Jeu vidéo : les Chinois jouent moins, une première en 20 ans

Alexandre Boero
Chargé de l'actualité de Clubic
09 novembre 2022 à 19h15
18
© Alexander Kovalev / Pexels
© Alexander Kovalev / Pexels

Des revenus en baisse, un temps de jeu limité… le marché du jeu vidéo est en souffrance du côté de l'empire du Milieu.

Pour la première fois en 20 ans, le marché du jeu vidéo est en recul en Chine. Les revenus issus du marché du jeu vidéo ont baissé de 2,5 % sur un an, à 45,4 milliards de dollars. Niko Partners, qui présente ces chiffres après avoir réalisé diverses études sur le marché, rappelle que le marché chinois subit les conséquences des sévères limitations réglementaires imposées par Pékin ces dernières années, qui touchent aussi bien les joueurs que les éditeurs locaux.

Près de 40 millions de Chinois ont cessé de jouer en 2022

Parmi les indicateurs en forte baisse, attardons-nous un instant sur le mobile. Les dépenses en jeux mobiles, qui représentent 66 % des revenus totaux des jeux, ont plongé de 5,1 % sur un an, alors que les jeux PC, qui pèsent pour 30 % des revenus totaux du secteur, ont progressé de 2,1 % sur la période.

D'ici la fin de l'année, la Chine devrait à peine compter un peu plus de 700 millions de joueurs sur toutes les plateformes réunies. Soit une seconde année de baisse consécutive. Selon les estimations du cabinet Niko, « 39 millions de jeunes joueurs ont cessé de jouer » cette année en Chine. À quoi ces baisses sont-elles dues précisément ?

Dès 2019, Pékin avait décidé d'imposer aux individus de moins de 18 ans un couvre-feu et un temps de jeu limité. Le régime avait mis fin à l'anonymat en ligne en imposant aux gamers de renseigner leur véritable identité et leur date de naissance pour n'importe quel jeu en ligne.

Des limites réglementaires de plus en plus drastiques

Pour renforcer la lutte contre l'addiction de ses jeunes joueurs, la Chine avait ensuite, en août 2021, limité le temps passé sur les jeux vidéo à trois heures par semaine pour ses joueuses et joueurs de moins de 18 ans.

Jusque-là, les jeunes chinois étaient limités à 90 minutes de temps de jeu quotidien. Mais la National Press and Publication Administration (NPPA), l'autorité qui régule les médias en ligne et les jeux vidéo, avait alors décidé de restreindre cette liberté de plus en plus modeste à une heure, de 20 h à 21 h, les vendredis, samedis et dimanches seulement, ainsi que les jours fériés. Un temps de jeu devenu famélique.

Si les experts sont sceptiques à très court terme, ils le sont beaucoup moins à moyen terme. « Nous prévoyons que le marché chinois des jeux vidéo compte plus de 750 millions de joueurs et génère plus de 53 milliards de revenus en 2026 ». L'émergence de nouveaux jeux et les ajustements de l'industrie avec les réglementations pourraient contribuer à faire repartir la machine.

Source : Niko Partners

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page

Sur le même sujet

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires (18)

Proutie66
Tout a fait d’accord. On crée une génération violente ou paumée.<br /> Exemple frappant : les jeunes français rêvent de devenir youtubeur…<br /> Les jeunes chinois astronautes.
sandalfo
Quel beau pays la Chine !! des lois qui régulent le jeu video, une identification systématique, je suis bien content de ne pas vivre en Chine, pour nos enfants et pour moi.
kiwi5
j’aurais imagine que c’etait le laxisme de parents et le manque d’education ou le peu de perspectives d’avenir qui participe a la creation d’une generation violente ou paumee, pas les jeux videos.<br /> De plus, en france c’est plutot les jeunes de hier qui y jouent selon les stats.<br /> Les premiers qui crient laxisme sont souvent les premiers a pleurer quand il s’agit de respecter des regles, d’ailleurs ya des pseudos adeptes du ban ici
Patrick_Champetre
Ah oui tout le monde sait que derrière chaque joueur de minecraft se cache en réalité un dangereux tueur en série
Ipoire
Et non le marché en Chine ne va pas s’améliorer mais se refermer. Deja le contrôle des citoyens dépasse la Corée du Nord. Ce pays va de plus en plus a l’isolement.<br /> Et non les chinois ne rêvent pas d’être astronautes mdr!!!, ils revent tous de rien glander (rester couché comme ils disent) car les pressions sociales sont démesurés. Qd je lis les commentaires ici ca fait peur de voir l’abîme de connaissances a l’égard de la chine.
Augusto
Euh… Doucement sur les jeunes d’hier hein… On est pas loin de dire vieux là ! <br /> Tout à fait d’accord avec le reste de l’analyse.<br /> Qu’est-ce qu’on est malheureux dans un pays où c’est de la responsabilité des parents d’éduquer les enfants et pas celle de l’état… Bouh !<br /> Justement un « jeune d’hier » qui a vécu des périodes de jeu intensif (Ah… Les Lan de 98-2005, à essayer de faire parler win98se et win2kpro avec des cables moisis et un switch en bois pour finir par se mettre sur la tronche comme des gens civilisés sur un bon vieux duke nukem ou un quake des familles… Je ne parle pas de CS. Les Cseurs étaient des parias ) peut « gentiment » expliquer à un jeune d’aujourd’hui que c’est aussi en lâchant le pc ou la console deux minutes et en allant courir la bergère (ou l’étudiante en sciences humaines ) qu’on va s’éclater. Et on va en apprendre plus en deux rateaux bien mérités qu’en huit insomnies sur la même map à faire le cri du porc dans un micro avec trois autres boutonneux qui gloussent de l’autre côté…<br /> Bref. J’ai eu un discours de vieux là, non ?
Kriz4liD
Tu peux remercier usa pour ça hein !
Comcom1
C’est vrai ça leur permet de maximiser comme ça la main d’œuvre à 2€/h pour fabriquer plus de chaussures
a-snowboard
J’ai écouté une psychologue qui en parlait (enfin surtout du numérique pour les enfants mais elle a abordé le sujet de la Chine).<br /> C’est qu’au delà de l’aspect dictatorial et tout ça. Elle pense que les Chinois ont compris que le numérique et les jeux allaient poser un gros problème sur le long terme.<br /> Que la Chine a très longue expérience avec l’addiction. Apparament au début du 19eme, 45% de la pop était addict à l’héroïne (ou l’opium je sais plus).<br /> Elle disait qu’en France, il y a vraiment un déficit de prévention sur le numérique. Mais que vu les investissement colossaux dans les metaverses, elle n’y crois pas une minute qu’il se passera quelque chose en terme de prévention.
Arthur_12
Il y avait le même discourt lors de l’arrivée de la TV dans les années 60 avec des films violant, pourtant cela n’a pas fait une génération de violant et autres biais.<br /> Nos jeunes sont bien plus malins que vous le pensez, cela leur permettra d’être bien plus éduqués que les petit chinois qui auront été couvés très longtemps.
Popoulo
C’est vrai que les jeunes actuellement ne sont pas violents du tout <br /> Malins ? Quel rapport avec l’éducation ?
Diegoch
Non, pas du tout, plutôt jeune comme discours pour moi…<br /> Notre joyeux DOS1.0 et le peu de jeux existants… puis les Dooms et autres Duke avec la version 6.0… puis l’arrivée de windows… Bon, j’arrête là… mais comme tu le vois, tu es toujours jeune dans le jeu…<br /> Mais comme moi tu as connu la saque des médias à notre égard… joueurs PC ou console (qui étaient plus rependues à l’époque), et rôlistes…<br /> Oups, ça y est, c’est moi qui l’ai le discours de vieux…
SlashDot2k19
Les jeux vidéo, c’est mal, mmm’voyez <br /> Les jeux vidéo c’est tabou, on en viendra tous à bout <br /> Merci au PCC de sauver les jeunes chinois de la dangerosité des jeux vidéo
Augusto
Me voilà rassuré !<br /> Il n’empêche que mon gremlin de 6 ans me met deuxième à Mario Kart, et clairement, pour ne pas le prendre comme une humiliation, je le vis comme un passage de relais dû à mon âge. Dans 5 ans je le mets sur Q3 en TDM et je lui apprends le sens du mot « défaite ». Les 3 jours qu’il lui faudra pour s’adapter et me mettre une rouste.<br /> C’est vrai que je n’ai pas une grande expérience de joueur pc au début des années 90 j’étais sur Nes/GB/Snes. Et Ps1.<br /> Je pense qu’on a grandi dans un monde où réfléchir était encore un peu valorisé, tout simplement. Finir Monkey Island pour un ado de 14 ans c’était quand même du gros cri de joie. La sortie de Warcraft 2 ou de Diablo… Beaucoup moins !<br /> Et puis la réflexion c’est l’antithèse de la consommation en fait. Si on se demande quel est le besoin avant d’acheter… On achète moins tout simplement. La lubie et les passions c’est bien, mais réfléchir avant d’agir, faire de la philo en terminale, avoir vu Fight Club (les objets qu’on possède finissent par nous posséder )…etc.<br /> Bref, je digresse et je te remercie d’avoir relativisé mon âge (allez, 20 ans avant la quille ! ) et de m’avoir rappelé des années franchement très très drôles !
Diegoch
Tu verras, à la retraite, on joue toujours… en plus lent, avec des réflexes amoindris, le plaisir est différent, mais il est toujours là…<br /> Il y a toujours un âge ou ça bascule, mes enfants (qui ont entre 25 et 40 ans) s’en rendent compte maintenant. c’est leur tour d’être moins réactifs et leurs enfants les mettent minables aussi sur certains jeux… c’est alors a mon tour de les tacler là dessus, et c’est jubilatoire… pour ne pas dire jouissif…
Palou
Augusto:<br /> Je pense qu’on a grandi dans un monde où réfléchir était encore un peu valorisé<br /> Augusto:<br /> la réflexion c’est l’antithèse de la consommation en fait. Si on se demande quel est le besoin avant d’acheter… On achète moins tout simplement.<br /> tout est dit
kiwi5
je n’ai rien contre les jeunes de hier ou d’aujourd’hui et contrairement aux idees recues, les jeunes d’aujourd’hui ont aussi d’autres activites que le jeu video, bon peut etre que parfois il y a moins d’acces, de moyens.<br /> je preferais les jeunes de l’histoire de l’art mais chacun son truc :o<br /> la periode reseau que tu cites, etait un peu frustrante pour moi, 2000-05 ca m’ira
Voir tous les messages sur le forum