Kickstarter : Owlcat Games atteint les 1,5 million pour la suite de Pathfinder: Kingmaker

09 mars 2020 à 12h36
0
Pathfinder: Wrath of the Righteous

Le studio de développement russe continue de rencontrer un franc succès dans le cadre de sa campagne de financement participatif Kickstarter, dédiée au jeu Pathfinder: Wrath of the Righteous, successeur du premier opus Pathfinder: Kingmaker.

À moins de 48 heures de l'échéance marquant la fermeture de la campagne de financement participatif dédiée à Pathfinder: Wrath of the Righteous, l'heure est déjà à la fête du côté des équipes de Owlcat Games, studio de développement russe à l'origine de Pathfinder: Kingmaker.


Des objectifs explosés

Ce premier opus avait, pour rappel, bénéficié d'une sortie sur Microsoft Windows, MacOS et Linux le 25 septembre 2018, après un passage lui aussi réussi sur la plateforme Kickstarter. À l'époque, 18 351 contributeurs s'étaient laissés séduire par le projet, fort d'une levée de fonds de 909 057 dollars effectuée en 36 jours.

Pathfinder : Kingmaker

Pour la suite du jeu de rôle isométrique, les équipes de l'entreprise ont remis le couvert. Mieux, la nouvelle campagne lancée le 4 février dernier explose les objectifs financiers préalablement fixés : 262 774 euros suffisaient pour se lancer dans cette aventure, ce sont finalement 1 539 891 euros qui ont été récoltés à l'heure d'écrire ces lignes.


Plus de 30 000 donateurs

C'est près de six fois plus que les attentes initiales, alors que 30 079 ont accepté de mettre la main à la poche pour soutenir le développement de Pathfinder: Wrath of the Righteous.

Que la campagne soit presque terminée, cela ne change désormais plus grand chose dans la balance finale : Owlcat Games peut d'ores et déjà savourer.

Source : Kickstarter
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Coronavirus : Bill Gates va faire construire des usines pour fabriquer les 7 vaccins les plus prometteurs
Une association pointe du doigt Amazon, qui livre toujours des produits hors hygiène et alimentaire
Comment fonctionne la nouvelle attestation de déplacement sur smartphone ?
Coronavirus : comment l'Iran et l'Espagne gèrent la crise d'un point de vue technologique
Blue Origin pousse ses employés à développer une fusée touristique malgré le coronavirus
Disney+ : pas de 4K ni d'Ultra-HD au lancement pour le concurrent de Netflix
Quatre ans après leur sortie, les Samsung Galaxy S7 ne seront plus mis à jour
Et de trois ! Un nouveau prototype de Starship détruit lors d'un test de réservoir
COVID-19 : Lamborghini aussi se met à produire du matériel médical
Audi : pas de version 100 % électrique pour la berline premium A8
scroll top