Déjà évoquée, la PlayStation 5 Pro pourrait être la première console à embarquer deux SoCs

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
04 août 2020 à 16h12
0
© Sony

Dans un brevet déposé par Sony en janvier 2019 et rendu public ce 30 juillet, le constructeur nippon évoque ses plans pour de futures machines. On découvre ainsi que, parmi plusieurs solutions proposées, la PlayStation 5 Pro pourrait s'appuyer non pas sur un, mais deux SoCs.

Si la PlayStation 5 est sur le point de voir le jour, il va de soi que Sony travaille déjà depuis plusieurs mois à la suite. Dans ce fameux brevet déposé en début d'année 2019 et rendu public en fin de semaine dernière, le constructeur dévoile plusieurs projets ambitieux pour sa possible PlayStation 5 Pro ou une autre console PlayStation.

Des travaux préparatoires…

Comme le note le site spécialisé TweakTown, le plus intéressant est sans conteste celui d'une console haut de gamme équipée de deux puces APUs, regroupant chacune une partie CPU et une partie GPU.

Sur les croquis ajoutés parallèlement au brevet, Sony dévoile plusieurs manières d'ajouter une configuration à double SoC sur une prochaine console. Le constructeur évoque surtout trois pistes : la première (figure 3) prévoit deux APUs regroupés sur un seul die, mais disposant chacun de leur parties CPU et GPU propres, ainsi qu'un contrôleur mémoire et une portion de RAM respectifs. Les deux autres possibilités (figures 4 et 5) dévoilent des configurations différentes, axées sur des dies séparés, mais avec des APUs partageant un contrôleur mémoire commun et une même quantité de mémoire vive.

© Sony

… Pour une éventuelle première mondiale

Dans ses descriptions pour la figure 5, Sony détaille le concept de la manière suivante : « La figure 5 est un schéma fonctionnel d'une architecture de mémoire partagée dans laquelle deux APUs, comprenant chacun un CPU (502) et un GPU (504), sont représentés. Chaque APU est mis en œuvre sur son propre die (500), et un contrôleur de mémoire partagée (506) est installé sur l'une des puces (500). Précisons que l'architecture peut être utilisée sur un seul die et que plus de deux APUs peuvent être utilisés. Le contrôleur de mémoire partagée (506) contrôle l'accès à de la mémoire vive (508). Les APUs peuvent enfin communiquer entre eux et avec le contrôleur de mémoire (506) sur une ou plusieurs voies de communication (510) ».

Brevet oblige, il est difficile de savoir si un tel projet verra vraiment le jour, mais si Sony concrétise effectivement ce projet, il pourrait être le premier fabricant à proposer une console armée de deux processeurs et de deux iGPUs. L'idée serait naturellement de décupler la puissance de calcul et les possibilités offertes par une prochaine machine de salon, en jeu comme en multimédia.

21
19
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Emmanuel Macron se moque des opposants au déploiement de la 5G
L'attaque d'un hôpital par ransomware pourrait tourner en homicide après la mort d'une patiente allemande
Clubic évolue (en douceur)
Allongé et endormi
Les satellites SpaceX, même peints, gâchent les nuits des astronomes
Déjà en rupture de stock, les NVIDIA RTX 3080 se vendent à prix d'or sur eBay
Microsoft Flight Simulator dévoile son plan de vol pour les futurs développements
PS5 : des jeux jusqu'à 79,99 €, soit 10 € de plus que sur l'ancienne génération ?!
Cyberpunk 2077 : CD Projekt RED dévoile les configurations PC requises
La fin du pétrole ? Pour BP, la demande ne fera que baisser à partir de 2020

Charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top