Le GPS européen Galileo a un problème d’horloges atomiques

03 juillet 2017 à 15h38
0
L'aventure de Galileo, le système homologue au GPS (Global Positioning System) déployé par l'Agence Spatiale Européenne, l'ESA, a connu bien des problèmes qui ont causé, entre autres, du retard dans le projet. Désormais, c'est un souci d'horloges atomiques qui laisse les scientifiques perplexes. Connu depuis des mois, il semble se propager sans explications.


Les premiers soucis ont été repérés en janvier 2017 et, loin de se résoudre, ils seraient en train d'empirer : les horloges atomiques de Galileo ont des problèmes.

Des pannes en série sur les horloges atomiques



L'un des gros avantages de Galileo par rapport à son homologue GPS est l'utilisation d'horloges atomiques, extrêmement précises, pour donner la position. Mais en janvier 2017 Jan Woerner, directeur de l'ESA, annonçait que des problèmes avaient été repérés sur ces horloges. Une dizaine d'entre elles, certaines à l'hydrogène et d'autres au rubidium, étaient en panne.

Selon les informations du journal La Tribune du 3 juillet 2017, la situation aurait empiré. D'une dizaine, le nombre d'horloges atomiques en panne dans le système Galileo serait monté à une vingtaine. Dix de celles-ci seraient même complètement hors service, sans qu'aucun expert ne sache réellement quelle en est la raison.

01F4000008196758-photo-satellite.jpg


Un problème qui se propage : le système Galileo va-t-il fonctionner ?



Au total, à ce jour, le système Galileo contient 72 horloges en orbite et la constellation n'est pas terminée. Il reste des satellites à mettre en orbite, eux aussi avec leur lot d'horloges atomiques : il y en a très exactement 4 dans chaque satellite de la constellation Galileo. Mais le problème n'a pas été identifié, ce qui pourrait causer une panne d'autres horloges parmi celles en orbite et celles qui seront envoyées dans l'espace à l'avenir.

Pour l'instant, l'ESA se veut rassurante : le problème serait sous contrôle. Le lancement de 4 nouveaux satellites en 2017 a été validé par l'Agence Spatiale Européenne et la production a été confiée à l'allemand OHB-System. Les horloges, elles, sont fabriquées par le français Orolia. Reste à savoir d'où vient l'erreur : d'un problème de conception chez Orolia, de l'intégration aux satellites de OHB-System ou de leur envoi en orbite ?

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top