Counter Strike GO devient free-to-play et intègre un mode Battle Royale

Pierre Crochart Contributeur
07 décembre 2018 à 12h14
CS Go Battle Royale

La soirée des Game Awards a été émaillée de plusieurs annonces importantes, parmi lesquelles on retient particulièrement celle concernant Counter Strike: Global Offensive, qui devient free-to-play.

Valve s'est invité à la dernière minute aux Game Awards 2018, et n'est certainement pas venu les mains vides. CS:GO, son FPS compétitif phare, change de modèle économique et devient totalement gratuit. En sus, celui-ci inaugure le mode Danger Zone, son propre Battle Royale.


Danger Zone : le Battle Royale à la sauce CS:GO


Rester dans le coup en 2018 signifie forcément se doter d'un mode Battle Royale. C'est donc avec un certain retard que Valve emboîte le pas à Call of Duty: Black Ops 4, en proposant dès aujourd'hui Danger Zone, sa proposition maison.

Les règles du jeu sont inchangées : il s'agira toujours d'atterrir sur une map avec sa *bip* et son couteau et de dénicher de l'équipement pour espérer être le dernier survivant sur les 18 participants.

CS Go Battle Royale
La carte du mode Danger Zone. © Valve

Attention toutefois : les premiers retours font état d'un mode encore très buggé, et surtout extrêmement gourmand sur les configuration les plus légères. Des patchs futurs devraient améliorer cela.
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion
Sélection Clubic VPN 2019

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé
Renault Clio 5 hybride : tout ce que l’on sait de la future citadine au losange
DeepNude : les copies de l'app aussi se font bannir de Github
Voiture autonome : PSA franchit une étape supplémentaire dans la conduite
La NASA détecte un trou noir très inhabituel qui vient contredire nos théories sur l’univers
Windows 10 bientôt libéré de tout mot de passe ? C'est l'objectif de Microsoft
La gamme Intel
Contre-nature ou nécessité absolue ? Un ventirad pour Raspberry Pi fait son apparition
La taxe GAFA tout juste adoptée ne plait pas du tout à Trump
La Russie veut armer ses mini-drones de terrain... et ça ne fait pas vraiment rêver
scroll top