Le saviez-vous ? Ailin Graef, première joueuse devenue millionnaire grâce au jeu vidéo… et 10 dollars

29 septembre 2019 à 14h00
0
ailin-graef.jpg
Ailin Graef)

Ailin Graef est devenue, il y a treize ans, la première femme à devenir millionnaire grâce à un jeu vidéo. Son avatar lui avait permis de gagner une fortune. Le saviez-vous ?

Le saviez-vous ?, c'est votre nouveau rendez-vous du week-end. Clubic vous fait découvrir quelques pépites de la tech et du numérique, aussi insolites qu'insoupçonnées, parfois contemporaines, d'autres fois historiques. Embarquez avec nous, c'est parti !

C'est une histoire hors du commun, qui vaut peut-être très largement celles des plus célèbres YouTubers ou Twitchers de la planète. Pour ce troisième numéro, nous vous emmenons dans la décennie précédente, une époque où Fortnite et Pokémon Go n'existaient pas. En 2003 sortait le désormais célèbre jeu Second Life, un univers virtuel online très prisé des jeunes utilisateurs PC de l'époque. L'année suivante, une informaticienne allemande d'origine chinoise, Ailin Graef, y créait un compte, pour 9,95 dollars. Cette somme a fait d'elle une millionnaire.

Millionnaire en deux ans et demi

Comment a-t-elle pu gagner autant d'argent réel dans un monde virtuel ? Grâce à son avatar, Anshe Chung. Avec celui-ci, elle a créé une agence immobilière virtuelle qui lui a permis de créer un véritable empire en achetant des terrains puis en vendant des maisons et des appartements virtuels aux résidents du jeu, qui rêvaient, à la façon des Sims, de posséder leur propre parcelle de terrain virtuelle.


En seulement deux ans et demi, l'informaticienne est parvenue à gagner plus d'un million de dollars, réels, grâce à ses activités en 3D sur Second Life. À l'époque, elle était tellement célèbre qu'on a pu la retrouver en Une, le 1er mai 2006, du magazine BusinessWeek, devenu depuis l'hebdo Bloomberg Businessweek. Elle avait aussi été aperçue dans Fortune.

anshe-chung-ailin-graef.jpg
Anshe Chung, version numérique d'Ailin Graef, a fait la Une des magazines

Ailin Graef vivrait toujours de sa propre entreprise

Second Life était un véritable phénomène, jusqu'à attirer à l'intérieur même du jeu des multinationales comme Dell ou Reuters, ou bien des candidats à l'élection présidentielle française de 2007, qui avaient cru bon d'y bâtir leur propre bureau électoral.


Aujourd'hui, Ailin Graef semble toujours être à la tête de sa société, Anshe Chung Studios, et bien qu'il soit difficile de retrouver sa trace, nous avons tout de même déniché deux comptes LinkedIn : l'un à son nom, l'autre au nom de... son double virtuel, qui propose d'ailleurs d'« aider les entreprises virtuelles et réelles à utiliser et à comprendre les mondes virtuels ». On ne se refait pas.
Modifié le 30/09/2019 à 12h06
24
15
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
Une usine de production de cellule de batteries pour véhicules électriques bientôt en France ?
Découvrez la 2CV R-Fit 100% électrique, conçue en rétrofit
TikTok et maintenant WeChat : les USA veulent
Horizon Zero Dawn : le portage PC critiqué pour ses nombreux bugs
Xiaomi Mi 10 Ultra : une édition anniversaire qui veut
Des experts en sécurité inquiets à l'approche de la présentation du premier prototype Neuralink d'Elon Musk
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
Clean Network, le projet des États-Unis pour préparer leur avenir technologique sans les Chinois
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
scroll top