Canonical annonce Ubuntu Pro pour Google Cloud

21 juin 2021 à 09h24
5
Tuto Ubuntu
© Ubuntu

Le 14 juin 2021, Canonical a annoncé que la version premium d'Ubuntu , destinée notamment à une utilisation professionnelle en entreprise, sera désormais proposée aux utilisateurs de Google Cloud.

Alors qu'Ubuntu est disponible en édition standard sur Google Cloud depuis 2014, c'est désormais la version pro du système d'exploitation qui sera également accessible dans le nuage. Le déploiement de l'ensemble de l'offre est prévu pour le second semestre 2021, ciblant notamment les entreprises spécialisées dans le Cloud.

Un support compris entre 8 et 10 ans suivant la version choisie

La souscription à cette nouvelle offre prévoit notamment l'accès aux correctifs de sécurité sur Ubuntu Pro pour les utilisateurs de Google Cloud via le service de « Maintenance de Sécurité Etendue » (ESM) de Canonical. Un support de huit ans est prévu pour la version 16.04 LTS et de dix ans pour la version 18.04 LTS et 20.04 LTS. Des composants certifiés pour les environnements FedRAMP, RGPD, HIPAA, ISO et PCI, le correctif de noyau en direct mais aussi de CVEs critiques et élevés avec près de 30 000 packages couverts, dont Apache Kafka, Mongo DB, Node.js et Redis, sont également proposés.

Par ailleurs, au second semestre 2021, l'offre intègrera également des composants certifiés FIPS 140-2 ainsi qu'un tableau de bord de sécurité, pour le « Security Command Center » et les applications gérées. Le tout avec une tarification dont la charge représentera entre 3 et 4,5 % des « coûts informatiques moyens » dépensés par les entreprises, selon les calcules de Canonical. Les structures spécialisées dans le Cloud pourront acquérir la version pro d'Ubuntu via le Marketplace de Google Cloud et la console GCP.

L'accord vise principalement les utilisations en entreprise et en production

Alex Gallagher, vice-président du Cloud GTM au sein de Canonical, qui développe et commercialise, entre autres, Ubuntu Pro, affirme être « ravi d'assister à la collaboration entre Canonical et Google Cloud pour rendre Ubuntu Pro disponible. Ubuntu Pro sur Google Cloud établit une nouvelle norme en matière de sécurité des systèmes d'exploitation et facilite votre migration vers Google Cloud ».

D'après un communiqué publié par la maison mère d'Ubuntu, l'objectif commun aux deux firmes est de proposer un « environnement de développement plus sécurisé, renforcé et rentable ». Alex Gallagher a justifié cette ouverture par le fait que « depuis 2014, Canonical fournit Ubuntu aux clients de Google Cloud. Nous étendons en permanence la couverture de sécurité, une grande efficacité opérationnelle et une compatibilité native avec les fonctionnalités de Google Cloud ».

Du côté de Google Cloud, June Yang, vice-présidente et directrice générale de Google Compute Engine et Google Cloud, argue que « la disponibilité d'Ubuntu Pro sur Google Cloud offrira à [ses] entreprises clientes les services de sécurité et de conformité supplémentaires nécessaires pour leurs charges de travail critiques ». L'arrivée d'Ubuntu Pro sur Google Cloud se fait donc dans une logique de continuité, avec en ligne de mire les entreprises et les unités de production spécialisées dans le Cloud.

Depuis plusieurs mois, les utilisateurs de Windows sont de plus en plus nombreux à se plaindre des divers problèmes que rencontrent l'OS et ses dernières mises à jour. Si vous faites partie de cette catégorie d'utilisateurs, peut-être est il temps pour vous de changer d'air et de vous essayer à Ubuntu, l'un des systèmes d'exploitation libre les plus en vogue et accessibles. Grâce à nos tutoriels, vous apprendrez en un rien de temps à le maîtriser.
Lire la suite

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
5
5
clockover
"Ubuntu Pro sur Google Cloud établit une nouvelle norme en matière de sécurité des systèmes d’exploitation "<br /> Blablabla…<br /> Le genre de truc que tous ceux qui n’ont aucun argument à mettre en avant utilisent pour meubler.
Johnny6
Ubuntu Pro serait donc l’équivalent de Windows LTSC si je comprends bien, concernant la durée du support.<br /> Je veux pas dire mais à part dans un petit garage/concession Ford, je n’ai aucun client pro qui utilise cette version là et encore, c’est parce que ça a été imposé par la maison mère. L’intérêt des supports à long terme est très limité (et hyper cher).
mrassol
En raccourci : Ford utilise un vieil ERP et n’a nullement prévu de le faire evoluer.<br /> Ca me rapelle le CRM de Savelys qui tournait sous XP avec une version bien spécifique de IE, merci Oracle
Johnny6
Je suis pas sûr car dernièrement, et c’est pour ça que je suis tombé dessus même si j’en connaissais l’existence, je suis allé actualiser un LTSB en LTSC pour la mise en place d’une nouvelle version de leur outil, qui ne peut s’installer s’il ne voit pas la présence d’un LTSC … ce qui est un peu idiot au passage, mais bon c’est une autre histoire. <br /> A ton exemple, ça me rappelle EdiWeb du Credit Agricole, qui permet de faire des virement pour les entreprises et qui était fonctionnel uniquement sous IE jusqu’en 2019.
bmustang
google et la sécurité ! ça me fait bien rire
mrassol
Johnny6:<br /> A ton exemple, ça me rappelle EdiWeb du Credit Agricole, qui permet de faire des virement pour les entreprises et qui était fonctionnel uniquement sous IE jusqu’en 2019.<br /> Ou l’outil E-Commerce qui tournait sous flash et qui a été mis a jour avec une techno encore plus promettante : Air …
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

MediaTek talonne Apple et frappe un grand coup avec son Dimensity 9000
A moins de 160€, la tablette Lenovo Tab P11 est une vraie belle offfre
Le PC portable convertible Lenovo passe sous la barre des 500€ pendant les Soldes !
iMac Pro : vers un M1 Max à 12 cœurs (au lieu de 10) ?
Intel Arc Alchemist : une fuite présumée dévoile les specs complètes
Intel insiste : n'overclockez pas les Alder Lake non-K, même si ça fonctionne
Même pas sorties, le prix des RTX 3050 brûle déjà les doigts
Pour le Steam Deck, Valve soutient activement le développement de Mesa
La chute du Bitcoin peut-elle débloquer les stocks de cartes graphiques ?
Les performances graphiques du Samsung Xclipse 920 RDNA 2 éclipsent l'Adreno 730
Haut de page