Microsoft et Paradox lancent une plate-forme commune de modding sur Xbox One

le 23 février 2019
 0
Surviving Mars
Crédits : Paradox Interactive

Microsoft a une nouvelle fois concédé une ouverture en matière de modding sur sa Xbox One. Hier, la firme officialisait avec Paradox Interactive l'ouverture d'une plate-forme commune, permettant aux joueurs PC et console de profiter des mêmes mods sur les titres du studio.

Vous l'aurez compris : Paradox Mods (c'est son nom) se limitera aux jeux de l'éditeur. Cities : Skyline et le plus récent Surviving Mars (qui devient par ailleurs compatible avec le clavier et la souris sur Xbox One) sont par exemple particulièrement visés par la démarche.

Mais les titres à venir, comme Stellaris (à paraître sur consoles le 26 février prochain) pourront également en profiter.



Fluidifier l'expérience des joueurs console


Se cache à peine derrière cette manoeuvre la volonté commune d'atténuer les frictions entre le monde du PC et de la console. Autrement dit : la marotte de Microsoft depuis quelques années (pensez au programme Play Anywhere, qui rend les exclusivités Xbox One jouables sur PC).

Très concrètement, Paradox Mods se pose comme une boutique en ligne permettant la distribution de mods conçus pour PC sur consoles. Pour reprendre le cas de Surviving Mars : il suffit aux joueurs de mettre à jour leur jeu, de se connecter à leur compte Paradox depuis l'écran d'accueil et d'aller fouiner dans le catalogue de mods nouvellement intégré.

Surviving Mars Paradox Mods
Le catalogue de mods semble déjà bien garni. Crédits : Paradox Interactive

Pour Anders Törlind, responsable de Paradox Mods, cette nouvelle approche signe également le constat de l'éditeur qu'un nombre croissant de joueurs consoles s'intéressent aux productions du studio.

Considérant l'expérience du modding constitutive des jeux qu'il développait, Paradox a donc tenté d'en intégrer dans la version Xbox de Cities : Skylines, en février 2018. Une expérience qui n'a pas vraiment été couronnée de succès. "Le problème avec cette solution était que vous ne pouviez nous soumettre aucun mod parce qu'ils devaient être validés au préalable par Microsoft", raconte Törlind à Gamesindustry.

Le précédent Fallout 4


Les problèmes soulevés par le responsable de Paradox Mods rappellent forcément la jurisprudence Fallout 4. En mai 2016, Bethesda et Microsoft étaient parvenus à un accord permettant aux joueurs Xbox One de profiter d'un certain nombre de mods. Ici aussi, chaque créateur qui souhaitait implémenter sa modification en jeu devait passer par la très réglementée et chronophage étape de validation par Microsoft avant d'arriver - ou pas - dans le magasin virtuel du jeu.

fallout 4 hero
Fallout 4 a été le premier jeu à porter les mods sur console de huitième génération. Crédits : Bethesda

Six mois plus tard, Sony avait même emboîté le pas à son concurrent et lui aussi ouvert un magasin de mods au sein de Fallout 4. Une ouverture des plus timides : seul 1 Go d'espace pouvait être alloué au modding, contre le double chez Microsoft. Et cela sans même parler du catalogue qui, sur PS4, ne comprenait à la sortie que quelque 300 références contre plus de 4000 sur Xbox One.

Tout cela pour appuyer à quel point l'idée du modding sur consoles fait du chemin depuis le temps. La plate-forme inaugurée hier par Paradox signe une avancée majeure en la matière, et pourrait même permettre de créer des émules.
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Intel va développer pour les États-Unis ce premier supercalculateur baptisé Aurora. La puissance extraordinaire de cette machine va être utilisée dans des travaux d’intelligence artificielle qui serviront à la recherche médicale, énergétique et environnementale.
En direct de la Game Developers Conference, où il a tenu une conférence historique, Google a dévoilé le nom et les détails de son service de cloud gaming : Stadia.
Le service de messagerie instantanée teste l’intégration d’un navigateur et d’une recherche d’images inversée dans l’application mobile pour lutter contre la propagation des fake news.
20:35
C'est un jeu bien connu des amateurs de réalité virtuelle qui arrivera sur le futur Oculus Quest.
20:06 | Jeux vidéo
Microsoft déploie de nombreuses nouveautés sur Windows 10 au fur et à mesure des mises à jour (réussies) du système. Certaines profitent d’un éclairage suffisant pour attirer l’attention de l’utilisateur averti, d’autres non. Ajouté avec la mise à jour Creators Update, le son spatialisé Windows Sonic est un peu passé à la trappe. On vous explique aujourd’hui comment en profiter.
19:37 | Windows 10
Une équipe de recherche de Stanford a réussi à produire de l’hydrogène à partir d’eau de mer. Une belle prouesse dans la production d’énergie propre.
Le président des États-Unis n’est clairement pas un fan des voitures autonomes, qu’il voit comme une menace pour la société.
Les modules photo, c’est bien, mais encore faut-il savoir où les mettre sur des smartphones de plus en plus borderless. Après les encoches, les dalles percées d’un orifice (comme sur le S10 de Samsung) et les tiroirs verticaux, le constructeur chinois ZTE miserait pour son prochain flagship sur un tiroir latéral. Les cinq capteurs (deux frontaux, trois dorsaux) dudit smartphone apparaîtraient alors sur une languette émergeant de son flanc droit.
Ça vous dit d’économiser 30€ tout en donnant une autonomie du tonnerre à votre smartphone ? Pour ça, il vous suffit de profiter de la promo Amazon sur la batterie externe Aukey 20000 mAh qui passe à 19,99€ seulement.
18:00 | Bon plan
Bonne nouvelle pour tous les amoureux de la petite Fiat 500 : le groupe confirme l'arrivée en Europe, en 2020, de la version 100% électrique.
17:41
Si vous vous intéressez au monde de l'informatique et aux précieux composants donnant vie à nos machines de jeu, vous l'avez peut-être vu passer sur YouTube sous le pseudo de Frenerth.
La plateforme de formation en ligne Coursera a classé les pays du monde en fonction des compétences de leurs apprenants, selon trois domaines majeurs. La France s’y distingue particulièrement en data science, avec une 8e place mondiale.
Annoncée officiellement il y a quelques heures, l’arrivée du Ray-Tracing sur les GPU Nvidia ne disposant par des RT-Cores (GTX série 10, entre autres) fait office de petit tremblement de terre dans la communication de la firme au caméléon. Le studio teuton Crytek, auquel on doit l’éminent CRYENGINE 5, avait pourtant publié dès la fin de semaine dernière une démo fonctionnelle présentant le Ray-Tracing sur… une RX Vega 56 de chez AMD. Preuve s’il en fallait qu’il est possible de générer des reflets affriolants sans ces fameux RT-Cores.
Elon Musk a publié une photo qui s’apparenterait au bloc lumineux de son pick-up Tesla. Rapidement, les internautes se sont lancés dans la conception de rendus visuels 3D. L’occasion d’avoir une idée plus ou moins claire de son design final.
Apple annonce par surprise une mise à jour de sa gamme d’iMac. Point de nouveau design, mais une évolution des configurations proposées, après presque deux années sans remise au goût du jour.
scroll top