Failles Intel : Apple explique comment activer un protocole de sécurité sur ses Mac

Nathan Le Gohlisse
Expert Hardware
16 mai 2019 à 14h34
0
Apple MacBook

En début de semaine, Intel signalait la présence de quatre nouvelles failles découvertes sur ses processeurs, et indiquait que la totalité des puces commercialisées depuis 2011 étaient concernées par ces vulnérabilités, regroupées sous l'appellation "ZombieLoad ". Une annonce qui force Apple à sortir le grand jeu... au détriment éventuel des performances de ses Mac.

Touché de plein fouet sur l'ensemble de ses ordinateurs (équipés de CPU Intel depuis 2006), Apple a dans un premier temps répondu aux lacunes sécuritaires d'Intel en déployant un patch dès ce lundi 13 mai (macOS 10.14.5, pour un volume total de 2,81 Go). Hier, la marque à la pomme proposait cependant une réponse complémentaire aux failles "ZombieLoad", en expliquant à ses clients comment activer un protocole de sécurité drastique ("Full mitigation"). Assez simple à mettre en place, ce dernier impacte sérieusement les performances observées sur Mac.

Jusqu'à 40% de performances en moins

Inactif par défaut, ce mode permet de renforcer la sécurité des Mac au prix de performances largement amputées. Apple, qui a publié sur son site web un mode d'emploi permettant l'activation de ce protocole, explique qu'il pallie aux "risques de sécurité rehaussés" depuis la découverte des vulnérabilités "ZombieLoad". Revers de la médaille, et après avoir mené des tests, Apple annonce que les performances de certains modèles de Mac peuvent chuter de 40% une fois le mode "Full mitigation" actif.

Ces baisses drastiques de vitesse proviennent de la désactivation de l'hyper-threading d'Intel, induite par le protocole. Des barrières supplémentaires viennent par ailleurs freiner un peu plus le processeur dans son activité en vue de renforcer la sécurité... d'où ces performances castrées.

Comment activer le mode "Full mitigation" ?

Mettre en marche le protocole de sécurité d'Apple est une opération relativement aisée. Voici la marche à suivre :
  • Redémarrer le Mac en maintenant les touches "Command" et "R" pour entrer sur le mode Recovery de macOS
  • Ouvrir le Terminal en passant par le menu des utilitaires
  • Taper la commande suivante : nvram boot-args="cwae=2" (guillemets compris), puis appuyer sur la touche Entrée
  • Taper ensuite la commande : nvram SMTDisable=%01, et cliquer à nouveau sur Entrée
  • Enfin, redémarrez le Mac depuis le menu Apple

Très complet, peut-être trop pour l'utilisateur moyen, ce protocole n'est véritablement pertinent que pour une frange restreinte d'utilisateurs (membres de gouvernements, haut-dirigeants d'entreprises...), note 9to5Mac. Le média rappelle par ailleurs que le danger est actuellement théorique, et théorique seulement. Pour l'heure aucun type d'attaque affectant les Mac via les failles "ZombieLoad" n'est en effet connu.

Notez enfin que dans ses explications, Apple détaille aussi comment désactiver le mode "Full mitigation", s'il venait à ne plus être nécessaire. Ces instructions sont disponibles à cette adresse.
5
0
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Rachat de Maxwell : Elon Musk s'exprime enfin sur l'impact sur les batteries Tesla
Lucid Air : la berline électrique concurrente de la Model S ouvre ses précommandes en France
Fnac Darty : le groupe a perdu 70 millions d'euros au T4 2019, conséquence des mouvements sociaux
Quand Microsoft configure Bing par défaut sur Chrome en installant Office 365
Star Wars: Knights of the Old Republic pourrait avoir droit à un remake
Cyberpunk 2077 aurait été reporté à cause... du manque de puissance des consoles
Trump tweete le logo de sa Space Force... le Web trouve qu'il ressemble au logo Star Trek
Lobbying : les GAFA ont cassé leur tirelire en 2019
Tesla a dépassé Volkswagen en capitalisation boursière
Selon Apple, l’uniformisation des chargeurs en Europe tuerait l’innovation

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top