Un hacker admet avoir visité les serveurs de la NASA

le 24 février 2011 à 13h10
0
Jeremey Parker, un texan a expliqué à la justice s'être introduit dans les systèmes informatiques du centre spatial Goddard appartenant à la Nasa. Il aurait causé des dommages estimés à 43 000 dollars.

00A0000002145374-photo-nasa-logo.jpg
Parker aurait accédé à des informations pour le compte de scientifiques spécialisés dans l'étude des données océaniques. Ces informations appartenant à la Nasa transitaient depuis les satellites vers les services américains. Le hacker indique qu'il aurait même reçu des paiements de certains membres de la communauté scientifique en vue de la fourniture de ces informations.

Le texan risque 10 ans de prison si la charge de hacking est retenue contre lui, comme le précise The Register. Une sentence qui pourrait s'alourdir si le juge prend en compte également l'introduction illégale dans les serveurs d'une société de e-commerce.

Ce cas rappelle sans conteste celui de Gary McKinnon. Le hacker risque jusqu'à 70 ans de prison dans les geôles de l'Oncle Sam pour s'être introduit dans les serveurs de la Nasa. Même si son cas est un entrelacs judiciaire, celui qui expliquait pour sa défense vouloir rechercher des preuves de vie extraterrestres risque toujours l'extradition du Royaume-Uni vers les Etats-Unis. Sur le cas McKinnon, Flock résumait plutôt bien la situation...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Mots-clés :
Espace Hackers
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.
Sélection Clubic VPN 2019

Les dernières actualités

Microsoft brevète (aussi) un stylet avec écran tactile pour changer facilement d'outil
Vivo tease la Super FlashCharge : 13 minutes pour recharger une batterie de 4000 mAh
Salon du Bourget - Spacetrain, l'Hyperloop français, espère une mise en service en 2025
Des images réalistes, mais pas factuelles, d'une Nintendo Switch
Test Xiaomi Mi 9T : impressionnant en tout point
Loi mobilité : qu'est-ce que cela change concrètement pour les usagers ?
La nouvelle Kindle Oasis permet de régler la température de couleur pour vos lectures nocturnes
Avengers Endgame ressortira au cinéma le 28 juin avec
Google : les annonces en 3D arrivent sur YouTube
Samsung développe ses capacités autour des puces d'accélération de réseaux de neurones
scroll top