Nintendo : en France, les Joy-Con défectueux seront remplacés gratuitement (même hors garantie)

Pierre Crochart
Spécialiste smartphone & gaming
10 janvier 2020 à 15h11
6
Nintendo Switch
© Corey Motta / Unsplash.com

Le Monde a eu l'occasion d'interviewer Philippe Lavoué, Directeur de Nintendo France, lequel est notamment revenu sur les problèmes de « dérive » qui touchent un nombre inquiétant de Joy-Con.

Ce souci, aussi appelé « Joy-Con drift », occasionne des déplacements fantômes en jeu à cause d'un problème matériel situé au niveau des sticks analogiques des manettes Nintendo Switch. Sommé, en novembre dernier, par UFC-Que choisir de réparer gratuitement les périphériques défectueux, Nintendo annonce qu'il se pliera sans difficulté à ces attentes.

« Des consignes strictes »

Plutôt qu'une annonce, Philippe Lavoué a davantage misé sur une précision. Selon le directeur de Nintendo France, le service après-vente français de l'entreprise dispose d'ores et déjà de « consignes précises » permettant aux joueurs·euses de voir leurs Joy-Con défectueux remplacés sans difficulté. Et cela, précise l'intéressé, « même lorsque la garantie commerciale est expirée ».

Cependant, à lire les avis de plusieurs internautes confrontés à ce problème, il apparaît que la définition de « sans difficulté » est à géométrie variable. Si certain·e·s ont effectivement pu bénéficier d'un échange gratuit, d'autres ont dû régler la somme de 45 € pour procéder à la réparation de leur manette. D'autres, enfin, n'ont tout simplement jamais reçu de réponse de la part de Nintendo.




Des chiffres précis, mais un déficit de transparence

Toujours dans Le Monde, Philippe Lavoué ajoute « être au courant des rapports récents (au sujet du Joy-Con drift), mais à la connaissance de Nintendo France, le nombre de cas est extrêmement faible ».

Même constat en ce qui concerne la Nintendo Switch Lite qui, lancée en septembre dernier, semble être également victime de ces problèmes de dérive. Les concernant, le préjudice est d'autant plus important que les joueurs·euses doivent renvoyer leur console entière au SAV — les manettes y étant greffées. Pour autant, Philippe Lavoué admet ne pas avoir reçu de « remontées de dysfonctionnements significatifs sur la Switch Lite ».


Enfin, l'homme d'affaires conclut en assurant que Nintendo possède « des chiffres véritables » concernant le problème du Joy-Con drift et le nombre de périphériques effectivement touchés. Des chiffres que, pour l'heure, l'entreprise n'a pas daigné divulguer.

Source : Le Monde
Modifié le 10/01/2020 à 15h21
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
6
7
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

BMW espère faire de sa fastback électrique BMW i6 une concurrente de la Porsche Taycan
Soldes Darty 2020: Samsung Galaxy Tab S5E à seulement 399€ au lieu de 449€
CES 2020 : Dot Inc. veut connecter les malvoyants et déficients visuels
Soldes : pack Corsair casque + clavier + souris + tapis gaming à moins de 100 €
Final Fantasy XV arrive (encore) sur mobiles
CES 2020 : Quibi, le Netflix des formats courts pour mobile, lève 400 millions de dollars
CES 2020 : drone V-Coptr Falcon, deux fois moins d’hélices, mais deux fois plus de temps de vol
Le ministère français des armées s'intéresse enfin au projet Stratobus
En quête de rentabilité, Lime annonce son retrait d'une douzaine de grandes villes
Haut de page