En pleine promotion de sa saison 2, la série Mr. Robot voit son site ciblé par de gentils pirates

17 mai 2016 à 11h43
0
Mr. Robot est l'une des séries les plus étonnantes diffusées par la chaîne américaine USA Network : on y suit l'évolution d'Elliot Alderson, un jeune informaticien atteint d'un trouble d'anxiété social, qui se retrouve malgré lui mêlé à une affaire de piratage de grande ampleur, aux impacts dramatiques. Abordant des sujets comme la protection de la vie privée, l'anarchie cybernétique (avec de grosses références à Anonymous) ou encore la mainmise des multinationales sur la population, Mr. Robot est rapidement devenue une série symbolique de problématiques contemporaines, ce qui a sans doute aidé à développer son audience au-delà du public de technophiles.

A noter qu'en France, la série est encore inédite, bien qu'acquise par France 2. Mr. Robot fait partie des séries les plus piratées en 2015, et il a fort à parier que la saison 2 prévue pour juillet remportera un succès similaire.

Le pirate piraté

En tout cas, la série bénéficie aujourd'hui d'un buzz particulièrement inattendu. Alors que la bande-annonce de la saison 2 a été dévoilée il y a peu, la chaîne USA Network a mis en ligne un site Internet dédié au programme. Ce dernier propose une mise en scène originale, dans l'esprit de la série, en y introduisant le groupe Fsociety clairement inspiré des Anonymous.

0320000008444614-photo-mr-robot.jpg
La page d'accueil du site de Mr Robot.

Mis en ligne le 10 mai, le site a rapidement attisé l'intérêt d'un hacker opérant sous le nom de Zemnmez. Ce dernier a commencé par indiqué à la chaîne de télé qu'une vulnérabilité XSS présente dans le code de la page permettait d'injecter du contenu dans cette dernière, et donc de pirater le site. Une faille rapidement corrigée, explique ArsTechnica.

08294288-photo-mr-robot-hero.jpg

Mais ça n'a pas suffit pour empêcher le site de se faire pirater pour de bon : quelques jours plus tard, un autre hacker ayant eu vent de la faille précédente s'est intéressé à la page : Corenumb a découvert une autre vulnérabilité dans le code PHP permettant d'enregistrer son adresse email, et en a profité pour documenter la faille. Le white hacker a pu accéder à certaines informations contenues dans les bases de données du site, mais son objectif n'étant pas de nuire à USA Network, il a averti la chaîne avant de rendre l'information publique.

Le site est toujours en ligne et fonctionne correctement, mais la chaîne n'a pas communiqué concrètement sur la correction de la faille. Mais que fait Elliot ?

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Free Mobile séduit toujours plus de clients
Pour Bouygues Telecom les prix mobiles n’augmenteront pas
Cyber-surveillance : retrouvez l'archive des documents d'Edward Snowden
Impôts : qui doit télédéclarer cette année ?
Faraday Future : le futur rival de Tesla se précise
Xbox One : la rétrocompatibilité valable aussi sur les jeux multi-disques
Botnet : près d'un million de machines infectées via de fausses pubs Google
Le Portugal a fonctionné à l'énergie renouvelable pour son électricité pendant plus de 4 jours
WhatsApp : bientôt les appels vidéo sur Android
Windows 10 : attention à la mise à jour programmée
Haut de page