Twitter : Dorsey reste P.-D.G. mais non sans faire des concessions

10 mars 2020 à 12h20
0
Jack Dorsey

Le cofondateur du réseau social au petit oiseau bleu a sauvé sa tête, provisoirement du moins, en passant un accord avec le fonds activiste Elliott Management.

Jack Dorsey a réussi à se maintenir sur le trône. Le cofondateur et patron de Twitter, dont le statut au sein de l'entreprise était menacé par les efforts de l'un de ses investisseurs, le fonds activiste Elliott Management, a réussi à sauver sa tête en accueillant Elliott ainsi qu'un autre fonds, Silver Lake, au conseil d'administration du réseau social.


Dorsey, la tête ailleurs ?

Il s'agit peut-être plus d'un sursis que d'un sauvetage, pour Jack Dorsey. Twitter a annoncé avoir conclu un accord, lundi, permettant au P-D.G. de conserver son poste en l'échange de la nomination de trois nouveaux membres au conseil d'administration. Mais ce n'est pas tout, puisque la plateforme de microblogging a également consenti à l'investissement de 1 milliard de dollars de Silver Lake, un fonds dont les actifs s'élèvent à plus de 43 milliards de dollars.

« L'investissement de Silver Lake dans Twitter est un solide vote de confiance dans notre travail et notre voie à suivre », a déclaré Jack Dorsey.

Elliott, qui posséderait environ 4 % du capital de Twitter (avec un investissement à hauteur de 1 milliard d'euros également), reprochait à Jack Dorsey de ne pas être pleinement concentré sur la direction du réseau social en raison du temps qu'il perdrait à également diriger Square, société de paiement électronique qu'il a aussi cofondée. En outre, Jack Dorsey a renoncé à son voyage en Afrique, où il comptait passer six mois cette année.


Un comité d'évaluation et des engagements à tenir

Les trois nouveaux membres qui vont faire leur entrée dans le conseil d'administration de Twitter sont Jesse Cohn, l'un des dirigeants du fonds new-yorkais Elliott Management ; Egon Durban, co-directeur de Silver Lake ; ainsi qu'un troisième membre indépendant, dont on ignore pour l'instant l'identité mais dont les compétences devraient être axées autour de l'intelligence artificielle.

Le maintien de Dorsey à son poste a donc de nombreuses conséquences, parmi lesquelles la création d'un comité, au minimum temporaire, qui sera chargé d'évaluer régulièrement la gouvernance de Twitter. Celui-ci sera présidé par Patrick Pichette, Président du conseil d'administration de l'entreprise, qui a précisé que le comité « jettera un nouveau regard sur nos différentes structures ».

Twitter fait enfin le pari, cette année, de faire croître son audience payante de 20 % sur un an. « Au-delà de 2020, l'idée est d'accélérer la croissance des revenus d'une année sur l'autre et de gagner des parts de marché dans la publicité numérique », a indiqué le réseau social dans un communiqué de presse. Jack Dorsey sait donc ce qui l'attend.

Source : Communiqué de presse
Modifié le 10/03/2020 à 13h53
1
2
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

La planète est confinée ! Le ralentissement est visible depuis l'espace.
L'union sacrée des télécoms européens, qui vont partager leurs données pour lutter contre le coronavirus
La dernière mise à jour de Windows 10 provoque une fois de plus pannes et ralentissements
Confinement : la nouvelle attestation de déplacement dérogatoire est disponible en téléchargement
L'empreinte carbone issue de la consommation des Français a chuté de deux-tiers avec le confinement
Coronavirus : le traçage numérique
Comment choisir la bonne diagonale pour son téléviseur ?
Elon Musk fait un don de 50 000 masques et 1200 respirateurs... pour se racheter ?
Confinement : le gouvernement durcit les restrictions
Coup dur chez HPE : des SSD destinés aux entreprises pourraient se briquer après 40 000 heures
scroll top