Première victoire en justice d'Apple contre Epic Games

12 octobre 2020 à 13h40
13

Dans l'affaire opposant Epic Games à Apple, une cour de justice a tranché en la faveur de la firme de Cupertino en expliquant que le jeu Fortnite n'avait pas de passe-droit pour retrouver sa place au sein de l'App Store.

Au mois d'août Epic Games, éditant le célèbre jeu Fortnite, avait pointé les pratiques d'Apple et de Google au sein de leur app store respectif. Epic Games critiquait notamment la commission de 30% que les deux géants s'octroient sur chacune des transactions effectuées au travers des applications. L'éditeur invitait alors les joueurs à passer directement par son propre système d'achat Direct Epic.

Fortnite reste à la merci d'Apple sur iOS

En formulant ces mots, Epic Games violait toutefois son contrat avec Apple. Le jeu Fortnite s'est alors vu banni de l'App Store. Google en fit autant de son côté. Face à cette décision radicale, Epic Game a déposé une plainte auprès du tribunal du district du nord de Californie.

Selon le New York Times, le plaignant s'est toutefois heurté à la décision de la juge Yvonne Gonzalez Rogers. Selon cette dernière, le retrait du jeu Fortnite est bien légitime et Epic Games était en violation de contrat commercial avec Apple.

Les deux parties ont commencé à travailler ensemble en 2011 à la publication du jeu Infinity Blade sur iOS. Fortnite a été publié sur iOS en avril 2018. 116 millions d'utilisateurs l'ont téléchargé jusqu'à son retrait au 13 août avec quelque 2,86 milliards heures de jeu sur la plateforme mobile d'Apple. Toutefois, Apple n'a aucunement l'obligatoire de remettre le jeu à disposition.

Unreal Engine reste intouchable

Apple avait prévenu Epic Games que le moteur Unreal Engine pourrait lui aussi se voir banni d'iOS si l'éditeur de jeux ne revenait pas sur sa position. Cependant, au regard de l'impact causé par cette décision, la juge Yvonne Gonzalez Rogers a empêché Apple de bannir totalement le plaignant.

La cour explique qu'Epic Games a été suffisamment convaincant pour démontrer que ses outils de développement étaient devenus indispensables à plusieurs éditeurs de jeux présents sur iOS, parfois en concurrence avec Epic Games lui-même.

Pour que Fortnite puisse retrouver sa place au sein de l'App Store d'Apple, Epic Games devra donc se plier aux règles imposées par la Pomme.

Ces décisions viennent donc confirmer la séance préliminaire qui s'est tenue fin août. Les deux parties s'affronteront de nouveau devant le tribunal au mois de mai.

13
13
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Comment un antivirus détecte-t-il un virus ?
The Americans : l'espionnage en pleine guerre froide n'a jamais été aussi passionnant (et accessible)
Raspberry Pi : notre top 10 des projets les plus insolites
C'est officiel, le film Willow (de 1988) aura droit à une suite, sur Disney+
Road trip électrique : tout ce que vous devez savoir pour voyager sereinement
eToro (Avis 2020) : notre test de cette plateforme crypto alléchante mais risquée pour les débutants
Retour dans la matrice avec Matrix Reloaded, au delà des apparences
Après Lewis Hamilton, Nico Rosberg rejoint l'Extreme E
Xbox Series X : nos impressions après trois semaines de test
Forfait 4G : Sosh revient à la charge avec son forfait 80 Go à 14,99€
scroll top