L'émulation de RetroArch va débarquer sur Steam ce 30 juillet et sera totalement gratuit

18 juillet 2019 à 11h19
0
RetroArch Steam

Le collectif de développement open source LibRetro annonce que l'application d'émulation RetroArch sera disponible sur Steam, gratuitement, dès le 30 juillet. Il s'agira d'une version allégée, sans émulateurs, mais avec un accès vers leur téléchargement. Pour l'instant, Valve ne s'est pas exprimé sur la légalité de RetroArch vis-à-vis de son règlement.

Alors que Steam est en plein refonte, avec une fournée d'expériences Steam Labs pour les utilisateurs, l'arrivée de RetroArch pourrait donner quelques points à la plateforme de Valve, face à son grand concurrent, l'Epic Games Stores.

Les émulateurs de RetroArch arrivent sur Steam

LibRetro est un collectif de développement open source à l'origine de l'application RetroArch et de l'API LibRetro, qui est exploitée par plusieurs sociétés de jeux rétro. Les développeurs ont annoncé que leur application ferait ses premiers pas sur Steam le 30 juillet 2019.

Dans un message d'annonce sur leur site, les développeurs indiquent que « compte tenu de tout cet intérêt (pour le rétrogaming) et de son essor, nous pensons que le moment est venu d'apporter enfin le frontend officiel LibRetro à Steam ». L'application sera gratuite et similaire à celle disponible en téléchargement sur leur site internet.

Toutefois, la version Steam sera d'abord exclusive aux machines sous Windows. Les développeurs promettent qu'ensuite, ils exploreront les possibilités offertes par Steamworks pour proposer de nouvelles fonctionnalités, ainsi qu'une compatibilité avec MacOS et Linux.

Valve n'a pas confirmé la légalité de l'application

Le lancement du logiciel sur Steam n'a pas fait l'objet de discussions entre LibRetro et Valve. Pourtant, l'application RetroArch pourrait faire débat. En effet, l'application ne contient pas directement d'émulateurs, mais elle dirige les utilisateurs vers le téléchargement de l'émulateur adéquat pour faire tourner leurs jeux, originaux ou piratés.



Valve n'a pas de règles publiques concernant l'autorisation ou non des émulateurs sur Steam. D'ailleurs, quelques applications y sont installées depuis longtemps, comme New Retro Arcade, basée sur l'API LibRetro. Toutefois, les règles des forums de discussion de Steam sont claires : il est interdit de parler d'émulateurs, ce sujet étant associé automatiquement au piratage.

Le communiqué de LibRetro prend donc les devants pour vanter le plaisir de jouer à ses vieux jeux originaux, via RetroArch : « Vous pourrez bientôt utiliser des disques de jeu originaux (CDs) à partir de RetroArch. Nous prenons la protection des jeux vidéo très au sérieux et nous voulons nous assurer que vous pouvez exécuter le contenu que vous avez acheté à l'origine sur des PC modernes ».

Source : ArsTechnica
1
2
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

StopCovid : voici à quoi ressemble l'application, captures d'écran à l'appui
Twitter signale le billet de Trump menaçant de tirer sur les émeutiers
Premier vol habité de Crew Dragon : un décollage historique réussi, à revoir en replay !
Windows 10 mise à jour de mai 2020 : demandez la liste des bug déjà connus !
Voiture électrique : un nouveau barème pour le bonus écologique et la prime à la conversion
Trump signe un décret sur les réseaux sociaux, mais que contient-il ?
StopCovid : l'Assemblée nationale adopte officiellement l'application, qui sera disponible dès ce week-end
Porsche va devoir limiter les ventes de la Taycan pour réussir à contenter les clients
Un supercalculateur a simulé l'impact qui aurait fait disparaître les dinosaures
Bouygues Telecom lance une offre dématérialisée, avec une box incluse dans les Smart TV Samsung

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top