Porno : Twitter bientôt bloqué en France à cause de ses contenus adultes ?

Alexandre Boero
Chargé de l'actualité de Clubic
10 mai 2023 à 16h10
15
© Shutterstock
© Shutterstock

Le gouvernement, qui va durcir les règles en matière de diffusion, de retrait et de blocage des contenus pornographiques, pourrait s'attaquer à Twitter, où aucune barrière n'est mise en place par la firme californienne.

On sait que Twitter fait figure d'exception dans la grande famille des réseaux sociaux, et ce n'est pas uniquement à cause de son fantasque propriétaire. Car oui, la plateforme est la seule de sa catégorie à autoriser de façon historique ou presque les contenus pornographiques, qui plus est sans vérifier l'âge des internautes, ce qui va à l'encontre de la loi française.

Le blocage des sites et plateformes qui ne respectent pas la loi deviendra bientôt beaucoup plus simple

La loi du 30 juillet 2020 interdit l'accès des mineurs à des contenus pornographiques. Ça, c'est pour la théorie, car dans la pratique, les sites de contenus pour adultes n'ont pas mis en place de barrière empêchant l'accès au jeune public. Autrement dit : aucune solution technique n'a encore été mise en œuvre pour procéder à la vérification de l'âge de l'utilisateur.

Face au laxisme évident des éditeurs et au manque de pouvoirs immédiats des autorités françaises, le gouvernement défend avec ferveur son projet de loi « Sécuriser et réguler l'espace numérique », un texte présenté ce mercredi 10 mai en conseil des ministres.

Parmi les dispositions proposées : se passer de la justice pour directement confier à l'ARCOM (autorité née de la fusion CSA-Hadopi) le pouvoir de faire bloquer l'accès aux sites qui ne rentrent pas dans les clous, en passant par les FAI, avec des possibilités de déréférencement et de fortes amendes.

© Shutterstock
© Shutterstock

Twitter, le mauvais élève jusque-là couvé ?

Si les sites pornos sont par définition les premiers visés, l'un des réseaux sociaux les plus connus au monde, Twitter, pourrait rapidement être rattrapé par la patrouille. La plateforme compte autour de 13 millions d'utilisateurs actifs mensuels en France et fait, à ce titre, partie des cinq plus fréquentées dans le pays.

Et contrairement à ses illustres concurrents (Facebook, YouTube ou Instagram), Twitter autorise bien la diffusion de contenus pornographiques. Pire : le réseau social ne procède à aucune vérification pour s'assurer de l'âge des mineurs. Cela pousse le ministre en charge du Numérique, Jean-Noël Barrot, à considérer l'hypothèse d'un blocage de Twitter possible auprès de nos confrères de Tech&Co, même si le membre du gouvernement a bon espoir d'une mise en conformité de l'entreprise possédée par Elon Musk.

Il doit tout de même émerger le plus important : la solution technique miracle qui pourra être adoptée par tous les sites et plateformes concernés, qui puisse être suffisamment sécurisée, viable dans la vérification, et respectueuse de la vie privée des utilisateurs. La CNIL a déjà émis ses recommandations sur la question.

Source : Clubic, BFMTV

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page

Sur le même sujet

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires (15)

Oncle_Picsou
Comme ça tombe bien, tiens donc!
Peter_Vilmen
Le problème c’est qu’ils vont jeter le bébé avec l’eau du bain, les cours de biomécanique de bitchin bubba par exemple ne seront donc plus accessible, ce qui est inadmissible
fredolabecane
LA bonne nouvelle de la journée, si seulement c’était possible! et je propose de mettre Tic-Toc en même temps et pourquoi pas Snapshot tant qu’on y est , ça ferait des vacances a tout le monde.
Lana
Twitter et son boss, qui ne servent strictement à rien, qu’ils disparaissent des radars français, on s’en portera que mieux, mais hélas tout ceci n’existe pas, comme toujours le gouvernement va leur lécher les bouboules, parce que les géants du net sont les maîtres du monde maintenant, tout gravite autour d’eux on dirait…
Doss
Ca montre bien les limites de ce genre de loi qui ouvre une boite de pandore et va permetre de bloqué tout et n’importe quoi, bientôt Google bloqué car il met des liens vers des sites pornos.
philumax
Il y a une faute là : On sait que Twitter faire figure d’exception
manu_XP
mdr, j’aimerais bien voir çà. il n’y a pas que Twitter , Reddit aussi.<br /> QU’ils interdisent internet en France ça ira plus vite.
GrosRaisin
Ça sera simplement un dns menteur comme pour le contenu pirate. Qu’il le fasse, osef total.
Werehog
Il y a aussi pas mal de contenu porno non contrôlé sur Facebook. On l’interdit aussi svp ?
entreplume
Yo alors que le harcèlement en masse, les fermes à Troll, les comploplos et les penchants fascistes de Musk qui se sert de ces joujoux pour soutenir l’altright américaine, ça, ça ne gêne personne.
RobinPrieur
Après faudrait bloquer télégram, snap pour les bots et les p**e, etc…
ABC
Twitter = du cul et… de la merde.<br /> Les contenus les plus pornographiques sur ce réseau ne sont pas ceux qu’on croit. En effet, Twitter doit être bloqué au mineurs.
Keepah
non, passé un temps youtube et facebook autorisaient les vidéos ou les gens perdaient la tête (au sens littéral) même moi qui suis assez libéral ca me choquait relativement cette position de laisser ce genre de contenu. Maintenant on est dans la censure pure et simple de toute part d’absolument tout.
entreplume
J’ai bcp utilisé tweeter, car j’y trouvais des renseignements précieux et des gens top. Le trolling était déjà une plaie et la modération très minimaliste et manquant bcp de moyens, mais on arrivait à faire avec, même si c’était parfois assez rude. Depuis Musk c’est devenu irrespirable. Modération aux abonnés abs, harcèlement promu au rang de modèle économique, compte certifié, qui veut dire que si tu payes, tu as tous les droits. Bref, je m’en suis barré et même si c’est insignifiant, ça permet aussi de ne plus cautionner ce modèle. Bref Musk c’est Trump avec une batterie. Sans moi. Mais le gouvernement s’attaquer à Twitter, ça fait doucement rigoler vu que le nauséabond est devenu le fonds de commerce de cette plateforme internationale. La seule chose à espérer c’est que Musk finisse par tuer le réseau par sa propre suffisance. Un espoir vain sans doute.
Voir tous les messages sur le forum