PUBG : Les sanctions contre les tricheurs tombent... et s'abattent sur les Français

Par
Le 10 janvier 2019
 0
pubg

PUBG Esports a annoncé les sanctions prises contre les joueurs professionnels ayant triché sur son jeu. Des suspensions allant jusqu'à trois ans ont été prononcées, en particulier pour les quatre membres de l'équipe française Sans Domicile Fixe.

Il y a quelques semaines, la lutte contre la triche avait été renforcée sur PlayerUnknown's Battlegrounds (PUBG), entraînant des suspensions provisoires au sein de certaines équipes professionnelles. Après avoir mené son enquête, l'éditeur du jeu a annoncé ses sanctions définitives, via un communiqué sur Twitter, et il n'a pas fait dans la demi-mesure.

3 ans de suspension pour les joueurs

Au premier rang des équipes visées, on retrouve l'ensemble de la line-up de Sans Domicile Fixe. Les quatre joueurs français, qui avaient avoué leur faute, sont ainsi bannis pendant trois ans de toute compétition PUBG. Il s'agit de Kevin « Sezk0 » Guerra, Aurelien « Houlow » Delelis, Vincent « Fr_Steph » Fayon et Nicolas « THZ » Debytere. Les deux premiers ont été reconnus coupables d'avoir utilisé un système de radar leur permettant de connaître la position de leurs ennemis. Les deux autres n'y ont pas eu recours, mais en ont bénéficié en toute connaissance de cause.

Le délit est intervenu durant le tournoi de qualification aux Contenders de la PUBG Europe League, qui correspond à la deuxième division européenne du jeu. Sans Domicile Fixe avait terminé à la 13e place de la compétition, lui offrant la seule place qualificative obtenue par une équipe française. Cependant, l'organisation n'a pas été reconnue coupable dans son ensemble, et pourra donc former une nouvelle line-up pour les tournois à venir.

12 joueurs bannis

Au total, 12 joueurs ont été sanctionnés par PUBG Esports, et interdits de compétition pour deux à trois ans. C'est notamment le cas du joueur belge Can « TEXQS » Ozdemir, membre de l'équipe des Pittsburgh Knights, l'une des meilleures du monde.

L'éditeur semble donc déterminé à fermer la porte de ses compétitions aux tricheurs. Il a promis de redoubler de vigilance à l'avenir, en rendant obligatoires les contrôles des comptes des participants, afin d'exclure les joueurs malhonnêtes.

Source : GAMEWAVE

Les dernières actualités Jeux vidéo

scroll top