Relativité générale : Einstein visait juste, même au-delà de la voie lactée

le jeudi 28 juin 2018
Des chercheurs ont tenté de mettre à l'épreuve la théorie de la relativité édictée par Einstein. Mais le célèbre raisonnement physique du scientifique résiste au temps et aux galaxies.

einstein
La théorie de la relativité globale a permis au monde de mieux comprendre la composition de notre univers. C'est grâce à ce raisonnement qu'Albert Einstein a pu démontrer la théorie du Big Bang. Mais ce raisonnement peut s'appliquer à une autre galaxie ?

C'est ce que des scientifiques britanniques ont tenté de démontrer en corroborant les données produites par le télescope Hubble en dehors de la Voie lactée, avec l'instrument Muse qui équipe le Very Large Telescope de l'ESO au Chili.

Grâce à Hubble, les chercheurs ont étudié l'effet de lentille gravitationnelle fort, produit par la galaxie elliptique ESO 325-G004. Ce phénomène de déviation des trajectoires des rayons lumineux par des masses ou plus précisément un champ de gravitation est utile à la communauté scientifique pour expliquer certains grands mystères de l'espace comme la nature de la matière noire.

Grâce à cet effet de lentille gravitationnelle, les chercheurs ont pu déterminer la masse de cette galaxie éloignée. La vitesse des étoiles environnantes a permis d'affiner les mesures et les calculs.

voie lactée


Einstein avait vu juste il y a plus de 100 ans


Et avec une marge d'erreur de 9%, la théorie de la relativité édictée par Einstein reste parfaitement valable, même au-delà de notre voie lactée. « Il s'agit là du test le plus précis de la relativité générale effectué à l'extérieur de la Voie lactée. Et ceci au moyen d'une seule et même galaxie ! », explique Thomas Collett de l'université de Portsmouth au Royaume-Uni qui a dirigé l'équipe de recherche.

Outre le fait que le célèbre scientifique allemand avait vu juste dès 1915 et la publication de ses travaux, cette expérience permet aux scientifiques de continuer leurs investigations sur l'essence de l'Univers en conservant comme base de travail la théorie de la relativité. L'équipe dirigée par M. Collett prévoit déjà d'autres tests permettant de vérifier précisément la pertinence des recherches d'Einstein.

Modifié le 28/06/2018 à 14h56
scroll top