Des ordinateurs alimentés par les ondes dans l'air ambiant

28 avril 2016 à 18h49
0
Des chercheurs ont présenté le WISP, une avancée majeure dans le domaine des ordinateurs fonctionnant sans batterie ni alimentation filaire.

Les derniers progrès en matière de microcontrôleurs basse consommation combinés au développement de réseaux de communication dédiés permettent déjà à des appareils de fonctionner plusieurs années à partir d'une simple pile. Ces objets connectés demandent néanmoins une maintenance.

Mais un nouveau genre d'ordinateur à l'autonomie infinie pourrait voir le jour. Des chercheurs de l'université de Washington et de l'université de technologie de Delft (Pays-Bas) viennent effectivement de présenter le WISP, pour Wireless Identification and Sensing Platform, le premier ordinateur reprogrammable sans batterie.

0230000008427994-photo-wisp-4-1dl-intel-research.jpg

Comme d'autres ordinateurs sans batterie avant lui, le WISP puise son énergie dans l'air ambiant, en transformant les ondes électromagnétiques en électricité. Il fonctionne à ce titre comme un badge RFID, c'est-à-dire comme votre carte d'abonnement aux transports en commun ou comme votre carte d'accès à votre entreprise (voir aussi : Des salariés pistés avec leur porte-badge RFID).

En plus de porter à la connaissance du plus grand monde l'existence de ce type d'ordinateur, le nouveau venu présente l'intérêt d'être le premier à être reprogrammable, tout en étant dix fois plus performant.

La puissance du WISP est très limitée, comparée à un ordinateur conventionnel ou même à un téléphone. Elle est néanmoins semblable à celle d'objets connectés tels qu'un bracelet de suivi d'activité.

Depuis quelques années toutes sortes d'objets deviennent connectés, c'est l'essor de ce qu'on appelle l'internet des objets, de l'IoT. Mais cette découverte décuple les possibilités, la problématique de l'apport en énergie étant le seul frein à la connexion d'un grand nombre d'objets. On peut notamment imaginer des implants sur l'homme, des briques détectrices dans le bâtiment ou encore des arbres communicants.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La planète est confinée ! Le ralentissement est visible depuis l'espace.
L'union sacrée des télécoms européens, qui vont partager leurs données pour lutter contre le coronavirus
Coronavirus : le traçage numérique
Confinement : la nouvelle attestation de déplacement dérogatoire est disponible en téléchargement
Elon Musk fait un don de 50 000 masques et 1200 respirateurs... pour se racheter ?
Comment choisir la bonne diagonale pour son téléviseur ?
L'empreinte carbone issue de la consommation des Français a chuté de deux-tiers avec le confinement
Xiaomi lancera la très attendue Mi TV 4S 65
Coup dur chez HPE : des SSD destinés aux entreprises pourraient se briquer après 40 000 heures
Le stockage d’énergie sous forme d’hydrogène fait un bond en avant
scroll top