Des tempêtes de poussière observées pour la première fois sur Titan

Matthieu Legouge Contributeur
27 septembre 2018 à 09h04
0
Titan

Cette découverte fait de Titan la troisième planète, après la Terre et Mars, où l'on a pu observer des tempêtes de poussière.

Cela fait plus d'un an que la sonde Cassini a disparu près de Saturne, mais les données qu'elle a recueillies durant sa mission, de 2004 à 2017, sont toujours soumises à des analyses par les astrophysiciens.

Des données de la regrettée Cassini

Ainsi, l'Institut de physique du globe de Paris et la NASA ont révélé que Cassini a capturé des données qui ressemblent en tout point à celles observées lors d'une tempête de poussière. La lune de Saturne est en effet un satellite « très actif », selon Sébastien Rodriguez, astrophysicien à l'Université Paris Diderot.

Ces tempêtes de poussières, qui auraient eu lieu entre 2009 et 2010, sont un point commun supplémentaire entre Titan et la Terre. Titan connait également plusieurs saisons et possède une atmosphère. À l'instar de la Terre, elle est aussi recouverte de multiples étendues de liquide en sa surface, seulement il ne s'agit pas d'eau mais principalement de méthane.

Un « phénomène de grande ampleur »

L'étude publiée dans la revue Nature Geoscience fait mention d'un phénomène de grande ampleur, des tempêtes gigantesques au niveau de l'équateur de Titan. Ce que les chercheurs voyaient au départ comme de simples nuages de méthane s'est vite transformé en une véritable énigme après qu'ils ont mené une enquête approfondie du phénomène. « D'après ce que nous savons de la formation de nuages sur Titan, nous pouvons dire que de tels nuages de méthane, dans cette région et à cette période de l'année, ne sont pas physiquement possibles », souligne Sébastien Rodriguez.

L'investigation qui a suivi a permis de montrer que ces phénomènes ont eu lieu à moins de 10 km d'altitude et semblait contenir de fines particules en suspension. L'explication était donc toute trouvée : de forts vents soulèvent la poussière qui constitue les dunes de Titan et les propulse sur de grandes distances.

La sonde Huygens avait déjà soulevé de la poussière en atterrissant à la surface de Titan mettant en lumière la présence de particules en suspension dans l'atmosphère de la lune, mais cette fois-ci, le phénomène atteint une toute autre dimension : « Ce que nous avons vu ici avec Cassini est à une bien plus grande échelle. Près de la surface, la vitesse des vents doit être très forte pour soulever une quantité de poussière telle que nous la voyons dans ces tempêtes - environ cinq fois plus forte que la vitesse moyenne des vents estimée par les mesures de Huygens près de la surface et prédite par les modèles climatiques. »



Retrouvez tous nos actus, dossiers et diaporamas sur l'astronomie et la conquête spatiale !

Modifié le 03/10/2018 à 11h16
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture neuves : l’entourloupe de la fausse baisse des émissions de CO2
Depuis la démocratisation des smartphones les gens ont plus d'accident dus à leur téléphone #SansDec
Au cas où vous auriez 11 000€ en trop, le Mac Pro et son écran XDR seront disponibles le 10 décembre
La Banque de France va tester une monnaie numérique nationale en 2020
Certains MacBook Pro récents s'éteignent
Sony : la PS5 sera remplacée plus rapidement que la PS4, une version Pro prévue pour 2023
Cyberharcèlement, usurpation d'identité : une Française vivant aux USA condamnée à de la prison
L'iPhone 11 vous localise régulièrement, Apple s'en explique
L'arrivée du « premier contraceptif masculin » en 2020 ?
BMW profite de la sortie de son SUV pour montrer à Tesla ce qu'est un véhicule blindé

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top