Le saviez-vous ? Ailin Graef, première joueuse devenue millionnaire grâce au jeu vidéo… et 10 dollars

Alexandre Boero Contributeur
29 septembre 2019 à 14h00
0
ailin-graef.jpg
Ailin Graef)

Ailin Graef est devenue, il y a treize ans, la première femme à devenir millionnaire grâce à un jeu vidéo. Son avatar lui avait permis de gagner une fortune. Le saviez-vous ?

Le saviez-vous ?, c'est votre nouveau rendez-vous du week-end. Clubic vous fait découvrir quelques pépites de la tech et du numérique, aussi insolites qu'insoupçonnées, parfois contemporaines, d'autres fois historiques. Embarquez avec nous, c'est parti !

C'est une histoire hors du commun, qui vaut peut-être très largement celles des plus célèbres YouTubers ou Twitchers de la planète. Pour ce troisième numéro, nous vous emmenons dans la décennie précédente, une époque où Fortnite et Pokémon Go n'existaient pas. En 2003 sortait le désormais célèbre jeu Second Life, un univers virtuel online très prisé des jeunes utilisateurs PC de l'époque. L'année suivante, une informaticienne allemande d'origine chinoise, Ailin Graef, y créait un compte, pour 9,95 dollars. Cette somme a fait d'elle une millionnaire.

Millionnaire en deux ans et demi

Comment a-t-elle pu gagner autant d'argent réel dans un monde virtuel ? Grâce à son avatar, Anshe Chung. Avec celui-ci, elle a créé une agence immobilière virtuelle qui lui a permis de créer un véritable empire en achetant des terrains puis en vendant des maisons et des appartements virtuels aux résidents du jeu, qui rêvaient, à la façon des Sims, de posséder leur propre parcelle de terrain virtuelle.


En seulement deux ans et demi, l'informaticienne est parvenue à gagner plus d'un million de dollars, réels, grâce à ses activités en 3D sur Second Life. À l'époque, elle était tellement célèbre qu'on a pu la retrouver en Une, le 1er mai 2006, du magazine BusinessWeek, devenu depuis l'hebdo Bloomberg Businessweek. Elle avait aussi été aperçue dans Fortune.

anshe-chung-ailin-graef.jpg
Anshe Chung, version numérique d'Ailin Graef, a fait la Une des magazines

Ailin Graef vivrait toujours de sa propre entreprise

Second Life était un véritable phénomène, jusqu'à attirer à l'intérieur même du jeu des multinationales comme Dell ou Reuters, ou bien des candidats à l'élection présidentielle française de 2007, qui avaient cru bon d'y bâtir leur propre bureau électoral.


Aujourd'hui, Ailin Graef semble toujours être à la tête de sa société, Anshe Chung Studios, et bien qu'il soit difficile de retrouver sa trace, nous avons tout de même déniché deux comptes LinkedIn : l'un à son nom, l'autre au nom de... son double virtuel, qui propose d'ailleurs d'« aider les entreprises virtuelles et réelles à utiliser et à comprendre les mondes virtuels ». On ne se refait pas.
Modifié le 30/09/2019 à 12h06
22 réponses
13 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Des députés proposent de taxer les véhicules en fonction de leur poids
Un chercheur lance une pétition pour rendre gratuits les articles liés au réchauffement climatique
La nouvelle Livebox d'Orange est enfin dévoilée !
Red Dead Redemption 2 : la version PC réclamera
Des équipes d'Amazon chargées de scruter les images des caméras de surveillance de la marque
Le gouvernement américain bannit huit nouvelles entreprises chinoises de la tech
Pour Michel Mayor, prix Nobel de physique 2019, l'humanité ne migrera pas sur d'autres planètes
Blizzard demande leur carte d'identité aux pro-manifestants de Hong Kong pour supprimer leur compte
LDLC.com à nouveau élu Service Client de l'Année 2020
Xavier Niel défend le projet Libra... dans lequel il a investi

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top