DeepCoder : Microsoft développe une IA capable de coder

le 24 février 2017
 0
Si Google s'intéresse à l'Intelligence Artificielle sur le plan très théorique des jeux, comme le géant l'a montré avec les succès d'AlphaGo dans le jeu de Go, Microsoft semble avoir une approche plus pragmatique. La firme de Redmond a publié les résultats d'une recherche concernant la capacité d'une Intelligence Artificielle à coder ses propres programmes. Si Microsoft y parvient, les applications pourraient être infinies.

Le groupe de Redmond doit toutefois faire face à un problème de taille : pour l'instant, son Intelligence Artificielle ne fait que voler du code déjà écrit.


Une IA qui utilise du code comme un puzzle



DeepCoder est le dernier projet de Microsoft pour l'Intelligence Artificielle, comme nous l'explique New Scientistle 22 février 2017. Ce projet vise un but qui changerait radicalement notre façon de coder des logiciels puisque l'idée est tout simplement de le déléguer à une machine. Une machine qui code une autre machine, en somme.

0258000008210664-photo-intelligence-artificielle-artificial-ai-ia-ban.jpg

Le concept est simple : DeepCoder analyse un problème, par exemple « comment faire pour afficher A sur l'écran » et cherche un morceau de code correspondant à ce problème dans sa base de données. Il peut alors le copier et résoudre le problème. Plus DeepCoder aura appris de code, plus il pourra utiliser ces codes pour créer de nouveaux codes et de nouveaux programmes.

Ouvrir le code pour celui qui ne sait pas coder



DeepCoder n'utilise, pour l'instant, que du code déjà écrit par d'autres. De fait, le programme développé par Microsoft en partenariat avec l'université de Cambridge, ne peut pas encore être commercialisé. Mais l'idée est bien celle-là : permettre à n'importe qui de coder.

En effet, au lieu de devoir connaître toutes les fonctions et la manière de les utiliser, DeepCoder pourrait créer un programme simplement lorsqu'un utilisateur le lui décrit. Il pourrait alors créer des programmes encore inconcevables aujourd'hui en résolvant des problèmes fonctionnels d'une manière complètement étrangère à la pensée humaine.

Mais que les programmeurs se rassurent : DeepCode n'en est qu'à ses débuts. Le programme ne peut résoudre des problèmes nécessitant que 5 lignes de code... pour l'instant.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Selon cette enquête, les femmes progresseraient plus vite que les hommes à Dota 2
Découvrez IA4EU, la plateforme européenne collaborative sur l'intelligence artificielle
See You Yesterday : Netflix dévoile la bande-annonce du film de Spike Lee
Linux on DeX est désormais compatible avec le Galaxy S9, S10 et Tab S5e
Pour iCloud, entre autres, Apple verse plus de 30 millions chaque mois à AWS
Hideo Kojima, créateur de Metal Gear, tease un gros projet lié au cloud gaming
Après Thanos, Fortnite et Marvel vont de nouveau s'associer autour des Avengers
🔥 Bon plan : casque Bluetooth TaoTronics à réduction de bruit active à 48,99€ au lieu de 69,99€
Jeu vidéo : de plus en plus d'offres à pourvoir chaque année en France
Huawei : la CIA s'en mêle et signale un financement par l'agence de sécurité chinoise
Kodi
⚡ Bon plan : HooToo Hub USB C avec Charge Type C à 24,99€ au lieu de 39,99€
Les finances de Spotify sont dans le vert pour la première fois depuis sa création
Byte, le successeur spirituel de Vine, commence à recruter pour sa bêta
NVIDIA : les GTX 1660 Ti et 1650 intégrées à plus à 80 modèles de laptops dès aujourd’hui
scroll top