Une "star" de YouTube bannie de Fortnite après avoir triché

05 novembre 2019 à 19h09
0
Fortnite Chapitre 2

Jarvis, YouTubeur spécialiste de Fortnite, qui compte plus de 2 millions d'abonnés, a été lourdement sanctionné par Epic Games. L'éditeur l'a en effet banni définitivement du jeu, en raison du recours à un logiciel lui conférant un avantage déloyal.

Le moins que l'on puisse dire, c'est que l'enquête n'a pas été très compliquée. Sur sa chaîne secondaire, le YouTubeur Jarvis a publié des vidéos de Fortnite dans lesquelles il utilisait un « aimbot », un logiciel permettant de viser automatiquement les ennemis.

Battle déloyale

Évidemment, le recours à un tel outil est interdit et considéré comme un moyen de tricher. Et Epic Games, l'éditeur de Fortnite, ne plaisante pas du tout avec ce type de comportement. L'entreprise a en effet pris une décision radicale, en bannissant le joueur de façon permanente.

Cette sanction a suscité l'indignation de certains membres de la communauté, étonnés par sa sévérité, d'autant que Jarvis n'a pas employé son avantage en compétition. Ils ont également rappelé que certains joueurs n'avaient été bannis que temporairement, après avoir pourtant triché durant un tournoi professionnel.


Mais ni ces commentaires, ni le hashtag #FreeJarvis, ni la vidéo d'excuse du YouTubeur n'ont fait infléchir la position d'Epic Games. L'éditeur a expliqué que les deux cas étaient différents et réaffirmé sa « tolérance zéro » envers les logiciels de triche. Et ce, pour éviter de perdre des joueurs qui se sentiraient impuissants face à des combattants dopés aux aimbots.

Source : Engadget
Modifié le 06/11/2019 à 08h24
68
35
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Coronavirus : Bill Gates va faire construire des usines pour fabriquer les 7 vaccins les plus prometteurs
Comment fonctionne la nouvelle attestation de déplacement sur smartphone ?
PS5 : Sony dévoile la manette DualSense
Coronavirus : comment l'Iran et l'Espagne gèrent la crise d'un point de vue technologique
Disney+ : pas de 4K ni d'Ultra-HD au lancement pour le concurrent de Netflix
En pleine pandémie de COVID-19, Trump menace de ne plus financer l'OMS
Quatre ans après leur sortie, les Samsung Galaxy S7 ne seront plus mis à jour
Blue Origin pousse ses employés à développer une fusée touristique malgré le coronavirus
COVID-19 : Lamborghini aussi se met à produire du matériel médical
Yamaha présente trois amplificateurs rétro et des enceintes pour les audiophiles
scroll top