🔴 Soldes : jusqu'à - 70% sur le high-tech 🔴 Soldes d'hiver : jusqu'à - 70% sur le high-tech

Après 18 mois de retard, le lanceur indien GSLV rate le lancement du satellite EOS-03

Eric Bottlaender
Spécialiste espace
12 août 2021 à 13h46
19
GSLV Mk2 EOS-03 © ISRO
Décollage du lanceur GSLV Mk2 avec le satellite EOS-03. C'est malheureusement un échec. Crédits ISRO

Catastrophe pour le secteur spatial indien et son agence l'ISRO, au ralenti depuis début 2020 et la crise sanitaire. Le décollage du lanceur GSLV Mk 2 se présentait bien, mais une anomalie majeure lors de l'action du troisième étage a condamné le vol à l'échec. Le satellite EOS-03 n'a pas atteint l'orbite.

La réputation du GSLV ne va pas s'arranger…

Objectif : voir la Terre de très loin

Ce devait être la conclusion d'une longue, très longue série de reports, mais les visages en disaient long cette nuit au Satish Dawan Space Center (SHAR), sur la presqu'île de Sriharikota. Il faut dire que le décollage du satellite d'observation EOS-03, qui s'est aussi appelé GISAT-1 pour Geo Imaging Satellite, a pratiquement fait l'objet d'une saga. Il s'agit d'un satellite inhabituel, véritable télescope tourné vers la Terre, mais dont l'orbite géostationnaire lui permet de rester « fixe » par rapport au sol, à 36 500 kilomètres d'altitude. Avec un tel éloignement, impossible d'observer des détails fins, mais parmi les trois capteurs embarqués, un imageur multispectral est capable de photographier le sol jusqu'à 50 mètres de résolution par pixel. De quoi faire un suivi sur de grandes distances de l'évolution de l'agriculture, de l'état des côtes ou de l'occupation des sols.

GSLV Mk2 EOS-03 3è étage © ISRO
La nouvelle coiffe et le 3è étage de GSLV Mk 2. Crédits ISRO

Le lancement, prévu initialement en mars 2020, avait été repoussé plusieurs fois pour des problèmes de lanceur et de tension sur le satellite, avant de viser le printemps 2021. Malgré tout, l'urgence sanitaire liée au COVID-19 a pris le pas ces derniers mois et l'ISRO n'avait pu que reconduire le vol. Malheureusement, il faudra un autre exemplaire pour que le gouvernement indien puisse réaliser ses mesures, car après son décollage ce 12 août à 02 h 13 (Paris), le lanceur GSLV Mk2 qui transportait EOS-03 a raté la dernière partie de son lancement.

Le décollage dérape sur la fin

Les premières phases du vol laissaient pourtant croire que l'envoi en orbite de transfert géostationnaire allait bien se passer. Avec son étage central à poudre et ses quatre boosters à ergols liquides, GSLV Mk2 est un lanceur atypique, mais du décollage jusqu'à T+ 2 minutes et 29 secondes et l'éjection du bas de la fusée, tout s'est bien passé. De la même façon, l'éjection de la nouvelle coiffe de 4 mètres de diamètre s'est déroulée comme prévu lorsque la fusée a dépassé les 100 km d'altitude, et le deuxième étage équipé d'un moteur Vikas (un dérivé de feu le moteur Viking français, construit sous licence) a terminé son action comme prévu après 4 minutes et 55 secondes de vol.

C'est ensuite qu'a eu lieu une anomalie majeure, dont la source n'a pas été pour le moment précisée par l'ISRO. Le troisième et dernier étage, équipé d'un moteur cryogénique CE-7.5 fonctionnant à l'hydrogène et oxygène liquides, n'a pu propulser le satellite vers son orbite (l'enquête dira s'il s'agit d'un souci de moteur ou de contrôle de vol). L'ensemble est retombé dans l'Océan Indien au large des côtes.

GSLV, pas le lanceur le plus heureux

GSLV Mk2 restait sur une série de six succès, mais son premier tir en 2010 s'était aussi soldé par un échec. Et si l'on ajoute les six tentatives (dont seulement deux réussites) de GSLV Mk1, qui était essentiellement le même lanceur mais avec un étage supérieur équipé d'un moteur russe, les statistiques de cette fusée ne jouent pas en sa faveur.

8 succès sur 14 lancements, voilà de quoi en faire à nouveau le mouton noir du spatial indien… Et presque mondial. Il faut souhaiter bonne chance aux équipes qui vont s'occuper de l'enquête, et à tout le secteur soutenu par l'agence ISRO, qui a bien besoin de se remonter le moral après une deuxième année consécutive très compliquée.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
19
17
SlashDot2k19
N’est pas Arianespace qui veut.
fredolabecane
Les indiens ont déjà essayer d’imiter une 206 en écrasant une caisse avec un éléphant et en la formant au marteau…le résultat était pas top. Ok je sors… (mais allez jeter un œil sur cette pub sur YouTube ça vous rappellera de bons souvenirs )
fredolabecane
ça c’est certain !
Drix01
Ils finiront par réussir… Ces indiens sont des véritables guru de la tech…
Johnny6
On aura pas Bollywood en orbite aujourd’hui …
bizbiz
«&nbsp;Le troisième et dernier étage, équipé d’un moteur cryogénique CE-7.5 fonctionnant à l’hydrogène et oxygène liquides, n’a pu propulser le satellite vers son orbite (l’enquête dira s’il s’agit d’un souci de moteur ou de contrôle de vol)&nbsp;» …<br /> Pourtant à la simu sur Space Engineer ça passait nickel !!!<br />
Wifi93
Ce n’est que partie remise, la prochaine sera la bonne. Pour un pays aussi pauvre, ils se débrouillent pas trop mal. L’Europe a intérêt d’accélérer côté spatial sinon on risque de se retrouver dans le peloton de queue.
jeyce
@elminster44 en l’occurrence c’est toi qui a un peu de mal, c’est le PIB par habitant qui compte, sinon ça n’a pas de sens de comparer un pays de 1,3 milliards d’habitants à un pays de 67 millions.<br /> Et donc l’Inde arrive 126ème, la France 29ème.<br /> fr.wikipedia.org<br /> Liste des pays par PIB (PPA) par habitant<br /> Cette liste des pays par PIB par habitant à parité du pouvoir d'achat comprend trois listes de pays du monde et de certains territoires classés selon la valeur de leur produit intérieur brut par habitant en parité de pouvoir d'achat (PPA) établies par les administrations suivantes&nbsp;: le Fonds monétaire international (FMI), la Banque mondiale (BM), et la Central Intelligence Agency (CIA).<br /> Les écarts concernant le même pays peuvent être considérables selon l'organisme à l'origine de ces données. Ce...<br /> Par contre je ne suis pas non plus d’accord avec @Wifi93, être un pays pauvre n’est pas une excuse, les gens qui ont bossé sur le projet ne l’ont pas fait au milieu d’un bidonville hein, il y a aussi des bureaux high tech en Inde, de plus l’agence ISRO est composée de gens faits comme nous avec le même cerveau humain, ils ont accès a la même science et les mêmes connaissances que le reste du monde, donc ils ont les mêmes capacités de réussite.<br /> Ils ont merdé, c’est tout. Ça arrive à n’importe qui, et la prochaine fois peut-être ils réussiront, on leur souhaite en tout cas.
ioni
Sauf que c’est un pays de 1,3 milliard d’habitants, il n’est donc que 148° en PIB par habitant entre le Nigeria et le Kenya, avec seulement 2036 dollars par habitant. Donc oui c’est un pays pauvre.<br /> Autrement dit chaque lancement (charge utile non comprise) leur coûte la production d’environ 25 000 habitants.<br /> Dans le cas de l’ESA, un lancement Ariane 5 ne coûte que la production d’environ 1400 européens (puisqu’elle est européenne) ou encore seulement 1200 français
Gus_71
Bon … tous ceux qui ont essayé de lancer des fusées ont eu des échecs.<br /> Ça ira mieux par la suite (après analyse et correction des causes), mais ça ne sera jamais du 100% de réussite … enfin, je crois …
mcbenny
Ah… t’es pas 100% sûr donc…
ypapanoel
France 65M habitants, Inde 1400M : même PIB pour 20 fois plus nombreux : j’appelle pas ça un pays riche moi…
Adouh
En même temps, BlueOrigin et SpaceX font mieux qu Arianespace…<br /> L Europe doit en effet faire beaucoup d effort. Car pour réponse à jeyse. On ne compare pas la France à l Inde puisque la France n à aucun programme spatial à elle seule… c est un programme Européen
Palou
@ypapanoel @elminster44<br /> Pour info, le sujet de cet article n’est pas le PIB …
kyosho62
@Jojo_Toto Cf le message au dessus<br /> Ensuite:<br /> 5. Restez courtois<br /> Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Arnaque par SMS : et maintenant, l'indemnité carburant !
PS5 : pourquoi Sony met les bouchées doubles si proche de la sortie du PS VR2
OpenAI (ChatGPT) embauche 400 programmeurs pour enseigner à l'IA
Vieillissant, le code-barres va enfin disparaître. Qui pour le remplacer ?
Électriques ou non, voici les voitures les plus vendues au monde en 2022
Samsung : le Galaxy S23 le moins cher pourrait être moins rapide
Réforme des retraites : le courriel qui met le ministre des agents de la Fonction publique dans l'embarras
En novembre, la sonde Lucy pourra survoler un astéroïde... Bonus !
Prix en baisse pour Ring Fit Adventure sur Switch, le jeu pour faire du sport dans son salon
iPhone 15 : pourquoi les versions Pro auront droit à un meilleur Wi-Fi ?
Haut de page