Blizzard annule son FPS Starcraft pour se focaliser sur Diablo 4 et Overwatch 2

Thibaut Popelier
Spécialiste Gaming
07 juin 2019 à 18h24
0
StarCraft
© Blizzard Entertainment

Depuis plusieurs mois maintenant, le géant Blizzard Entertainment est dans la tourmente.

En effet, la division a procédé à des licenciements (dont 134 en France) et des projets ont même été annulés en interne. C'est ce dernier sujet qui va nous intéresser aujourd'hui puisqu'un jeu très ambitieux est passé à la trappe il y a peu.

Le studio veut se focaliser sur ses licences phares du moment

Blizzard Entertainment est une grosse structure qui a multiplié les projets ces dernières années. Comme dans n'importe quel studio, certains titres en production sortent et d'autres restent dans les cartons. Hélas, c'est ce qui est arrivé à un FPS basé sur la licence StarCraft. C'est le site Kotaku qui nous rapporte cette information. Ce jeu, connu sous le nom de code « Ares », est décrit comme une sorte de « Battlefield dans l'univers de StarCraft ». Le joueur aurait pu y incarner un Marine de l'unité Terran qui devait massacrer des Zerg. Les développeurs avaient même prévu la possibilité d'incarner un alien Zerg.

Selon des sources anonymes, le développement était « très lent », mais le jeu avait « l'air plutôt sympa ». La nouvelle de l'annulation aurait été un choc pour les équipes. D'après ces informations, personne n'a été licencié suite à cette décision. Le personnel a été affecté sur d'autres projets dont les très attendus Diablo 4 et Overwatch 2. Kotaku affirme au passage que Blizzard présentera ces deux titres lors de la BlizzCon cette année. Bien entendu, cela pourrait changer avant l'événement qui aura lieu cet automne.

Un avenir tumultueux pour Blizzard ?

D'après les premières rumeurs le concernant, Overwatch 2 posséderait une large partie consacrée au PvE (ou joueur contre environnement). Des employés de Blizzard comparent cette dimension à ce qui se faisait sur Left 4 Dead. Nous n'avons pour l'instant rien de concret sur Diablo 4 si ce n'est que son nom de code est « Fenris » et que son développement a été repris de zéro en 2016.

Pour en revenir à Ares, son développement a débuté en 2017 afin de tester ce que les équipes pouvaient faire avec le moteur d'Overwatch sur StarCraft. En effet, afin de faire des économies, Blizzard espérait alors réaliser la plupart de ses futurs jeux sur un seul et même moteur. Les bénéfices ne s'arrêteraient pas là puisque tout irait plus vite durant le développement en utilisant les mêmes technologies. Mais finalement, ce projet mené par Dustin Browder (à qui nous devons Heroes of the Storm et StarCraft II) ne débouchera pas sur quelque chose de concret.

Source : Kotaku
7
0
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Contenus racistes et haineux : LEGO retire à son tour ses publicités des réseaux sociaux
Malgré le coronavirus, Tesla sauve les meubles au second trimestre 2020 avec plus de 90 000 livraisons
LDLC : l'e-commerçant high tech Lyonnais annonce officiellement la semaine de 32 heures dès 2021
La 5G, une technologie pour
53 millions de tonnes de déchets électroniques en 2019, un record pas très glorieux
5G : à Singapour, Ericsson et Nokia sont préférés à Huawei, encore...
Windows : le futur design du menu démarrer montre ses variantes
Les jeux PS5 et Xbox Series X plus onéreux que sur les consoles actuelles ?
PlayStation suspend temporairement ses publicités sur Facebook et Instagram
scroll top