains ici, de la team « photo = représentation visuelle de le réalité » alors que tu sembles plus « photo = reproduction du spectre visible ».<br /> Je travaille sur des simulations aéronautiques et on parle de photos juste pour des instantanés de données, genre un camembert de consommations des avions des secteurs d’un centre de contrôle sur une journée donnée. Ca n’a rien à voir avec la photo de tes dernières vacances… <br /> Edit:<br /> larousse.fr<br /> Définitions : photographie - Dictionnaire de français Larousse<br /> photographie - Définitions Français : Retrouvez la définition de photographie, ainsi que les synonymes, expressions... - synonymes, homonymes, difficultés, citations.<br /> En fait on est plusieurs a plutôt penser à la 4ième définition alors que penses aux définitions 2 ou 3.
domdom2
Moi je dit qu’il faudrait maintenant rajouter une grosse loupe sur leurs appareils. Histoire de voire de l’autre coté du trou noir…de l’autre coté du miroir…<br /> Est-ce que l’on va y trouver l’oeuf groscoco ? Est-ce que le savoir prédomine sur le croire ?<br /> Est-ce que sur les forum de l’autre monde, les gens exprimes leurs doutes, leurs interrogations ?
ABC
Ce n’est pas une représentation artistique. Par définition un trou noir ne peut être photographié, puis qu’il absorbe tout même la lumière. Visuellement, un trou noir c’est « rien » (ou « tout »), ce n’est même pas noir. Si on pouvait le voir, ça signifierait qu’on est absorbé par celui-ci, en clair, qu’on serait mort depuis longtemps. Au mieux l’œil humain peut voir ce qui se passe autour. De toute façon, la vision chromatique humaine en RVB est très limitée. Nous sommes quasi aveugles pour percevoir ce type de phénomène.<br /> Comme mentionné par d’autres contributeurs, l’image est reconstituée scientifiquement à partir des données collectées. Il ne peut en être autrement. C’est donc bel et bien une véritable image de la réalité adaptée à la vision humaine. Il est juste impossible de faire autrement vu la nature du phénomène naturel.<br /> Pour ceux qui veulent voir un trou noir en vrai, il suffit d’attendre quelques milliards d’années puisque c’est notre destinée. Nous ne sommes que poussières d’étoiles, certains semblent l’avoir oublié.
Voigt-Kampf
Les évolutions sont majeures depuis 2019 et l’image du trou noir de la galaxie M87. Car Sagittarius A* est 1 000 fois moins massif !<br /> Là je comprends pas trop le problème, car S.A* est bien plus proche que celui de M87 et plus d’un facteur 1000 non ?
SPH
En plus net, l’image donne ça :<br /> https://img.edenly.com/pt/40/alliance-or-jaune-18-carats__1477511_1.png?_gl=1ii7wbu_gcl_awR0NMLjE2NTI0Mzk3NTAuQ2owS0NRandnX2lUQmhEckFSSXNBRDNJYjVoekpZZFdXTl9LeTZaY1B3WHo4aHNlOENSa2tOTXowWkNhLVFXNlRIbEVGcTJ3Q1g5bGhESWFBakoxRUFMd193Y0I._gaMTU5MTE2Mjg2Mi4xNjUyNDM5NzUw_ga_8CPY8KXX7V*MTY1MjQzOTc0OS4xLjAuMTY1MjQzOTc0OS4w
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

La sonde interstellaire Voyager 1 envoie des données
Plus près de toi, Soleil ! La sonde européenne Solar Orbiter livre des images inédites
L'atterrisseur InSight va bientôt prendre sa retraite (mais il écoute quand même les tremblements de Mars)
Voici le son d'un trou noir... et c'est beau
Boeing et la NASA sont prêts pour tester à nouveau la capsule spatiale Starliner
SpaceX défie les statistiques et passe (déjà) le cap des 20 décollages en 2022
Le plus gros séisme jamais détecté sur une autre planète a eu lieu sur Mars (et vous pouvez l'écouter)
Qu'est-ce donc que cette étrange forme rectangulaire découverte sur Mars par Curiosity ?
Virgin Orbit aura bientôt trois 747 qui sillonnent le monde pour larguer leur fusée
Le vaisseau cargo Tianzhou-4 arrive sur la station spatiale chinoise... pour l'instant déserte
Haut de page