Une faille de sécurité impacte les distros Linux et BSD utilisant X.Org Server

Par
Le 05 novembre 2018
 0
sécurité

Une nouvelle faille de sécurité touchant le package X.Org Server pourrait constituer une menace pour de nombreuses distributions Linux et BSD. Elle permet en effet à quiconque de modifier ses propres droits d'accès.

La semaine dernière, Narendra Shinde, chercheur en sécurité, a révélé l'existence d'une vulnérabilité pouvant impacter des systèmes d'exploitation open source. La bonne nouvelle, c'est qu'elle ne concerne que ceux utilisant le paquet X.Org Server. La mauvaise, c'est que presque toutes les distributions Linux et BSD sont dans ce cas.

Une faille présente depuis mai 2016

Le package X.Org Server est un système graphique permettant notamment aux systèmes d'exploitation open source de proposer un affichage par fenêtres. On le retrouve à la base d'environnements comme KDE et GNOME, largement répandus dans des distributions telles que Red Hat Enterprise Linux, Fedora, ou encore Ubuntu.

Cette faille de sécurité peut donc toucher de nombreux utilisateurs, et ce depuis mai 2016, d'après l'auteur de la découverte. Elle serait causée par une mauvaise utilisation de deux options de lignes de commande : -logfile et -modulepath. La bonne nouvelle, c'est que cette vulnérabilité n'est exploitable que si X.Org Server peut s'exécuter avec les privilèges root. La mauvaise, c'est que c'est très souvent le cas.

Obtenir un accès root à votre insu

Par conséquent, un utilisateur mal intentionné peut parfaitement profiter de cette faille pour insérer des commandes malveillantes. Il peut alors, en quelques lignes de commande, modifier ses droits d'accès, s'attribuer des privilèges root, ou encore supprimer des fichiers du système, même les plus critiques.

En réaction, les développeurs de la Fondation X.Org ont publié une mise à jour permettant de résoudre ce problème. Cette version 1.20.3 sera déployée via les prochaines mises à jour des distributions Linux et BSD.
Modifié le 05/11/2018 à 10h13
scroll top