🔴 Soldes dernière démarque : jusqu'à - 80% ! 🔴 Soldes dernière démarque : jusqu'à - 80% sur le high-tech

L'équipe derrière Diablo IV dévoile des infos sur les donjons et le système d'expérience

20 novembre 2019 à 14h06
4
Diablo IV
© Blizzard

Niveau des personnages, expérience, loots, donjons... Blizzard détaille sa vision des choses pour le très attendu Diablo IV.

L'éditeur a officiellement dévoilé Diablo IV lors de la dernière Blizzcon. Et si Blizzard a déjà partagé bon nombre d'informations sur le titre, qui était jouable lors de son show annuel, l'équipe de développement continue de nous en dire plus sur ce qu'on peut attendre du prochain hack&slash.

Un système d'expérience hybride ?

Dans une note de blog, David Kim, Responsable de la conception système sur le projet, a partagé quelques éléments quant au système de niveau et d'expérience. Il explique que l'équipe n'est pas encore sûre du fonctionnement définitif. Une des possibilités entrevues consisterait à définir une limitation de niveau, ce qui impliquerait sans doute le besoin de faire plus de choix en ce qui concerne les aptitudes et les talents.

Les développeurs réfléchiraient aussi à un système infini, où il serait possible de faire progresser son personnage sans limite, au-delà des items et des armes récupérés en récompenses. Les gamers les plus déterminés auront ainsi la possibilité d'aller toujours plus loin dans le jeu.

Point intéressant s'il en est, David Kim fait savoir que les deux systèmes pourraient cohabiter. Les joueurs plus tranquilles qui souhaiteraient avoir le sentiment d'avoir fini le jeu seraient ainsi comblés, tout comme ceux cherchant à s'enfoncer toujours plus loin dans les niveaux du titre. Reste à savoir comment ils comptent mettre cela en place sans séparer la communauté en deux.

Des clés de donjon comme dans WoW

On apprend aussi que l'un des principaux enjeux est de trouver un « équilibre de puissance » entre les objets lootés, le niveau du personnage, les capacités et talents choisis ainsi que le skill pur du joueur. Il ne faut pas qu'il s'agisse que d'une course aux loots lors de laquelle les plus chanceux sont bien plus récompensés que les autres, même si cette dimension, propre à Diablo depuis ses débuts, sera bien entendu conservée dans une certaine mesure.

Enfin, les donjons : on va retrouver un système qui existe dans World of Warcraft depuis l'extension « Legion ». Il va exister des clés, et plus le niveau de ces clés est élevé, plus les affixes des monstres (capacités passives ou actives) seront nombreux et puissants. La différence avec le système de failles de Diablo III est que le joueur aura des informations sur ce qui l'attend au préalable. Il y aura donc une dimension stratégique importante (choix de l'équipement, des talents) avant de passer à l'action.

Diablo IV n'a pas de date de sortie pour l'instant. Les développeurs ont indiqué qu'il restait encore beaucoup de travail à faire, il se peut qu'il ne soit pas disponible pour 2020. Le titre a été annoncé sur PC et la génération actuelle de consoles : PS4 et Xbox One.

Source : Engadget
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
4
5
notolik
« La différence avec le système de failles de Diablo III est que le joueur aura des informations sur ce qui l’attend au préalable. »<br /> J’espère qu’ils vont mettre un système de set d’équipement (comme pour D3) sinon bonjour le temps de préparation…
Dahita
Oh oh, WoW est mentionne, adieux le Diablo 4 tire de Diablo 2 revisite.<br /> Ils n’ont toujours pas compris que Diablo n’est pas un MMO.
gwlegion
si il est comme diablo 3, c’est a dire non jouable en local, ce ne sera pas un jeu pour moi.<br /> le solo avec connection permanante obligatoire, tres peu pour moi
gazzzzz
c’est quoi qui te dérange dans la connection permanante en solo ?
gazzzzz
Les informations arrivent bien vite pour un jeu qui n’est absoluement pas prêt de sortir …
Cassin
gazzzzz:<br /> c’est quoi qui te dérange dans la connection permanante en solo ?<br /> Disons que c’est typiquement le genre de truc qui ne dérange absolument pas quand tu es chez toi avec ta box branchée en permanence, mais qui devient un ENORME problème quand tu retrouves sans ^^<br /> Lorsque j’ai emménagé ici, ces boulets de France Telecon ont mis TROIS MOIS à m’installer ma ligne (parce qu’ils étaient incapable de lire une adresse correctement et allaient systématiquement dans le hameau trou perdu du monde à 500m de chez moi ). Trois mois sans téléphone ni Internet. Joie.<br /> C’était à l’époque où Anno 2070 est sorti. Outre le fait qu’il a fallut que je déménage mon PC chez ma mère pour choper de la connexion et activer le jeu (parce que sans connexion, c’est pas possible), une fois le jeu enfin lancé chez moi, j’étais complètement bridé. Même pas la possibilité de personnaliser mon profil (parce que forcément quand tu joues offline c’est que tu dois être un gros pirate donc tu ne peux même pas choisir un portrait ou une couleur pour tes bâtiments…), mais vers la fin de la campagne (SOLO, la campagne solo) j’étais dans l’impossibilité d’utiliser certains objets ce qui m’a rendu certaines missions foutrement ardue. Lorsque j’ai refait cette campagne plus tard en étant connecté c’était quand même 'achement plus facile.<br /> Alors oui, au quotidien les jeux connectés pour le online, limite on ne s’en rend pas compte, mais ça peut vite devenir une vraie plaie
gwlegion
ben si tu achette un monopoly , c’est pour qu’on t’impose de jouer en ligne ?<br /> qu’on me demande une verification de la clé de licence, je peux comprendre… ca me saoule, mais je peux comprendre.<br /> qu’on impose une connection pour le jeu en ligne, c’est normal.<br /> mais il n’y a aucune justification pour imposer une connection permanante a internet pour un jeu solo.<br /> pire que ca … on te vends qu’une partie du jeu … je m’explique :<br /> Quand tu achette un jeu solo, si on supprime les serveurs de licence, tu peux toujours cracker le jeu… c’est meme legal.<br /> par contre, en te vendant un client pour un jeu solo, si jamais un jour ils ferment les serveurs, il sera extremement compliqué de retrouver le bien que tu as acheté.
Cassin
gwlegion:<br /> mais il n’y a aucune justification pour imposer une connection permanante a internet pour un jeu solo.<br /> La lutte contre le piratage. Enfin, du point de vue des éditeurs, parce qu’en pratique c’est débile. Ils partent du principe que si tu es frustré de ton expérience bridée tu vas passer à la caisse. Alors qu’en fait pas du tout, et qu’en plus, les gens qui piratent les jeux sont parfois moins emmerdés que ceux qui achètent et doivent subir les pannes de serveur. Enfin ça c’est quand ils ne tombent pas sur un crack vérolé évidemment.
gwlegion
c’est pas le debat …<br /> dans l’absolu, je comprends l’interet d’un editeur de faire une verification de licence au premier lancement du jeu afin de verifier si il est original …<br /> apres, la facon dont c’est fait et l’interet réel derrière la methode c’est un autre debat.
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

ChatGPT : Le nombre d'utilisateurs du chatbot atteint des sommets
La liseuse électronique Kindle version 2022 bénéficie d'une réduction de 20 € chez Amazon
Pourquoi Intel va réduire le salaire de ses employés ?
Vous avez une info sur les pratiques douteuses des GAFAM ? L'UE créée un numéro vert spécialement pour cela
Précommandez The Legend of Zelda: Tears of the Kingdom à son meilleur prix
Partage de compte Netflix : cachez ces nouvelles règles qu'on ne devait, apparemment, pas voir !
ChatGPT est aussi très bon pour créer désinformation et théorie du complot
Votre compte est suspendu sur Twitter ? Voilà comment se le faire restaurer
Les drones livreurs d'Amazon sont là (mais tout le monde s'en fout apparemment)
Nouveaux Samsung Galaxy S23 : que valent-ils face aux derniers iPhone d'Apple et Google Pixel ?
Haut de page