Activision Blizzard va licencier 800 employés malgré une année 2018 record

3
Activision Blizzard
Crédits : Casimiro PT / Shutterstock.com

Enregistrer des bénéfices record ne signifie pas pour autant une santé de fer. Activision Blizzard, véritable monstre bicéphale de l'industrie vidéoludique, s'apprête ainsi à se séparer de 800 collaborateurs en vue d'un important plan de restructuration.

Bloomberg révélait l'affaire il y a quelques jours, et la chose est aujourd'hui confirmée : Activision Blizzard va licencier 800 de ses quelques 9600 employés - soit environ 8% de ses effectifs.

Un plan de restructuration visant à dégraisser les effectifs

Dans une note parvenue aux employés que Kotaku est parvenu à se procurer, on apprend que le plan de restructuration vise à dégraisser certaines équipes en sureffectif par rapport aux besoins actuels du groupe.

Cela concernerait en priorité les équipes non dédiées au développement de jeux vidéo, à l'exception du studio High Moon qui avait été appelé en renfort sur Destiny 2, mais dont celui-ci n'est plus sous le giron d'Activision Blizzard depuis que Bungie a pris la poudre d'escampette.

Destiny 2
Il y a quelques semaines, Bungie s'était séparé d'Activision Blizzard en emportant avec lui le bébé Destiny 2. Crédits : Activision Blizzard

La note promet aussi que les employés éconduits recevront des indemnités de départ ainsi que des primes d'intéressement.

Licenciements massifs malgré une année record

Ce plan de restructuration vise aussi à consolider les équipes allouées aux jeux les plus rémunérateurs du groupe. Activision Blizzard avait ainsi annoncé lors de la présentation de ses résultats annuels que les contingents dédiés à Call of Duty, Candy Crush, Overwatch et autres jeux Blizzard allaient voir leur rang grossir de 20% au long de l'année.

Car les finances d'Activision Blizzard vont bien, et même très bien. 2018 a d'ailleurs été une année record pour le groupe, qui a enregistré un chiffre d'affaires de 6,61 milliards d'euros duquel il a tiré un bénéfice net de 1,6 milliard d'euros. Autant dire que les 150 millions de dollars de charges diverses qui passeront dans le licenciement des 800 salariés n'apparaissent pas comme particulièrement douloureux.
Modifié le 26/11/2020 à 06h48
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
3
0
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

🔥 RED by SFR : le forfait 40 Go pour 10€ de retour jusqu'au 18/02
Gmail : le clic droit va gagner de nombreuses fonctionnalités
Tesla : un easter egg
⚡️ Bon Plan pCloud spécial Saint Valentin : -75% sur les offres Lifetime Premium
Suisse : un bug bounty à 150 000$ pour le système de vote électronique national
Amazon rachète eero, une société spécialiste dans les routeurs Wi-Fi
Steam VR : des joueurs repoussent les limites
Reddit reçoit un gros investissement de Tencent et les utilisateurs s'en inquiètent
Microsoft : un brevet pour rendre les tissus tactiles mis au jour
Haut de page