La Chine met à jour ses lois pour lutter contre les dépendances numériques des plus jeunes

19 octobre 2020 à 17h18
0

La Chine veut protéger sa jeunesse des conséquences d'une trop grande exposition au numérique.

Jeux vidéo, réseaux sociaux, contenus multimédias : l'État chinois durcit le ton envers les fournisseurs de services numériques pour mieux protéger ses mineurs.

La dépendance et le cyberharcèlement visés

Le Comité permanent de l'Assemblée nationale populaire chinois a voté la révision d’une loi pour la protection des mineurs contre l’addiction aux produits numériques, samedi 17 octobre. La loi sera effective le 1er juin prochain. 

La nouvelle loi stipule que les fournisseurs de produits et services Internet « ne doivent pas offrir aux mineurs des produits et services qui induisent une dépendance, » selon Xinhua, l’agence de presse officielle chinoise. 

Restrictions de temps et de consommation : les fournisseurs de services numériques (jeux, livestream, audio, vidéo et réseaux sociaux) devront mettre en place des « fonctionnalités adaptées » pour limiter la dépendance des mineurs au numérique. Par ailleurs, la nouvelle loi autorisera aux mineurs et parents de mineurs cyberharcelés de demander des « mesures nécessaires » aux fournisseurs de services, dont la suppression et le blocage de contenu.

Le contrôle sur l'économie numérique s'intensifie

La révision de cette loi acte pour de bon une politique menée par la Chine depuis plusieurs années. En décembre 2018, le pays avait pris des mesures contre l’addiction provoquée par les jeux vidéo ainsi que contre les jeux ne répondant pas à des « préoccupations sociales ». Un Comité d'éthique des jeux en ligne se chargeait de passer en revue les jeux signalés.

Si les produits numériques chinois, notamment la branche « jeux vidéo » du géant Tencent, sont principalement visés, la nouvelle loi pourrait impacter dans une certaine mesure les jeux d’origine étrangère qui sont mis en vente sur le marché asiatique.

Les législateurs chinois ont également profité de cette session pour adopter un nouveau texte de loi stratégique. Son objet : limiter les exportations de produits et technologies sensibles, et ce dans le but de protéger sa sécurité nationale, dans un contexte de tensions commerciales avec les États-Unis.

Source : Engadget

0
0
Partager l'article :

Actualités récentes

L'AMD Radeon RX 6700 XT pourrait être poussée à 2,95 GHz, un overclocking très très conséquent
Le constructeur Lucid ambitionne de produire 400 000 voitures électriques par an
Snapdragon 888 : Qualcomm dévoile son nouveau SoC haut de gamme pour les smartphones de demain
Pas de YouTube Rewind cette année, mais la plateforme dévoile ses contenus les plus regardés en 2020
ZTE annonce sa Watch Live avec un boîtier
Fragilisé et mis à l'arrêt, l'iconique radiotélescope d'Arecibo s'est effondré
Test NVIDIA Geforce RTX 3060 Ti : le milieu de gamme ultra convaincant
Les derniers épisodes de la saison 4 de Rick and Morty sont arrivés (accompagnés) sur Netflix
NVIDIA lance sa RTX 3060 Ti dès demain, à partir de 419 euros en France
Facebook rachète Kustomer, spécialiste du CRM et du chatbot
Haut de page