Twitter supprime des milliers de comptes accusés de diffuser des fake news

Bastien Contreras Contributeur
24 septembre 2019 à 16h41
0
twitter-monde-smartphone.png

Twitter poursuit son entreprise de nettoyage de son réseau social. Dernièrement, la plateforme a suspendu définitivement plusieurs milliers de comptes, accusés en particulier de véhiculer une propagande en faveur de l'Arabie Saoudite ou de semer la zizanie dans les mouvements de protestation à Hong Kong.

Alors qu'il lui est souvent reproché de favoriser la propagation de fake news, Twitter a décidé d'agir ces derniers mois. En juin dernier, l'entreprise avait annoncé le rachat de la start-up Fabula AI, spécialisée dans la détection de fausses informations. À présent, le réseau social semble vouloir tirer profit de ces nouvelles compétences, en faisant le tri sur sa plateforme.



Propagande pro-saoudienne

La semaine dernière, la société a ainsi déclaré avoir fermé plusieurs milliers de comptes Twitter. Parmi ceux-ci, figurent premièrement 273 utilisateurs originaires d'Égypte et des Émirats arabes unis. Ils sont accusés d'avoir orchestré une campagne de propagande en faveur de l'Arabie Saoudite, avec des messages ciblés contre le Qatar et l'Iran, en conflit avec le gouvernement saoudien.

Dans le même ordre d'idées, 4 258 utilisateurs émiratis ont été suspendus par Twitter, en raison de la diffusion de fake news, principalement au sujet de la guerre au Yémen. Il s'agissait essentiellement de soutiens à la coalition militaire dirigée par... l'Arabie Saoudite.

De plus, le réseau social a supprimé six comptes associés à des médias publics saoudiens. D'après l'entreprise, ils se présentaient comme « des sources journalistiques indépendantes, tout en tweetant des messages favorables au gouvernement saoudien ».

Et Twitter a également banni un utilisateur célèbre du pays du Moyen-Orient : Saud al-Qahtani, ancien conseiller du prince Mohammed Ben Salmane à la Cour royale. Le consultant s'est déjà fait connaître pour son implication dans l'assassinat du journaliste Jamal Khashoggi et a été interdit d'entrée sur le territoire américain.

Suspension de comptes chinois, espagnols et équatoriens

Par ailleurs, Twitter a de nouveau opéré un tri sur les comptes venus de Chine. Le réseau social a en effet identifié 4 302 utilisateurs relayant des informations pour « semer la discorde quant au mouvement de protestation à Hong Kong ». Cette nouvelle action intervient quelques semaines à peine après une vaste opération ayant conduit à la suspension de plus de 200 000 faux comptes chinois.

Enfin, la plateforme a annoncé la suppression de 259 utilisateurs espagnols, gérés par le Parti populaire et qui s'adonnaient à du spam, et de 1 019 comptes en provenance de l'Équateur, liés au mouvement Alianza País, dont une grande partie était inauthentiques.

Source : Daily Mail
Modifié le 24/09/2019 à 18h19
6 réponses
7 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Un chercheur lance une pétition pour rendre gratuits les articles liés au réchauffement climatique
Linky : une étude de l'ANFR ne relève aucune exposition anormale aux ondes radioélectriques
Des équipes d'Amazon chargées de scruter les images des caméras de surveillance de la marque
Pour Michel Mayor, prix Nobel de physique 2019, l'humanité ne migrera pas sur d'autres planètes
Blizzard demande leur carte d'identité aux pro-manifestants de Hong Kong pour supprimer leur compte
LDLC.com à nouveau élu Service Client de l'Année 2020
L'énergie renouvelable est la principale source d'électricité au Royaume-Uni
Xavier Niel défend le projet Libra... dans lequel il a investi
Journée de la communauté Clubic.com : c'était samedi, c'était comment ?
Dyson laisse tomber son projet de voiture électrique

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top