La PlayStation 5 pourrait miser sur un traitement similaire au DLSS de NVIDIA

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
29 juillet 2020 à 16h20
0
© Sony

Présentée pour la première fois en avril, la PlayStation 5 sera animée par une puce custom signée AMD. Si l'on sait qu'elle gérera nativement le ray tracing (au moins dans une certaine mesure), on apprend aujourd'hui que la nouvelle console de Sony profiterait aussi d'un équivalent de la technologie DLSS, mise au point par NVIDIA.

C'est en tout cas ce que suggère un brevet déposé en 2019 par Sony et rendu public la semaine dernière. On y découvre une technologie de reconstruction d'image proche de ce que NVIDIA propose avec son Deep Learning Super Sampling (DLSS pour les intimes), et capable de reconstituer une image à partir d'une multitude d'autres images de référence. L'ensemble est sans surprise motorisé par une bonne couche de machine learning, comme pour le DLSS. Cela devrait notamment permettre à cette possible technologie de se bonifier avec le temps, au fur et à mesure de son apprentissage.

Une version perfectionnée d'une technologie déjà utilisée par la PS4 Pro

Uniquement disponible en japonais, le brevet déposé par Sony (accessible en PDF sur le site FreePatentsOnline), laisse entendre que cet équivalent du DLSS serait en fait une version améliorée du « Checkerboard Rendering », une technologie de rendu déjà utilisée par la PlayStation 4 Pro.

Compte tenu de la gourmandise du ray tracing, Sony et Microsoft se trouveront rapidement confrontés aux mêmes problèmes de performances que NVIDIA sur PC. Opter pour une solution proche du DLSS pourrait donc être une excellente idée pour tirer le meilleur parti des possibilités offertes par les puces custom d'AMD, tout particulièrement en 4K.

Une technologie qui n'est pas assurée de voir le jour

Comme le précise WCCFTech, l'apparition de ce brevet n'a cependant rien d'une preuve que Sony dotera bien sa PlayStation 5 de cette technologie de reconstruction d'image. Nombreux sont en effet les brevets déposés… puis abandonnés par les grands noms de la tech. Ce projet pourrait tout à fait subir le même sort. Reste que si cette technologie n'est pas assurée de voir le jour, on imagine mal Sony faire l'impasse sur un système permettant de maximiser la qualité visuelle même lorsqu'un jeu est animé en moindre définition.

Il faudra dans tous les cas attendre le lancement de la PS5, attendue d'ici la fin d'année, pour savoir quelle solution aura été adoptée par le géant nippon.

Source : WCCFTech

18
15
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
Donald Trump sanctionné par Twitter et Facebook, pour une vidéo qualifiée de

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top