Fortnite a généré 9 milliards de revenus au cours de ses deux premières années

04 mai 2021 à 17h02
5
Fortnite © Epic Games
© Epic Games

Un document financier contenant les revenus d’Epic Games démontre que Fortnite a rapporté 9 milliards de dollars à l’éditeur de jeux vidéo en 2018 et 2019. 

Ce document a été dévoilé dans le cadre du procès opposant Epic à Apple, qui vient de s’ouvrir aux États-Unis.

Fortnite, la poule aux œufs d’or d’Epic

Après un immense gain de popularité en 2018, le battle royale a ainsi généré 5 milliards de dollars durant sa première année, puis 4 milliards l’année suivante. Sur cette période (2018 et 2019), Epic Games a enregistré des profits net de 5,5 milliards de dollars.

Le P.-D.G. d’Epic, Tim Sweeney, a par ailleurs révélé durant le premier jour du procès que son entreprise avait obtenu 5,1 milliards de dollars de profits en 2020, soit quasiment l’équivalent des deux années précédentes. Un chiffre qui peut notamment s’expliquer par la pandémie de COVID-19 et l’ascension du gaming durant cette période. 

Si cela n’était pas un secret, ce document démontre une nouvelle fois à quel point Fortnite est important pour Epic Games. Pour le comprendre, il suffit de regarder les revenus générés par le reste des unités de la firme : ses autres jeux ont rapporté 108 millions de dollars en 2018 et 2019, tandis que le moteur Unreal Engine lui a permis d’engranger 221 millions de dollars sur ces deux années. Enfin, l’Epic Games Store a généré 235 millions de dollars à la suite du lancement de l'entreprise fin 2018. 

David contre Goliath ? 

Le procès entre Epic et la marque à la Pomme est loin d'être anodin et pourrait mener à un changement profond au sein de l’App Store. Il fait suite à une plainte déposée par l’éditeur de jeux vidéo à l’encontre d’Apple, après que cette dernière a supprimé Fortnite de son magasin d’applications. Epic avait en effet mis en place un dispositif bien huilé pour passer outre le système d’Apple pour les achats in-app, la firme de Cupertino touchant 30 % de commission sur chacun d’entre eux. 

Cette pratique est vivement critiquée par de nombreuses entreprises, ce qui a notamment mené Apple à revoir sa copie et à baisser cette taxe de 15 % pour les développeurs ayant des revenus en dessous d’1 million de dollars par an. Malgré cela, Epic n’en démord pas et estime que le géant de la tech abuse de sa position dominante. De son côté, Apple critique la posture d’Epic et l’accuse de jouer la carte du « David contre Goliath » malgré des revenus démontrant la bonne santé de l’entreprise. 

Pour l’heure, Fortnite n’est toujours pas disponible dans l’App Store. 

Source : The Verge

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
5
6
jcc137
30 % de commission… Comment de pas penser aux maisons closes et aux mères maquerelles qui encaissent pendant que les filles font tout le labeur ?
Peter_Vilmen
Ouais enfin avec autants de milliards brassées, ta fille qui fait le labeur elle peut se racheter la maison close, le parlement, la police, l’armée, et changer les règles. Ici le problème est que la maison close vaut bien plus que 10 maigres milliards, d’oú pourquoi la fille paie les 30% : c’est dans son intérêt, elle sait qu’en payant ces 30% elle fait un très bon investissement.
HAL1
De son côté, Apple critique la posture d’Epic et l’accuse de jouer la carte du « David contre Goliath » malgré des revenus démontrant la bonne santé de l’entreprise.<br /> Ah, donc parce que David est en bonne santé ça signifie que la situation est équilibrée ? Curieux raisonnement…
_Troll
Apple c’est aussi les Macs, dont tu es maquer.l
trollkien
Ouais 30% la flat tax quoi…
jcc137
Moais, il y en aura toujours qui adoreront se faire plumer… Que pèse Epic face à Apple l’ogre qui en demande, en redemande, qui est passé hors limite, et est devenu le 2e préleveur de revenus après le Fisc ? Mais bon quand on est fan de la pomme…
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Après Pokemon GO, Niantic a confié à Fold le développement d'un jeu permettant de capturer des Bitcoins dans le metaverse
Valve Proton, pour jouer sur Linux, prend maintenant en charge le DLSS de NVIDIA !
Netflix Jeux : deux nouveaux titres entrent dans le catalogue
Black Friday : Amazon brade ce pack Nintendo Switch, attention aux ruptures de stock !
Cdiscount frappe fort avec ce pack Nintendo Switch Néon à un prix fou pour le Black Friday !
Le Battle.net de Blizzard victime d'une attaque DDoS
Une série Mass Effect chez Amazon ?
Black Friday : la Game & Watch Super Mario Bros System n'a jamais été aussi peu chère 🔥
Après 4 ans de développement, le jeu The Sandbox lance son metaverse Alpha
Metaverse : pourquoi diable Nike s'invite-t-il dans Roblox ?
Haut de page