La Chine met à jour ses lois pour lutter contre les dépendances numériques des plus jeunes

19 octobre 2020 à 17h18
0
chinese youth smartphone © Alizila

La Chine veut protéger sa jeunesse des conséquences d'une trop grande exposition au numérique.

Jeux vidéo, réseaux sociaux, contenus multimédias : l'État chinois durcit le ton envers les fournisseurs de services numériques pour mieux protéger ses mineurs.

La dépendance et le cyberharcèlement visés

Le Comité permanent de l'Assemblée nationale populaire chinois a voté la révision d’une loi pour la protection des mineurs contre l’addiction aux produits numériques, samedi 17 octobre. La loi sera effective le 1er juin prochain. 

La nouvelle loi stipule que les fournisseurs de produits et services Internet « ne doivent pas offrir aux mineurs des produits et services qui induisent une dépendance, » selon Xinhua , l’agence de presse officielle chinoise. 

Restrictions de temps et de consommation : les fournisseurs de services numériques (jeux, livestream, audio, vidéo et réseaux sociaux) devront mettre en place des « fonctionnalités adaptées » pour limiter la dépendance des mineurs au numérique. Par ailleurs, la nouvelle loi autorisera aux mineurs et parents de mineurs cyberharcelés de demander des « mesures nécessaires » aux fournisseurs de services, dont la suppression et le blocage de contenu.

Le contrôle sur l'économie numérique s'intensifie

La révision de cette loi acte pour de bon une politique menée par la Chine depuis plusieurs années. En décembre 2018, le pays avait pris des mesures contre l’addiction provoquée par les jeux vidéo ainsi que contre les jeux ne répondant pas à des « préoccupations sociales ». Un Comité d'éthique des jeux en ligne se chargeait de passer en revue les jeux signalés.

Si les produits numériques chinois, notamment la branche « jeux vidéo » du géant Tencent, sont principalement visés, la nouvelle loi pourrait impacter dans une certaine mesure les jeux d’origine étrangère qui sont mis en vente sur le marché asiatique.

Les législateurs chinois ont également profité de cette session pour adopter un nouveau texte de loi stratégique. Son objet : limiter les exportations de produits et technologies sensibles , et ce dans le but de protéger sa sécurité nationale, dans un contexte de tensions commerciales avec les États-Unis.

Source : Engadget

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Derniers actualités

Phishing : une nouvelle campagne déjoue la double authentification de Microsoft
Vostok 2 : 17 levers de Soleil autour de la Terre
Xiaomi dévoile ses lunettes de réalité augmentée, comme à son habitude un produit à l'excellent rapport qualité/ prix
Samsung Galaxy Watch 5 Pro : la fiche technique fuite, une référence en devenir ?
Vous allez comprendre pourquoi vous aurez besoin de ce VPN pendant vos vacances
Voici la liste des logiciels les plus utilisés par les pirates pour diffuser des malwares
Google Chrome 104 est disponible, découvrez toutes les nouveautés
Toute mini, toute mimi, une carte graphique Arc A380
Si vous cherchez le meilleur antivirus du marché, vous êtes au bon endroit
SoundCloud licencie massivement à la recherche de la rentabilité
Haut de page