Fortnite a généré 9 milliards de revenus au cours de ses deux premières années

04 mai 2021 à 10h20
5
© Epic Games

Un document financier contenant les revenus d’Epic Games démontre que Fortnite a rapporté 9 milliards de dollars à l’éditeur de jeux vidéo en 2018 et 2019. 

Ce document a été dévoilé dans le cadre du procès opposant Epic à Apple, qui vient de s’ouvrir aux États-Unis.

Fortnite, la poule aux œufs d’or d’Epic

Après un immense gain de popularité en 2018, le battle royale a ainsi généré 5 milliards de dollars durant sa première année, puis 4 milliards l’année suivante. Sur cette période (2018 et 2019), Epic Games a enregistré des profits net de 5,5 milliards de dollars.

Le P.-D.G. d’Epic, Tim Sweeney, a par ailleurs révélé durant le premier jour du procès que son entreprise avait obtenu 5,1 milliards de dollars de profits en 2020, soit quasiment l’équivalent des deux années précédentes. Un chiffre qui peut notamment s’expliquer par la pandémie de COVID-19 et l’ascension du gaming durant cette période. 

Si cela n’était pas un secret, ce document démontre une nouvelle fois à quel point Fortnite est important pour Epic Games. Pour le comprendre, il suffit de regarder les revenus générés par le reste des unités de la firme : ses autres jeux ont rapporté 108 millions de dollars en 2018 et 2019, tandis que le moteur Unreal Engine lui a permis d’engranger 221 millions de dollars sur ces deux années. Enfin, l’Epic Games Store a généré 235 millions de dollars à la suite du lancement de l'entreprise fin 2018. 

David contre Goliath ? 

Le procès entre Epic et la marque à la Pomme est loin d'être anodin et pourrait mener à un changement profond au sein de l’App Store. Il fait suite à une plainte déposée par l’éditeur de jeux vidéo à l’encontre d’Apple, après que cette dernière a supprimé Fortnite de son magasin d’applications. Epic avait en effet mis en place un dispositif bien huilé pour passer outre le système d’Apple pour les achats in-app, la firme de Cupertino touchant 30 % de commission sur chacun d’entre eux. 

Cette pratique est vivement critiquée par de nombreuses entreprises, ce qui a notamment mené Apple à revoir sa copie et à baisser cette taxe de 15 % pour les développeurs ayant des revenus en dessous d’1 million de dollars par an. Malgré cela, Epic n’en démord pas et estime que le géant de la tech abuse de sa position dominante. De son côté, Apple critique la posture d’Epic et l’accuse de jouer la carte du « David contre Goliath » malgré des revenus démontrant la bonne santé de l’entreprise. 

Pour l’heure, Fortnite n’est toujours pas disponible dans l’App Store. 

Source : The Verge

Modifié le 04/05/2021 à 17h02
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
5
6
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

PlayStation : un changement de stratégie préjudiciable pour l'avenir de la PS5 ?
Test OnePlus Watch : une première montre connectée abordable et endurante
Les Apple AirPods Pro à prix choc chez Amazon ce weekend !
Netflix, Disney+, Apple TV+ et Prime video : quelles sont les nouveautés de la SVoD en mai 2021 ?
Nouveau shitcoin en vue ? Carole Baskin, la défenseuse des grands félins, lance sa crypto CAT
Le Mac mini avec puce M1 est en promotion avec un SSD de 256 Go ou 512 Go
Carte mémoire microSDXC SanDisk Extreme 512 Go à -50% !
Test du Xiaomi Mi 11 Ultra : le meilleur photophone du monde manque d’endurance
Telegram intègre directement un service de trading crypto (mais pour une seule cryptomonnaie)
Le premier transistor recyclable est là ! Vers une solution pour les déchets électroniques ?
Haut de page