Brizzly, enfin un client Twitter qui permet d'annuler ou de corriger ses tweets ?

13 mars 2020 à 14h11
0
brizzly.jpg

Brizzly, un client Twitter lancé pour la première fois en 2009, est de retour avec un nouvel outil destiné à l'édition et à la suppression de ses tweets, le tout pour 60 dollars par an.

Le client Brizzly+ n'est pas natif sur Twitter et possède ses limites. Par exemple, la correction des tweets est limitée dans un certain laps de temps et ne peut être réalisée une fois le tweet publié. On vous explique en détail.


Soixante dollars pour Bizzly+

Jack Dorsey, PDG de Twitter, l'a dit et redit : Twitter n'intégrera « probablement  » jamais un bouton permettant d'éditer ses tweets. Des services tentent donc d'apporter cette fonctionnalité, de façon non-native, et donc, incomplète.

C'est un peu ce que propose Brizzly avec ses différentes options, résumées dans la vidéo ci-dessous. Avec son service Brizzly Plus à six dollars mensuels, ou 60 dollars annuels, la société propose l'accès à un bouton d'auto annulation et un bouton de modification de ses tweets.



Le bouton de correction permet aux utilisateurs de mettre en place un laps de temps (aucun, 10 secondes ou 10 minutes) qui leur permet de corriger n'importe quel tweet avant que celui-ci soit publié sur Twitter. Il n'est donc pas possible de modifier ses tweets une fois que ceux-ci sont en ligne sur l'application : il s'agit simplement d'une sorte de mesure de prévention.

Refaire et auto-annuler ses tweets

Ensuite, une option « redo », soit « refaire » en français, permet de corriger un tweet et de supprimer automatiquement la version précédente, en cas de faute d'orthographe par exemple. Brizzly supprime l'ancien tweet par lui-même tandis que vous envoyez le nouveau, avec corrections.

Dans le même temps, Brizzly a mis en place une option d'auto suppression de tweets. Les utilisateurs peuvent à nouveau sélectionner un laps de temps, entre 24 heures, une semaine et un mois. Brizzly supprime alors le tweet sélectionné sans intervention de l'utilisation. Toutefois, une option « Fave to Save » permet de sauver ses tweets qui doivent s'auto supprimer si ceux-ci ont obtenu un certain nombre de likes ou de retweets, qui sont déterminés par les utilisateurs en amont.


Brizzly avait été lancé en 2009 comme un outil de veille de ses notifications sur des applications comme Facebook et Twitter, avant de fermer suite à un rachat par AOL. Il est ensuite revenu en 2018 sous la forme d'un projet un brin humoristique à destination des accros des réseaux sociaux, qui permettait de poster des statuts... que personne ne voyait. Cette fois, c'est la bonne ?

Source : The Verge
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

LEGO Super Mario risque de faire des heureux (et pas que des enfants)
Epic Games fait l'acquisition de Cubic Motion (God Of War), spécialisé dans la capture faciale
Piratage : le Covid-19 devient numéro 1 des pièges dressés par les hackers d'État
Le câble transatlantique d'Orange et Google a fait son atterrissement aujourd'hui en Vendée
Total dévoile son grand projet de stockage électrique par batterie
Au moins un des prochains iPhone aurait un module photo permettant la capture en 3D
Les Realme 6 et 6 Pro lancés le 24 mars en Europe, le 6i également bientôt annoncé
Le zoom périscopique du Galaxy S20 Ultra détaillé en vidéo par JerryRigEverything
Prix réduit pour cette grosse Batterie Externe Feob 26800 mAh
Best Seller Cdiscount : La tablette Samsung Galaxy Tab A à prix réduit
Haut de page