Une "star" de YouTube bannie de Fortnite après avoir triché

05 novembre 2019 à 19h09
68
Fortnite Chapitre 2

Jarvis, YouTubeur spécialiste de Fortnite, qui compte plus de 2 millions d'abonnés, a été lourdement sanctionné par Epic Games. L'éditeur l'a en effet banni définitivement du jeu, en raison du recours à un logiciel lui conférant un avantage déloyal.

Le moins que l'on puisse dire, c'est que l'enquête n'a pas été très compliquée. Sur sa chaîne secondaire, le YouTubeur Jarvis a publié des vidéos de Fortnite dans lesquelles il utilisait un « aimbot », un logiciel permettant de viser automatiquement les ennemis.

Battle déloyale

Évidemment, le recours à un tel outil est interdit et considéré comme un moyen de tricher. Et Epic Games, l'éditeur de Fortnite, ne plaisante pas du tout avec ce type de comportement. L'entreprise a en effet pris une décision radicale, en bannissant le joueur de façon permanente.

Cette sanction a suscité l'indignation de certains membres de la communauté, étonnés par sa sévérité, d'autant que Jarvis n'a pas employé son avantage en compétition. Ils ont également rappelé que certains joueurs n'avaient été bannis que temporairement, après avoir pourtant triché durant un tournoi professionnel.


Mais ni ces commentaires, ni le hashtag #FreeJarvis, ni la vidéo d'excuse du YouTubeur n'ont fait infléchir la position d'Epic Games. L'éditeur a expliqué que les deux cas étaient différents et réaffirmé sa « tolérance zéro » envers les logiciels de triche. Et ce, pour éviter de perdre des joueurs qui se sentiraient impuissants face à des combattants dopés aux aimbots.

Source : Engadget
Modifié le 06/11/2019 à 08h24
68
35
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Microsoft sous le feu des critiques en raison de son
Presque Black Friday chez Rakuten : notre sélection des meilleurs prix du web
Renault transforme son usine de Flins pour faire face à l’évolution de la mobilité
Le Parlement européen progresse en faveur d'un droit à la réparation des produits électroniques
Photo : le OnePlus Nord placé juste sous le Pixel 4a d'après les tests de DxOMark
Le Royaume-Uni se dote d'une instance officielle de régulation des géants de la tech
Pour le coordinateur européen de la lutte contre le terrorisme, les jeux vidéo ne sont pas assez régulés
L'ESA sort un jeu vidéo
La plateforme crypto Coinbase rencontre (à nouveau) des problèmes majeurs de connexion
Bitdefender lance son Black Friday avec 60% de remise sur Bitdefender Total Security
Haut de page