Une faille de sécurité impacte les distros Linux et BSD utilisant X.Org Server

05 novembre 2018 à 11h24
3
sécurité

Une nouvelle faille de sécurité touchant le package X.Org Server pourrait constituer une menace pour de nombreuses distributions Linux et BSD. Elle permet en effet à quiconque de modifier ses propres droits d'accès.

La semaine dernière, Narendra Shinde, chercheur en sécurité, a révélé l'existence d'une vulnérabilité pouvant impacter des systèmes d'exploitation open source. La bonne nouvelle, c'est qu'elle ne concerne que ceux utilisant le paquet X.Org Server. La mauvaise, c'est que presque toutes les distributions Linux et BSD sont dans ce cas.

Une faille présente depuis mai 2016

Le package X.Org Server est un système graphique permettant notamment aux systèmes d'exploitation open source de proposer un affichage par fenêtres. On le retrouve à la base d'environnements comme KDE et GNOME, largement répandus dans des distributions telles que Red Hat Enterprise Linux, Fedora, ou encore Ubuntu.

Cette faille de sécurité peut donc toucher de nombreux utilisateurs, et ce depuis mai 2016, d'après l'auteur de la découverte. Elle serait causée par une mauvaise utilisation de deux options de lignes de commande : -logfile et -modulepath. La bonne nouvelle, c'est que cette vulnérabilité n'est exploitable que si X.Org Server peut s'exécuter avec les privilèges root. La mauvaise, c'est que c'est très souvent le cas.

Obtenir un accès root à votre insu

Par conséquent, un utilisateur mal intentionné peut parfaitement profiter de cette faille pour insérer des commandes malveillantes. Il peut alors, en quelques lignes de commande, modifier ses droits d'accès, s'attribuer des privilèges root, ou encore supprimer des fichiers du système, même les plus critiques.

En réaction, les développeurs de la Fondation X.Org ont publié une mise à jour permettant de résoudre ce problème. Cette version 1.20.3 sera déployée via les prochaines mises à jour des distributions Linux et BSD.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
3
4
nrik_1584
Ca semble tout de même nécessiter un accès physique ou au moins en ssh / prise de main pour être utilisé.
Matrix-7000
Oui, je suis d’accord avec “nrik_1584” sans un accès physique ou SSH à la machine cela ne semble pas être si dramatique que cela. (attention, cela reste un faille tout de même) De plus, la majorité des serveurs Linux tournent sans l’interface graphique et donc sans Xorg… Pour les machines avec GUI, la solution est simple, ne pas prêter sa machine et ne pas installer des paquets “exotiques”. Pour SSH, il suffit de ne pas installer/activer le serveur SSH sur son PC et d’utiliser des clés privées/publiques pour l’authentification sur les serveurs Linux. Tout ceci me semble de toute façon être une évidence. Ce qui est génial, c’est la réactivité de la communauté pour comblé cette faille. Un grand merci à tous les programmeurs (souvent bénévoles) des différentes distributions Linux.
merotic
Pour une fois qu’un article est rédigé avec une point d’esprit, j’apprécie grandement !<br /> Félicitations !
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

 YouTube sur Nintendo Switch dès novembre ?
Bientôt les Tesla viendront vous chercher et se gareront toutes seules (comme dans K2000)
⚡ Bon Plan : SSD PNY C900 120 Go à 24€
Destiny 2 est provisoirement disponible et gratuit sur Battle.net
Comment régler les couleurs de son écran PC ?
4 techniques simples pour nettoyer son PC
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
USB Type-C : tout savoir sur la nouvelle norme USB
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Haut de page