Le dernier cadeau d’Hawking : la preuve des univers parallèles ?

19 mars 2018 à 08h46
0
Le 14 mars 2018 s'éteignait Stephen Hawking, astrophysicien et génie mondialement connu et apprécié. La communauté scientifique toute entière a rendu hommage au chercheur qui a révolutionné la physique durant toute la deuxième moitié du 20ème siècle. Mais il semblerait que Stephen Hawking préparait une nouvelle révolution : un article qui devrait être publié dans les mois à venir.

L'article, coécrit avec Thomas Hertog, professeur de physique belge dont Hawking a été le directeur de thèse, est intitulé « Une sortie douce de l'Inflation éternelle » (« A Smooth Exit from Eternal Inflation »). Les dernières révisions validées par Stephen Hawking ont été soumises le 4 mars 2018, 10 jours à peine avant sa mort.

Une technique pour prouver l'existence des univers parallèles

La communauté scientifique va avoir les yeux rivés sur ce nouvel article dont on trouve la trace sur le site arXiv... et pour une bonne raison. Il devrait une nouvelle fois révolutionner la physique et on sait qu'Hawking, bien qu'ayant le sens de l'humour, n'aurait pas publié un article de ce type sans être quasiment certain de ses résultats. Or, dans cet article, Hawking et Hertog proposeraient tout simplement une technique pour prouver l'existence d'univers parallèles.

Pour faire simple, d'une part car le sujet est extrêmement compliqué et d'autre part car l'article n'a pas été publié, Hertog et Hawking estiment que l'existence des univers parallèles est mesurable. La preuve se trouverait dans la radiation rémanente du big bang. Selon eux, bien que le papier soit purement théorique, une sonde spatiale équipée des capteurs adéquats pourrait être en mesure de capter cette radiation et donc de prouver l'existence des univers parallèles.

Hawking


Un article digne du prix Nobel

L'article est déjà considéré comme pouvant être une révolution dans le champ de recherche puisque, si on en croit Thomas Hertog, il veut « transformer l'idée d'un multivers en un cadre scientifique qu'il est possible de tester ». Une fois vérifié et publié, l'article pourrait donc ouvrir la voie à un champ de recherche encore inconnu.

Pour certains spécialistes, l'article serait si important et si révolutionnaire qu'il pourrait qualifier Thomas Hertog pour le Prix Nobel. Malheureusement, ce ne sera pas le cas pour Stephen Hawking : le règlement du Prix Nobel stipule qu'il est impossible de le donner à titre posthume. À moins qu'une exception ne soit faite, peut-être à titre symbolique, pour l'un des plus grands esprits du 20ème siècle ?

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
Stallman quitte la Free Software Fundation après la divulgation d'emails évoquant l'affaire Epstein
La dernière mise à jour de Windows 10 causerait des pannes de carte réseau
Ça y est, le Fold est disponible en France... pour 1,6 SMIC (net).
Un démantèlement des GAFA ?
En Californie, Donald Trump tente d’annuler la loi sur les limites d'émissions de CO2
Des défauts de fabrication découverts sur six réacteurs nucléaires en activité en France
Le trou noir au centre de notre galaxie semble avoir de plus en plus faim
Le TGI de Paris invalide la clause de non-revente de jeux dématérialisés de Steam
Avec sa Model S, Tesla aurait battu le record de la Porsche Taycan sur le circuit de Nürburgring

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top