Vos anciens tweets dévoilent précisément votre localisation

le 13 janvier 2019 à 18:32
 0
Twitter.jpg

Vos vieux tweets s'avèrent nettement plus riches en information que vous ne l'auriez peut-être imaginé. Une équipe de chercheurs américains et grecs a développé un algorithme capable d'estimer avec précision, et en tout juste quelques minutes, votre adresse exacte, mais également votre lieu de travail ou les endroits que vous avez l'habitude de fréquenter. Plus étonnant peut-être, cet outil - baptisé LPAuditor - s'appuie uniquement sur les tweets géolocalisés publiés avant avril 2015.

« S'il vous plaît, oubliez où j'étais l'été dernier », c'est le nom de l'étude publiée le 3 janvier dernier par l'équipe greco-américaine. Elle présente les résultats obtenus par les chercheurs en utilisant leur outil LPAuditor, mais en complétant ses prestations par un long travail d'analyse du contenu même des tweets. On y découvre qu'il est possible de déterminer avec justesse (mention est faite de résultats précis jusqu'à 90%), les lieux les plus fréquentés par un utilisateur, y compris des endroits que d'aucuns préféreraient garder secret.

L'ancienne politique de géolocalisation des tweets pointée du doigt



Le LPAuditeur (pour Location Privacy Auditor, précise Wired), se base sur les tweets géolocalisés publiés avant avril 2015 pour une bonne raison. Avant cette date, les conditions générales d'utilisation de Twitter permettaient au service de recueillir les données de localisation exactes du smartphone depuis lequel un tweet géolocalisé était publié.

En clair, les utilisateurs qui souhaitaient simplement géolocaliser leur tweets à New York, voyaient en sous-main leur position GPS précise être enregistrée dans l'interface de programmation. Ainsi, si le tweet publié ne mentionnait qu'une vague localisation à New York, Twitter avait pour sa part accès à des données nettement plus précises. Ce sont ces informations, toujours contenues dans les métadonnées de vos vieux tweets, qui servent de source au LPAuditeur.

Malgré des CGU qui ont changé, Twitter refuse de supprimer les données déjà enregistrées



Depuis, Twitter a revu les conditions générales d'utilisation de son service, et permet désormais à ses utilisateurs de gérer plus finement les données de géolocalisation qu'ils souhaitent partager. Le groupe assure ainsi que l'immense majorité des utilisateurs n'utilisent désormais qu'une géolocalisation approximative de leurs tweets.

Pourtant, la firme refuse à l'heure actuelle de supprimer la localisation précise des tweets partagés avant avril 2015, arguant qu'il ne « serait pas approprié de faire marche arrière en prenant la décision de modifier unilatéralement les tweets des gens sans leur accord ». Avant 2015, précise un porte parole de Twitter à Wired, les utilisateurs pouvaient toutefois supprimer les données de géolocalisation collectées en se rendant dans la section 'help' du service (c'est à dire le centre d'assistance en français).

Peu mise en avant et compliquée à prendre en main pour les moins avertis, cette section se révélait déjà à l'époque d'une utilité discutable pour Jason Polakis (l'un des co-auteurs de l'étude), qui note que si l'utilisateur n'était pas mis au courant du problème, il ne risquait pas de supprimer ces données GPS précises, collectées à son insu.
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Si la version française de la plus grande encyclopédie du monde se pose des questions, d’autres versions européennes ont décidé de baisser pavillon, face à la réforme du droit d’auteur.
Après une année 2018 catastrophique en termes de ventes, la division mobile de Sony est entrée en profonde introspection. Au sortir de cette remise en question naquirent les Xperia 1 et Xperia 10 : représentants respectifs du haut et de la moyenne gamme du constructeur.
Samsung continue de pousser ses pions sur le marché de la mémoire vive. Après avoir entamé la production de puces 12 Go en LPDDR4X, le géant coréen annonce aujourd’hui, par l’intermédiaire d’un communiqué (via TechPowerUp), avoir développé une troisième génération de DRAM DDR4 8 Gb, gravée en 10 nm (1z-nm).
D’abord connu sous le nom de XMBC avant de devenir Kodi, le célèbre lecteur multimédia a toujours tenu à rester libre suivant les principes de l’open source, de ses premières lignes de code à aujourd’hui.
L’association de consommateurs a publié, jeudi, une étude sur les retards pris au niveau du déploiement du très haut débit fixe en France.
Microsoft compte vraiment mettre le paquet sur son Xbox Game Pass en 2019. Alors que Minecraft débarquera sur le service en avril, le constructeur américain a décidé d'ajouter plusieurs jeux pour bien terminer ce mois de mars.
14:25 | Jeux vidéo
La liseuse la plus abordable d’Amazon se pare désormais d’un éclairage intégré et adaptable, comme ses deux grandes sœurs plus haut de gamme. La fonctionnalité permet d’obtenir un confort de lecture supplémentaire dans l’obscurité.
13:56 | Liseuse
En position de quasi-monopole en France, Uber Eats et Deliveroo seront bientôt confrontés à un nouveau concurrent venu tout droit d'Europe de l'Est : Bolt. Les clients devraient donc avoir plus de choix sur ce service, même s'il reste encore pas mal de zones d'ombre à éclaircir autour de nouvel arrivant.
Suivant la tendance encore timide, mais croissante, des mini-PC basés sur des puces AMD Ryzen, HP présentait ce mardi (en même temps que le Envy x360 15, également doté de processeurs AMD), son ProDesk 405 G4. L’appareil, dont les dimensions n'excèdent pas les 177x175x34mm pour 1,26 kilo, sera lancé en avril à partir de 499,99 dollars.
12:58 | Mini-PC
Après avoir annoncé le bridage à 180 km/h de tous ses véhicules à compter de 2020, Volvo dévoile Care Key, une nouvelle clé vouée, une nouvelle fois, à assurer la sécurité des automobilistes.
Moleskine et Adobe travaillent ensemble depuis des années pour faciliter le travail des créatifs et des dessinateurs qui veulent continuer à travailler sur leurs carnets.
12:09 | Insolite
Les amateurs de smartphones Moto Z devraient bientôt pouvoir faire connaissance avec le quatrième membre de la gamme.
11:49 | Motorola
Le constructeur de smartphones chinois Xiaomi a dévoilé ses résultats sur le quatrième trimestre 2018. Une période sur laquelle l’entreprise a réussi à tripler son bénéfice ! Pourtant, le cours de l’action a accusé une baisse après cette présentation, notamment à cause d’un chiffre d’affaires moins élevé que prévu.
11:20 | Xiaomi
Comme de coutume désormais, Apple propose de nouveaux coloris pour ses bracelets. Pour ce printemps, le constructeur opte pour des teintes très prononcées, idéales pour le retour des beaux jours.
Une étude a mis en évidence que 89% des sites officiels des gouvernements de l’Union européenne contenaient des trackers recueillant des informations sur leurs visiteurs. Une pratique pas franchement conforme avec le RGPD, pourtant à l’initiative de ces institutions.
10:22 | RGPD
scroll top