Au MIT, on apprend aux drones à contourner les obstacles

16 février 2018 à 18h34
0
Au célèbre Massachussets Institue of Technology (MIT), une équipe de spécialistes de la robotique conçoit un logiciel d'aide au pilotage de drones. Son point fort : quand il s'agit d'éviter les obstacles, il est incollable !

Le logiciel développé par Russ Tedrake permet de réduire le taux d'accidents à tout juste 2 %.

Fotolia Drone


Pour un drone, la navigation dans l'espace est synonyme de calculs complexes

Vivant sur terre, nous n'y pensons pas forcément, mais pour les drones qui circulent dans le ciel, les obstacles sont nombreux. Hauteurs d'immeubles et de pavillons inégales, cheminées, câbles, arbres... Éviter les obstacles est donc une condition sine qua non pour un vol réussi. Entre en jeu également le paramètre du vent : étant incliné de sa trajectoire, à moins de la corriger immédiatement, le drone va inéluctablement heurter un obstacle ou tout simplement se précipiter vers le sol.

Dans son laboratoire, Russ Tedrake, professeur d'ingénierie électrique, d'aéronautique, d'astronautique et d'ingénierie mécanique au MIT et directeur d'un Centre de la robotique, a modélisé un grand nombre de situations qu'un drone est susceptible de rencontrer. Quels que soient les obstacles, le drone les répère grâce à la modélisation en temps réel de la « profondeur » de l'environnement. Chaque altération de la trajectoire est enregistrée et sert à prendre des décisions sur la trajectoire à suivre.

Un drone qui apprend et qui se rapproche de l'humain

Le travail de Russ Tedrake est unique, dans le sens où son logiciel n'apprend pas des vols antérieurs (sans doute dans un environnement différent). En revanche, il utilise activement les informations apprises dans le courant du vol en question. Ce logiciel rend les drones aptes à gérer l'imprévisible.

C'est cette intégration de l'imprévisibilité qui permet au drone de prendre en compte son environnement de façon continue, tout comme font les humains. Résultat : le taux d'accidents est réduit à 2 %, contre 28 % sans cette technologie.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Marvel Cinematic Universe : le guide complet pour regarder (ou non) les films et séries du MCU dans le bon ordre
E3 2021 : des stands virtuels et d'autres animations dématérialisées au programme
Un revenu universel en crypto-monnaie : douce utopie ou vraie bonne idée ?
PS5 : Sony travaille en ce moment sur plus de 25 exclusivités
Test Sony Bravia XR-55X90J : une alternative intéressante aux téléviseurs OLED ?
FLoC : Brave, DuckDuckGo, GitHub, WordPress… Pourquoi une telle levée de boucliers contre Google ?
PS5 : Sony dévoile deux nouveaux coloris pour la manette DualSense
Cent ans après : la carte de crédit, produit d'une utopie
Test ASRock B560M Steel Legend : parce que le Z590 n'est pas forcément indispensable
Test de Mass Effect Édition Légendaire : une trilogie qui fait toujours son petit effet
Haut de page